| Accueil >> Varia >> Livres >> Bible

[précédente] [suivante]

Sirac ou l'Ecclésiastique

Chapitres:
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51

Chapitre 0

1 Puisque la Loi, les Prophètes 2 et les autres écrivains qui leur ont succédé nous ont transmis tant de grandes leçons 3 grâce auxquelles on ne saurait trop féliciter Israël de sa science et de sa sagesse; 4 comme, en outre, c'est un devoir, non seulement d'acquérir la science par la lecture, 5 mais encore, une fois instruit, de se mettre au service de ceux du dehors, 6 par ses paroles et ses écrits 7 mon aïeul Jésus, après s'être appliqué avec persévérance à la lecture 8 de la Loi, 9 des Prophètes et 10 des autres livres des ancêtres 11 et y avoir acquis une grande maîtrise, 12 en est venu, lui aussi, à écrire quelque chose sur des sujets d'enseignement et de sagesse 13 afin que les hommes soucieux d'instruction, se soumettant aussi à ces disciplines, 14 apprissent d'autant mieux à vivre selon la Loi. 15 Vous êtes donc invités 16 à en faire la lecture 17 avec une bienveillante attention 18 et à vous montrer indulgents 19 là où, en dépit de nos efforts d'interprétation, nous pourrions sembler 20 avoir échoué à rendre quelque expression; 21 c'est qu'en effet il n'y a pas d'équivalence 22 entre des choses exprimées originairement en hébreu et leur traduction dans une autre langue; 23 bien plus, 24 si l'on considère la Loi elle-même, les Prophètes 25 et les autres livres, 26 leur traduction diffère considérablement de ce qu'exprime le texte original. 27 C'est en l'an 38 du feu roi Evergète 28 qu'étant venu en Egypte et y ayant séjourné, 29 j'y découvris une vie conforme à une haute sagesse 30 et je me fis un devoir impérieux d'appliquer, moi aussi, mon zèle et mes efforts à traduire le présent livre; 31 j'y ai consacré beaucoup de veilles et de science 32 pendant cette période, 33 afin de mener à bien l'entreprise et de publier le livre 34 à l'usage de ceux-là aussi qui, à l'étranger, désirent s'instruire, 35 réformer leurs moeurs, et vivre conformément à la Loi. 0

Chapitre 1

1 Toute sagesse vient du Seigneur, elle est près de lui à jamais. 2 Le sable de la mer, les gouttes de la pluie, les jours de l'éternité, qui peut les dénombrer? 3 La hauteur du ciel, l'étendue de la terre, la profondeur de l'abîme, qui peut les explorer? 4 Mais avant toutes choses fut créée la sagesse, l'intelligence prudente vient des temps les plus lointains. 5 6 La racine de la sagesse, à qui fut-elle révélée? Ses ressources, qui les connaît? 7 ... 8 Il n'y a qu'un être sage, très redoutable quand il siège sur son trône 9 c'est le Seigneur. C'est lui qui l'a créée, vue et dénombrée, qui l'a répandue sur toutes ses oeuvres, 10 en toute chair selon sa largesse, et qui l'a distribuée à ceux qui l'aiment. 11 La crainte du Seigneur est gloire et fierté, gaîté et couronne d'allégresse. 12 La crainte du Seigneur réjouit le coeur, donne gaîté, joie et longue vie. 13 Pour qui craint le Seigneur, tout finira bien, au jour de sa mort il sera béni. 14 Le principe de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur; en même temps que les fidèles, elle est créée dès le sein maternel. 15 Parmi les hommes, elle s'est fait un nid, fondation éternelle, et à leur race elle s'attachera fidèlement. 16 La plénitude de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur, elle les enivre de ses fruits; 17 elle remplit toute leur maison de trésors et de ses produits leurs greniers. 18 Le couronnement de la sagesse, c'est la crainte du Seigneur, elle fait fleurir bien-être et santé. 19 Le Seigneur l'a vue et dénombrée, il a fait pleuvoir la science et l'intelligence, il a exalté la gloire de ceux qui la possèdent. 20 La racine de la sagesse, c'est de craindre le Seigneur, et sa frondaison, c'est une longue vie. 21 ... 22 La passion du méchant ne saurait le justifier, car le poids de sa passion est sa ruine. 23 L'homme patient tient bon jusqu'à son heure, mais à la fin, sa joie éclate. 24 Jusqu'à son heure, il dissimule ses paroles, et tout le monde proclame son intelligence. 25 Dans les trésors de la sagesse sont les maximes de la science, mais le pécheur a la piété en horreur. 26 Convoites-tu la sagesse? Garde les commandements, le Seigneur te la prodiguera. 27 Car la crainte du Seigneur est sagesse et instruction, ce qu'il aime, c'est la fidélité et la douceur. 28 Ne sois pas indocile à la crainte du Seigneur, et ne la pratique pas avec un coeur double. 29 Ne sois pas hypocrite devant le monde, et veille sur tes lèvres. 30 Ne t'élève pas, de peur de tomber et de te couvrir de honte, car le Seigneur révélerait tes secrets et, au milieu de l'assemblée, il te renverserait, parce que tu n'as pas pratiqué la crainte du Seigneur et que ton coeur est plein de fraude.

Chapitre 2

1 Mon fils, si tu prétends servir le Seigneur, prépare-toi à l'épreuve. 2 Fais-toi un coeur droit, arme-toi de courage, ne te laisse pas entraîner, au temps de l'adversité. 3 Attache-toi à lui, ne t'éloigne pas, afin d'être exalté à ton dernier jour. 4 Tout ce qui t'advient, accepte-le et, dans les vicissitudes de ta pauvre condition, montre-toi patient, 5 car l'or est éprouvé dans le feu, et les élus dans la fournaise de l'humiliation. 6 Mets en Dieu ta confiance et il te viendra en aide, suis droit ton chemin et espère en lui. 7 Vous qui craignez le Seigneur, comptez sur sa miséricorde, ne vous écartez pas, de peur de tomber. 8 Vous qui craignez le Seigneur, ayez confiance en lui, et votre récompense ne saurait faillir. 9 Vous qui craignez le Seigneur, espérez ses bienfaits, la joie éternelle et la miséricorde. 10 Considérez les générations passées et voyez qui donc, confiant dans le Seigneur, a été confondu? Ou qui, persévérant dans sa crainte, a été abandonné? Ou qui l'a imploré sans avoir été écouté? 11 Car le Seigneur est compatissant et miséricordieux, il remet les péchés et sauve au jour de la détresse. 12 Malheur aux coeurs lâches et aux mains nonchalantes, et au pécheur dont la conduite est double. 13 Malheur au coeur nonchalant faute de foi, car il ne sera pas protégé. 14 Malheur à vous qui avez perdu l'endurance, que ferez-vous lorsque le Seigneur vous visitera? 15 Ceux qui craignent le Seigneur ne transgressent pas ses paroles, ceux qui l'aiment observent ses voies. 16 Ceux qui craignent le Seigneur cherchent à lui plaire, ceux qui l'aiment se rassasient de la loi. 17 Ceux qui craignent le Seigneur ont un coeur toujours prêt et savent s'humilier devant lui. 18 Jetons-nous dans les bras du Seigneur, et non dans ceux des hommes, car telle est sa majesté, telle aussi sa miséricorde.

Chapitre 3

1 Enfants, écoutez-moi, je suis votre père, faites ce que je vous dis, afin d'être sauvés. 2 Car le Seigneur glorifie le père dans ses enfants, il fortifie le droit de la mère sur ses fils. 3 Celui qui honore son père expie ses fautes, 4 celui qui glorifie sa mère est comme quelqu'un qui amasse un trésor. 5 Celui qui honore son père trouvera de la joie dans ses enfants, au jour de sa prière il sera exaucé. 6 Celui qui glorifie son père verra de longs jours, celui qui obéit au Seigneur donne satisfaction à sa mère. 7 Il sert ses parents comme son Seigneur. 8 En actes comme en paroles honore ton père afin que la bénédiction te vienne de lui. 9 Car la bénédiction d'un père affermit la maison de ses enfants, mais la malédiction d'une mère en détruit les fondations. 10 Ne te glorifie pas du déshonneur de ton père il n'y a pour toi aucune gloire au déshonneur de ton père. 11 Car c'est la gloire d'un homme que l'honneur de son père et c'est une honte pour les enfants qu'une mère méprisée. 12 Mon fils, viens en aide à ton père dans sa vieillesse, ne lui fais pas de peine pendant sa vie. 13 Même si son esprit faiblit, sois indulgent, ne le méprise pas, toi qui es en pleine force. 14 Car une charité faite à un père ne sera pas oubliée, et, pour tes péchés, elle te vaudra réparation. 15 Au jour de ton épreuve Dieu se souviendra de toi, comme glace au soleil, s'évanouiront tes péchés. 16 Tel un blasphémateur, celui qui délaisse son père, un maudit du Seigneur, celui qui fait de la peine à sa mère. 17 Mon fils, conduis tes affaires avec douceur, et tu seras plus aimé qu'un homme munificent. 18 Plus tu es grand, plus il faut t'abaisser pour trouver grâce devant le Seigneur, 19 20 car grande est la puissance du Seigneur, mais il est honoré par les humbles. 21 Ne cherche pas ce qui est trop difficile pour toi, ne scrute pas ce qui est au-dessus de tes forces. 22 Sur ce qui t'a été assigné exerce ton esprit, tu n'as pas à t'occuper de choses mystérieuses. 23 Ne te tracasse pas de ce qui te dépasse, l'enseignement que tu as reçu est déjà trop vaste pour l'esprit humain. 24 Car beaucoup se sont fourvoyés dans leurs conception, une prétention coupable a égaré leurs pensées. 25 26 Un coeur obstiné finira dans le malheur et qui aime le danger y tombera. 27 Un coeur obstiné se charge de peines, le pécheur accumule péché sur péché. 28 Au mal de l'orgueilleux il n'est pas de guérison, car la méchanceté est enracinée en lui. 29 L'homme prudent médite en son coeur les paraboles, une oreille qui l'écoute, c'est le rêve du sage. 30 L'eau éteint les flammes, l'aumône remet les péchés. 31 Qui répond par des bienfaits prépare l'avenir, au jour de sa chute il trouvera un soutien.

Chapitre 4

1 Mon fils, ne refuse pas au pauvre sa subsistance et ne fais pas languir le miséreux. 2 Ne fais pas souffrir celui qui a faim, n'exaspère pas l'indigent. 3 Ne t'acharne pas sur un coeur exaspéré, ne fais pas languir après ton aumône le nécessiteux. 4 Ne repousse pas le suppliant durement éprouvé, ne détourne pas du pauvre ton regard. 5 Ne détourne pas tes yeux du nécessiteux, ne donne à personne l'occasion de te maudire. 6 Si quelqu'un te maudit dans sa détresse, son Créateur exaucera son imprécation. 7 Fais-toi aimer de la communauté, devant un grand baisse la tête. 8 Prête l'oreille au pauvre et rends-lui son salut avec douceur. 9 Délivre l'opprimé des mains de l'oppresseur et ne sois pas lâche en rendant la justice. 10 Sois pour les orphelins un père et comme un mari pour leurs mères. Et tu seras comme un fils du Très-Haut qui t'aimera plus que ne fait ta mère. 11 La Sagesse élève ses enfants et prend soin de ceux qui la cherchent. 12 Celui qui l'aime aime la vie, ceux qui la cherchent dès le matin seront remplis de joie. 13 Celui qui la possède héritera la gloire; où il porte ses pas le Seigneur le bénit. 14 Ceux qui la servent rendent un culte au Saint et ceux qui l'aiment sont aimés du Seigneur. 15 Celui qui l'écoute juge les nations, celui qui s'y applique habite en sécurité. 16 S'il se confie en elle il l'aura en partage, et sa postérité en conservera la jouissance. 17 Car elle peut le conduire d'abord par un chemin sinueux, faisant venir sur lui crainte et tremblement, le tourmenter par sa discipline jusqu'à ce qu'elle puisse lui faire confiance, l'éprouver par ses exigences, 18 puis elle revient vers lui sur le droit chemin et le réjouit, et lui découvre ses secrets. 19 S'il s'égare, elle l'abandonne et le laisse aller à sa perte. 20 Tiens compte des circonstances et garde-toi du mal, et n'aie pas à rougir de toi-même. 21 Car il y a une honte qui conduit au péché et il y a une honte qui est gloire et grâce. 22 Ne sois pas trop sévère pour toi-même et ne rougis pas pour ta perte. 23 Ne tais pas une parole lorsqu'elle peut sauver et ne cache pas ta sagesse. 24 Car c'est au discours qu'on connaît la sagesse et dans la parole que paraît l'instruction. 25 Ne parle pas contre la vérité, mais rougis de ton ignorance. 26 N'aie pas honte de confesser tes péchés, ne t'oppose pas au courant du fleuve. 27 Ne t'aplatis pas devant un sot, ne sois pas partial en faveur du puissant. 28 Jusqu'à la mort lutte pour la vérité, le Seigneur Dieu combattra pour toi. 29 Ne sois pas hardi en paroles, paresseux et lâche dans tes actes. 30 Ne sois pas comme un lion à la maison et un poltron avec tes serviteurs. 31 Que ta main ne soit pas tendue pour recevoir et fermée quand il s'agit de rendre.

Chapitre 5

1 Ne te confie pas en tes richesses et ne dis pas: "Cela me suffit." 2 Ne laisse pas ton désir et ta force t'entraîner à suivre les passions de ton coeur. 3 Ne dis pas: "Qui a pouvoir sur moi?" Car le Seigneur ne manquera pas de te punir. 4 Ne dis pas: "J'ai péché! que m'est-il arrivé?" Car le Seigneur sait attendre. 5 Ne sois pas si assuré du pardon que tu entasses péché sur péché. 6 Ne dis pas: "Sa miséricorde est grande, il me pardonnera la multitude de mes péchés!" car il y a chez lui pitié et colère et son courroux s'abat sur les pécheurs. 7 Ne tarde pas à revenir au Seigneur et ne remets pas jour après jour, car soudain éclate la colère du Seigneur et au jour du châtiment tu serais anéanti. 8 Ne te fie pas aux richesses mal acquises, elles te seront inutiles au jour du malheur. 9 Ne vanne pas à tout vent, ne t'engage pas dans tout sentier ainsi fait le pécheur à la parole double. 10 Sache être ferme dans ton sentiment et n'avoir qu'une parole. 11 Sois prompt à écouter et lent à donner ta réponse. 12 Si tu sais quelque chose, réponds à ton prochain, sinon mets la main sur ta bouche. 13 Honneur et confusion sont dans la parole et la langue de l'homme fait son malheur. 14 Ne te fais pas traiter de médisant et ne sois pas un rusé discoureur; car si la honte est pour le voleur, une dure condamnation atteint le fourbe. 15 Dans les grandes comme dans les petites choses évite les fautes et d'ami ne deviens pas ennemi.

Chapitre 6

1 Car une mauvaise réputation produit confusion et infamie; ainsi en est-il du pécheur à la parole double. 2 Ne t'exalte pas dans l'excès de ta passion, de peur que ta force ne soit déchirée comme un taureau, 3 que tu ne dévores ton feuillage et que tu ne perdes tes fruits, que tu ne te retrouves comme du bois sec. 4 Une âme passionnée est la perte d'un homme, elle fait de lui la risée de ses ennemis. 5 Une parole agréable multiplie les amis, une langue affable attire maintes réponses aimables. 6 Que soient nombreuses tes relations, mais pour les conseillers prends-en un entre mille. 7 Si tu veux te faire un ami, commence par l'éprouver et ne te hâte pas de te confier à lui. 8 Car tel lie amitié lorsque ça lui chante, qui ne restera pas fidèle au jour de ton épreuve. 9 Tel est ami qui se change en ennemi et qui va dévoiler votre querelle pour ta confusion. 10 Tel est ami et s'assied à ta table, qui ne restera pas fidèle au jour de l'épreuve. 11 Dans ta prospérité il sera un autre toi-même, parlant librement à tes serviteurs, 12 mais dans ton abaissement il se tournera contre toi et évitera ton regard. 13 Eloigne-toi de tes ennemis et garde-toi de tes amis. 14 Un ami fidèle est un puissant soutien qui l'a trouvé a trouvé un trésor. 15 Un ami fidèle n'a pas de prix, on ne saurait en estimer la valeur. 16 Un ami fidèle est un baume de vie, le trouveront ceux qui craignent le Seigneur. 17 Qui craint le Seigneur se fait de vrais amis, car tel on est, tel est l'ami qu'on a. 18 Mon fils! dès ta jeunesse choisis l'instruction et jusqu'à tes cheveux blancs tu trouveras la sagesse. 19 Comme le laboureur et le semeur, cultive-la et compte sur ses fruits excellents, car quelque temps tu peineras à la cultiver, mais bientôt tu mangeras de ses produits. 20 Elle est fort rude aux ignorants et l'homme court de sens ne s'y attache pas. 21 Elle pèsera lourd sur lui comme une pierre de touche et il ne tardera pas à la rejeter. 22 Car la sagesse mérite bien son nom, elle n'est pas accessible au grand nombre. 23 Ecoute, mon fils, accueille ma pensée, ne rejette pas mon conseil 24 Engage tes pieds dans ses entraves et ton cou dans son collier. 25 Présente ton épaule à son fardeau, ne sois pas impatient de ses liens. 26 De toute ton âme approche-toi d'elle, de toutes tes forces suis ses voies. 27 Mets-toi sur sa trace et cherche-la: elle se fera connaître; si tu la tiens ne la lâche pas. 28 Car à la fin tu trouveras en elle le repos et pour toi elle se changera en joie. 29 Ses entraves te deviendront une puissante protection, ses colliers une parure précieuse. 30 Son joug sera un ornement d'or, ses liens des rubans de pourpre. 31 Comme un vêtement d'apparat tu la revêtiras, tu la ceindras comme un diadème de joie. 32 Si tu le veux, mon fils, tu t'instruiras et ta docilité te vaudra l'intelligence. 33 Si tu aimes à écouter, tu apprendras et si tu prêtes l'oreille, tu seras sage. 34 Tiens-toi dans l'assemblée des vieillards et si tu vois un sage, attache-toi à lui. 35 Ecoute volontiers toute parole qui vient de Dieu, que les proverbes subtils ne t'échappent pas. 36 Si tu vois un homme de sens, va vers lui dès le matin, et que tes pas usent le seuil de sa porte. 37 Médite sur les commandements du Seigneur, occupe-toi sans cesse de ses préceptes. C'est lui qui fortifiera ton coeur et la sagesse que tu désires te sera accordée.

Chapitre 7

1 Ne fais pas le mal, et le mal ne sera pas ton maître; 2 éloigne-toi de l'injustice et elle s'écartera de toi. 3 Mon fils, ne sème pas dans les sillons d'injustice de crainte de récolter sept fois plus. 4 Ne demande pas au Seigneur la première place, ni au roi un siège glorieux. 5 Ne joue pas au juste devant le Seigneur, ni au sage devant le roi. 6 Ne brigue pas la place de juge si tu n'es pas capable d'extirper l'injustice, de peur de te laisser influencer par un grand, au risque de perdre ta droiture. 7 Ne te rends pas coupable envers l'assemblée de la ville et ne déchois pas devant le peuple. 8 Ne te laisse pas entraîner deux fois à pécher, car pour une seule fois tu n'échapperas pas. 9 Ne dis pas: "Dieu considérera la multitude de mes offrandes, quand je les présenterai au Dieu Très-Haut il les recevra." 10 Ne sois pas hésitant dans la prière et ne néglige pas de faire l'aumône. 11 Ne te gausse pas d'un homme qui est dans la peine, car celui qui l'humilie peut le relever. 12 Ne forge pas le mensonge contre ton frère, pas davantage envers un ami. 13 Garde-toi de proférer aucun mensonge, car il ne peut en sortir rien de bon. 14 Ne pérore pas dans l'assemblée des vieillards et ne répète pas tes paroles dans la prière. 15 Ne répugne pas aux besognes pénibles, ni au travail des champs créé par le Très-Haut. 16 Ne te range pas au nombre des pécheurs, souviens-toi que la Colère ne saurait tarder. 17 Humilie-toi profondément, car le feu et les vers sont le châtiment de l'impie. 18 N'échange pas un ami contre de l'argent, ni un vrai frère pour l'or d'Ophir. 19 Ne prends pas en grippe une épouse sage et bonne, car sa grâce vaut plus que l'or. 20 Ne maltraite pas l'esclave qui travaille honnêtement, ni le serviteur qui se dévoue. 21 Aime dans ton coeur l'esclave intelligent, ne lui refuse pas la liberté. 22 As-tu des troupeaux? Prends-en soin; si tu en tires profit, garde-les. 23 As-tu des enfants? Fais leur éducation et dès l'enfance fais-leur plier l'échine. 24 As-tu des filles? Veille sur leur corps, mais montre-leur un visage sévère. 25 Marie ta fille, tu auras accompli une grande chose, mais donne-la à un homme sensé. 26 As-tu une femme selon ton coeur? Ne la répudie pas, mais si tu ne l'aimes pas, ne te fie pas à elle. 27 De tout ton coeur honore ton père et n'oublie jamais ce qu'a souffert ta mère. 28 Souviens-toi qu'ils t'ont donné le jour que leur offriras-tu en échange de ce qu'ils ont fait pour toi? 29 De toute ton âme crains le Seigneur et révère ses prêtres. 30 De toutes tes forces aime celui qui t'a créé et ne délaisse pas ses ministres. 31 Crains le Seigneur et honore le prêtre et donne-lui sa part comme il t'est prescrit prémices, sacrifice de réparation, offrande des épaules, sacrifice de sanctification et prémices des choses saintes. 32 Au pauvre également fais des largesses, pour que ta bénédiction soit parfaite. 33 Que ta générosité touche tous les vivants, même aux morts ne refuse pas ta piété. 34 Ne te détourne pas de ceux qui pleurent, afflige-toi avec les affligés. 35 Ne crains pas de t'occuper des malades, par de tels actes tu te gagneras l'affection. 36 Dans tout ce que tu fais souviens-toi de ta fin et tu ne pécheras jamais.

Chapitre 8

1 Ne lutte pas avec un grand, de peur de tomber entre ses mains. 2 Ne te querelle pas avec un riche, de peur qu'il n'ait plus de poids que toi; car l'or a perdu bien des gens et a fait fléchir le coeur des rois. 3 Ne dispute pas avec un beau parleur, ne mets pas de bois sur le feu. 4 Ne plaisante pas avec un homme mal élevé, de peur de voir insulter tes ancêtres. 5 Ne fais pas de reproches au pécheur repentant, souviens-toi que nous sommes tous coupables. 6 Ne méprise pas un homme avancé en âge, car peut-être nous aussi deviendrons vieux. 7 Ne te réjouis pas de la mort d'un homme, souviens-toi que tous nous devons mourir. 8 Ne méprise pas le discours des sages et reviens souvent à leurs maximes; car c'est d'eux que tu apprendras la doctrine et l'art de servir les grands. 9 Ne fais pas fi du discours des vieillards, car eux-mêmes ont été à l'école de leurs parents; c'est d'eux que tu apprendras la prudence et l'art de répondre à point nommé. 10 Ne mets pas le feu aux charbons du pécheur de crainte de te brûler à sa flamme. 11 Ne te laisse pas pousser à bout par l'homme coléreux, ce serait un piège tendu devant tes lèvres. 12 Ne prête pas à un homme plus fort que toi si tu prêtes, tiens la chose pour perdue. 13 Ne te porte pas caution au-delà de tes moyens si tu t'es porté caution, sois prêt à payer. 14 N'aie pas de procès avec un juge, car la sentence sera rendue en sa faveur. 15 Ne te mets pas en route avec un aventurier, de peur qu'il ne s'impose à toi car il n'en fait qu'à sa tête et sa folie te perdra avec lui. 16 Ne te dispute pas avec un homme coléreux, ne t'engage pas avec lui dans un lieu désert, car le sang ne compte pas à ses yeux et là où il n'y a pas de secours il se jettera sur toi. 17 Ne prends pas un sot pour confident, car il ne saurait garder ton secret. 18 Devant un étranger, ne fais rien qui doive rester secret, car tu ne sais pas ce qu'il peut inventer. 19 N'ouvre pas ton coeur à n'importe qui et ne prétends pas obtenir ses bonnes grâces.

Chapitre 9

1 Ne sois pas jaloux de ton épouse bien-aimée et ne lui donne pas l'idée de te faire du mal. 2 Ne te livre pas entre les mains d'une femme, de peur qu'elle ne prenne de l'ascendant sur toi. 3 Ne va pas au-devant d'une prostituée tu pourrais tomber dans ses pièges. 4 Ne fréquente pas une chanteuse tu te ferais prendre à ses artifices. 5 N'arrête pas ton regard sur une jeune fille, de crainte d'être puni avec elle. 6 Ne te livre pas aux mains des prostituées tu y perdrais ton patrimoine. 7 Ne promène pas ton regard dans les rues de la ville et ne rôde pas dans les coins déserts. 8 Détourne ton regard d'une jolie femme et ne l'arrête pas sur une beauté étrangère. Beaucoup ont été égarés par la beauté d'une femme et l'amour s'y enflamme comme un feu. 9 Près d'une femme mariée garde-toi bien de t'asseoir et de t'attabler pour des beuveries, de crainte que ton coeur ne succombe à ses charmes et que dans ta passion tu ne glisses à ta perte. 10 N'abandonne pas un vieil ami, le nouveau venu ne le vaudra pas. Vin nouveau, ami nouveau, laisse-le vieillir, tu le boiras avec délices. 11 N'envie pas le succès du pécheur, tu ne sais comment cela finira. 12 Ne te félicite pas de la réussite des impies, souviens-toi qu'ici-bas ils ne resteront pas impunis. 13 Tiens-toi éloigné de l'homme qui est capable de tuer et tu n'auras aucune crainte de la mort. Si tu l'approches surveille-le bien, il pourrait t'ôter la vie. Sache bien que tu es entouré de pièges et que tu marches sur les remparts. 14 Autant que tu le peux fréquente ton prochain et prends conseil des sages. 15 Pour ta conversation recherche les hommes intelligents et que tous tes entretiens portent sur la loi du Très-Haut. 16 Que les justes soient tes commensaux et que ta fierté soit dans la crainte du Seigneur. 17 Un ouvrage fait de main d'ouvrier mérite louange, mais le chef du peuple, lui, doit être habile dans le discours. 18 Le beau parleur est redouté dans la ville et le bavard est détesté.

Chapitre 10

1 Le sage gouvernant tient son peuple dans la discipline et l'autorité d'un homme sensé est bien établie. 2 Tel le gouvernant et tels ses subordonnés, tel celui qui régit la ville et tels les habitants. 3 Un roi sans instruction est la ruine de son peuple, une ville doit sa prospérité à l'intelligence des chefs. 4 Aux mains du Seigneur est le gouvernement du monde; il suscite au bon moment le chef qui convient. 5 Le succès d'un homme est dans la main du Seigneur; c'est lui qui donne au scribe sa gloire. 6 Ne garde jamais rancune au prochain, quels que soient ses torts, et ne fais rien dans un mouvement de passion. 7 L'orgueil déplaît à Dieu comme à l'homme et tous deux ont l'injustice en horreur. 8 La souveraineté passe d'une nation à une autre par l'injustice, la violence et l'argent. 9 Pourquoi tant d'orgueil pour qui est terre et cendre, un être qui, vivant, a déjà les tripes dégoûtantes? 10 Une longue maladie se moque du médecin, qui est roi aujourd'hui demain mourra. 11 Quand un homme meurt, il reçoit en partage les insectes, les fauves et les vers. 12 Le principe de l'orgueil, c'est d'abandonner le Seigneur et de tenir son coeur éloigné du Créateur. 13 Car le principe de l'orgueil c'est le péché, celui qui s'y adonne répand l'abomination. C'est pourquoi le Seigneur lui a infligé d'étranges châtiments et l'a réduit à néant. 14 Le Seigneur a renversé le trône des puissants et fait asseoir à leur place les doux. 15 Le Seigneur a déraciné les orgueilleux et planté à leur place les humbles. 16 Le Seigneur a bouleversé le territoire des nations et les a anéanties jusqu'aux fondements de la terre. 17 Il les a quelquefois enlevées et détruites et a effacé du monde leur souvenir. 18 L'orgueil n'est pas fait pour l'homme ni la violente colère pour la race de la femme. 19 Quelle race est digne d'honneur? La race de l'homme. Quelle race est digne d'honneur? Ceux qui craignent le Seigneur. Quelle race est digne de mépris? La race de l'homme. Quelle race est digne de mépris? Ceux qui violent la loi. 20 Le chef est honoré parmi ses frères, ceux qui craignent le Seigneur sont honorés de lui. 21 22 Riche, chargé d'honneurs ou pauvre, qu'il mette sa fierté dans la crainte du Seigneur. 23 Ce n'est pas bien de mépriser un pauvre intelligent, il ne convient pas d'honorer un pécheur. 24 Grand, magistrat, puissant sont dignes d'honneur, mais nul n'est plus grand que celui qui craint le Seigneur. 25 L'esclave sage a les hommes libres comme serviteurs et l'homme instruit ne se plaint pas. 26 Ne fais pas le malin quand tu accomplis ta besogne, ne fais pas le glorieux quand tu es dans la gêne. 27 Mieux vaut l'homme qui travaille et vit dans l'abondance que celui qui va se glorifiant et n'a pas de quoi vivre. 28 Mon fils, glorifie-toi modestement et apprécie-toi à ta juste valeur. 29 Qui oserait justifier celui qui se fait tort à soi-même et estimer celui qui se méprise? 30 On honore le pauvre pour son savoir et le riche pour ses richesses. 31 Honoré dans la pauvreté, que serait-ce dans la richesse! méprisé dans la richesse, que serait-ce dans la pauvreté!

Chapitre 11

1 Le pauvre, s'il est sage, tient la tête haute et s'assied parmi les grands. 2 Ne félicite pas un homme pour sa prestance et ne prend personne en grippe d'après son apparence. 3 L'abeille est petite parmi les êtres ailés, mais ce qu'elle produit est d'une douceur exquise. 4 Ne t'enorgueillis pas lorsqu'on t'honore car les oeuvres du Seigneur sont admirables, mais elles sont cachées aux hommes. 5 Souvent des souverains ont été assis sur le pavé et un inconnu a reçu le diadème. 6 Souvent des puissants ont été durement humiliés et des hommes illustres sont tombés au pouvoir d'autrui. 7 Ne blâme pas avant d'avoir examiné, réfléchis d'abord, puis exprime tes reproches. 8 Ne réponds pas avant d'avoir écouté, n'interviens pas au milieu du discours. 9 Ne t'échauffe pas pour une affaire qui ne te regarde pas et ne te mêle pas des querelles des pécheurs. 10 Mon fils n'entreprends pas beaucoup d'affaires; si tu les multiplies, tu ne t'en tireras pas indemne; même en courant, tu n'arriveras pas et tu ne pourras échapper par la fuite. 11 Il en est qui peinent, se fatiguent et se hâtent pour n'en être que mieux distancés. 12 Il y a des faibles qui réclament de l'aide, pauvres de biens et riches de dénuement; le Seigneur les regarde avec faveur, il les relève de leur misère. 13 Il leur fait relever la tête et beaucoup s'en étonnent. 14 Bien et mal, vie et mort, pauvreté et richesse, tout vient du Seigneur. 15 16 17 Le don du Seigneur reste fidèle aux hommes pieux et sa bienveillance les conduira à jamais. 18 Il y a des gens qui s'enrichissent à force d'avarice, voici quelle sera leur récompense 19 Le jour où ils se disent: "J'ai trouvé le repos, maintenant je peux vivre sur mes biens", ils ne savent pas combien de temps cela durera il leur faudra laisser cela à d'autres et mourir. 20 Sois attaché à ta besogne, occupe-t'en bien et vieillis dans ton travail. 21 N'admire pas les oeuvres du pécheur, confie-toi dans le Seigneur et tiens-toi à ta besogne. Car c'est chose facile aux yeux du Seigneur, rapidement, en un instant, d'enrichir un pauvre. 22 La bénédiction du Seigneur est la récompense de l'homme pieux, en un instant Dieu fait fleurir sa bénédiction. 23 Ne dis pas: "De quoi ai-je besoin? Désormais quel sera mon avoir?" 24 Ne dis pas: "J'ai suffisamment, quelle malchance pourrait m'atteindre?" 25 Au jour du bonheur on ne se souvient pas des maux et au jour du malheur on oublie le bonheur. 26 C'est qu'il est aisé au Seigneur, au jour de la mort, de rendre à chacun selon ses actes. 27 Une heure d'épreuve fait oublier le bien-être et c'est à sa dernière heure que les oeuvres d'un homme sont dévoilées. 28 Ne vante le bonheur de personne avant la fin, car c'est dans sa fin qu'on se fait connaître. 29 N'introduis pas chez toi n'importe qui, car nombreuses sont les ruses de l'intrigant. 30 Comme une perdrix captive dans sa cage, ainsi le coeur de l'orgueilleux, comme l'espion il attend ta ruine. 31 Changeant le bien en mal, il est à l'affût, aux meilleures qualités il trouve des tares. 32 Une étincelle allume un grand brasier, le pécheur est à l'affût pour faire couler le sang. 33 Prends garde au méchant car il complote le mal, crains qu'il ne t'inflige une flétrissure éternelle. 34 Introduis l'étranger, il mettra le trouble chez toi et il t'aliénera ta maisonnée.

Chapitre 12

1 Si tu fais le bien, sache à qui tu le fais et tes bienfaits ne seront pas perdus. 2 Fais le bien à un homme pieux, il te le rendra, sinon par lui-même, du moins par le Très-Haut. 3 Pas de bienfaits à qui persévère dans le mal et se refuse à faire la charité. 4 Donne à l'homme pieux et ne viens pas en aide au pécheur. 5 Fais le bien à qui est humble et ne donne pas à l'impie. Refuse-lui son pain, ne le lui donne pas, il en deviendrait plus fort que toi. Car tu serais payé au double en méchanceté pour tous les bienfaits dont tu l'aurais gratifié. 6 Car le Très-Haut lui-même a les pécheurs en horreur et aux impies il infligera une punition. 7 Donne à l'homme bon, mais ne viens pas en aide au pécheur. 8 Dans la prospérité on ne peut reconnaître le véritable ami, et dans l'adversité l'ennemi ne peut se cacher. 9 Quand un homme est heureux, ses ennemis ont du chagrin; quand il est malheureux, même son ami l'abandonne. 10 Ne te fie jamais à ton ennemi; de même que l'airain se rouille, ainsi fait sa méchanceté. 11 Même s'il se fait humble et s'avance en courbant l'échine, veille sur toi- même et méfie-toi de lui. Agis envers lui comme si tu polissais un miroir, sache que sa rouille ne tiendra pas jusqu'à la fin. 12 Ne le mets pas près de toi, il pourrait te renverser et prendre ta place. Ne le fais pas asseoir à ta droite, il chercherait à te ravir ton siège, et finalement tu comprendrais mes paroles, tu te repentirais en songeant à mon discours. 13 Qui aurait pitié du charmeur que mord le serpent et de tous ceux qui affrontent les bêtes féroces? 14 Il en va de même de celui qui fait du pécheur son compagnon et qui prend part à ses péchés. 15 Il reste quelque temps avec toi, mais, si tu chancelles, il ne se contient plus. 16 L'ennemi n'a que douceur sur les lèvres, mais dans son coeur il médite de te jeter dans la fosse. L'ennemi a des larmes dans les yeux, et s'il trouve l'occasion il ne se rassasiera pas de sang. 17 Si le sort t'est contraire, tu le trouveras là avant toi, et sous prétexte de t'aider il te saisira le talon. 18 Il hochera la tête et battra des mains, il ne fera que murmurer et changer de visage.

Chapitre 13

1 Qui touche à la poix s'englue, qui fréquente l'orgueilleux en vient à lui ressembler. 2 Ne te charge pas d'un lourd fardeau, ne te lie pas à plus fort et plus riche que toi. Pourquoi mettre le pot de terre avec le pot de fer? S'il le heurte il se brisera. 3 Le riche commet une injustice, il prend de grands airs; le pauvre est lésé, il se fait suppliant. 4 Si tu lui es utile il se sert de toi, si tu fais défaut, il s'écartera de toi. 5 As-tu quelque bien? Il vivra avec toi, il te dépouillera sans aucun remords. 6 À-t-il besoin de toi? Il t'enjôlera, te fera des sourires et te donnera de l'espoir, il t'adressera de bonnes paroles et dira: "De quoi as-tu besoin?" 7 Il t'humiliera au cours de ses festins, jusqu'à te dépouiller par deux et trois fois, et pour finir il se moquera de toi. Puis s'il t'aperçoit il s'écartera de toi en hochant la tête à ton sujet. 8 Prends garde de ne pas te laisser séduire, pour ne pas être humilié dans ta sottise. 9 Quand un grand t'appelle, dérobe-toi, il t'appellera de plus belle. 10 Ne te précipite pas, de peur d'être repoussé; ne te tiens pas trop loin, de peur d'être oublié. 11 Ne t'avise pas d'être familier avec lui, ne te fie pas à sa faconde. Par son verbiage il te met à l'épreuve, comme en se jouant il s'informe. 12 Impitoyable est celui qui colporte les propos; il ne t'épargne ni les coups ni les chaînes. 13 Prends garde et fais bien attention, car tu chemines en compagnie de ta propre ruine. 14 15 Tout être vivant aime son semblable et tout homme son prochain. 16 Toute bête s'accouple selon son espèce et l'homme s'associe à son semblable. 17 Comment pourraient s'entendre le loup et l'agneau? Ainsi en est-il du pécheur et de l'homme pieux. 18 Quelle paix peut-il y avoir entre l'hyène et le chien? Et quelle paix entre le riche et le pauvre? 19 Les onagres au désert sont le gibier des lions, ainsi les pauvres sont la proie des riches. 20 Pour l'orgueilleux l'humilité est une abjection ainsi le riche a le pauvre en horreur. 21 Quand le riche fait un faux pas, ses amis le soutiennent; quand le malheureux fait une chute, ses amis le rejettent. 22 Quand le riche trébuche, beaucoup le reçoivent dans leurs bras, s'il dit des sottises, on le félicite. Quand le malheureux trébuche, on lui fait des reproches, s'il dit des choses sensées, il n'y a pas de place pour lui. 23 Quand le riche parle, tous se taisent et l'on porte aux nues son discours. Quand le pauvre parle, on dit: "Qui est-ce?" Et s'il achoppe on le jette par terre. 24 La richesse est bonne quand elle est sans péché, la pauvreté est mauvaise aux dires de l'impie. 25 Le coeur de l'homme modèle son visage soit en bien soit en mal. 26 À coeur en fête, gai visage; l'invention des proverbes est un travail pénible.

Chapitre 14

1 Heureux l'homme qui n'a pas péché en paroles et qui n'est pas tourmenté par le regret de ses fautes. 2 Heureux l'homme qui ne se fait pas à lui-même de reproches et qui ne sombre pas dans le désespoir. 3 À l'homme mesquin ne sied pas la richesse, et pour l'homme cupide à quoi bon de grands biens? 4 Qui amasse en se privant amasse pour autrui, de ses biens d'autres se repaîtront. 5 Celui qui est dur pour soi-même, pour qui serait-il bon? Il ne jouit même pas de ses propres biens. 6 Il n'y a pas homme plus cruel que celui qui se torture soi-même, c'est là le salaire de sa méchanceté. 7 S'il fait du bien, c'est par mégarde, finalement il laisse voir sa méchanceté. 8 C'est un méchant, l'homme aux regards cupides, qui détourne les yeux et méprise la vie d'autrui. 9 L'homme jaloux n'est pas content de ce qu'il a, la cupidité dessèche l'âme. 10 L'avare est chiche de pain et la disette est sur sa table. 11 Mon fils, si tu as de quoi, traite-toi bien, et présente au Seigneur les offrandes qu'il demande. 12 N'oublie pas que la mort ne tardera pas et que le pacte du shéol ne t'a pas été révélé. 13 Avant de mourir fais du bien à tes amis et selon tes moyens sois libéral. 14 Ne te refuse pas le bonheur présent, ne laisse rien échapper d'un légitime désir. 15 Ne laisseras-tu pas à d'autres ta fortune? Et tes biens ne seront-ils pas partagés par le sort? 16 Offre et reçois, trompe tes soucis, ce n'est pas au shéol qu'on peut chercher la joie. 17 Toute chair s'use comme un vêtement, la loi éternelle c'est qu'il faut mourir. 18 Comme le feuillage sur un arbre touffu tantôt tombe et tantôt repousse, ainsi les générations de chair et de sang les uns meurent et les autres naissent. 19 Toute oeuvre corruptible périt et son auteur s'en va avec elle. 20 Heureux l'homme qui médite sur la sagesse et qui raisonne avec intelligence, 21 qui réfléchit dans son coeur sur les voies de la sagesse et qui s'applique à ses secrets. 22 Il la poursuit comme le chasseur, il est aux aguets sur sa piste; 23 il se penche à ses fenêtres et écoute à ses portes; 24 il se poste tout près de sa demeure et fixe un pieu dans ses murailles; 25 il dresse sa tente à proximité et s'établit dans une retraite de bonheur; 26 il place ses enfants sous sa protection et sous ses rameaux il trouve un abri; 27 sous son ombre il est protégé de la chaleur et il s'établit dans sa gloire.

Chapitre 15

1 Ainsi fait celui qui craint le Seigneur; celui qui se saisit de la loi reçoit la sagesse. 2 Elle vient au-devant de lui comme une mère, comme une épouse vierge elle l'accueille; 3 elle le nourrit du pain de la prudence, elle lui donne à boire l'eau de la sagesse; 4 il s'appuie sur elle et ne chancelle pas, il s'attache à elle et n'est pas confondu. 5 Elle l'élève au-dessus de ses compagnons, au milieu de l'assemblée elle lui ouvre la bouche. 6 Il trouve le bonheur et une couronne de joie, il reçoit en partage une renommée éternelle. 7 Jamais les insensés ne la posséderont, et les pécheurs jamais ne la verront. 8 Elle se tient à distance de l'orgueil et les menteurs ne songent pas à elle. 9 La louange ne sied pas à la bouche du pécheur puisqu'elle ne lui est pas accordée par le Seigneur. 10 Car c'est en sagesse que s'exprime la louange, et c'est le Seigneur qui la guide. 11 Ne dis pas: "C'est le Seigneur qui m'a fait pécher", car il ne fait pas ce qu'il a en horreur. 12 Ne dis pas: "C'est lui qui m'a égaré", car il n'a que faire d'un pécheur. 13 Le Seigneur hait toute espèce d'abomination et aucune n'est aimée de ceux qui le craignent. 14 C'est lui qui au commencement a fait l'homme et il l'a laissé à son conseil. 15 Si tu le veux, tu garderas les commandements pour rester fidèle à son bon plaisir. 16 Devant toi il a mis le feu et l'eau, selon ton désir étends la main. 17 Devant les hommes sont la vie et la mort, à leur gré l'une ou l'autre leur est donnée. 18 Car grande est la sagesse du Seigneur, il est tout-puissant et voit tout. 19 Ses regards sont tournés vers ceux qui le craignent, il connaît lui-même toutes les oeuvres des hommes. 20 Il n'a commandé à personne d'être impie, il n'a donné à personne licence de pécher.

Chapitre 16

1 Ne désire pas une nombreuse descendance de propres à rien et ne mets pas ta joie dans des fils impies. 2 Quel que soit leur nombre ne te réjouis pas s'ils ne possèdent pas la crainte de Dieu. 3 Ne compte pas pour eux sur une longue vie et n'aie pas confiance dans leur destin, car mieux vaut un seul que mille et mourir sans enfants qu'avoir des fils impies. 4 Par un seul homme intelligent une ville se peuple, mais la race des pervers sera détruite. 5 J'ai vu de mes yeux beaucoup de choses semblables et de mes oreilles j'en ai entendu de plus fortes. 6 Dans l'assemblée des pécheurs s'allume le feu, dans la race rebelle s'est enflammée la Colère. 7 Dieu n'a point pardonné aux géants d'autrefois qui s'étaient révoltés, fiers de leur puissance. 8 Il n'a pas épargné la ville où habitait Lot leur orgueil lui faisait horreur. 9 Il n'a pas eu pitié de la race de perdition ceux qui se prévalaient de leurs péchés. 10 Il traita de même 600.000 hommes de pied, qui s'étaient ligués dans la dureté de leur coeur. 11 N'y eût-il qu'un seul homme au cou raide, il serait inouï qu'il restât impuni, car pitié et colère appartiennent au Seigneur puissant dans le pardon, répandant la colère. 12 Autant que sa miséricorde, autant est grande sa sévérité, il juge les hommes selon leurs oeuvres. 13 Il ne laisse pas impuni le pécheur avec ses larcins, il ne frustre pas la patience de l'homme pieux. 14 Il tient compte de tout acte de charité et chacun est traité selon ses oeuvres. 15 16 17 Ne dis pas: "Je me cacherai pour échapper au Seigneur; là-haut qui se souviendra de moi? Au milieu de la foule je ne serai pas reconnu, que suis-je dans la création immense?" 18 Voici: le ciel, le plus haut des cieux, l'abîme et la terre sont ébranlés lors de sa visite. 19 En même temps les montagnes et les fondements de la terre tremblent sous son regard. 20 Mais à tout cela on ne réfléchit pas; qui donc s'intéresse à ses voies? 21 La tempête aussi reste invisible, la plupart de ses oeuvres sont dans le secret. 22 "Les oeuvres de la justice, qui les annoncera? Qui les attendra? Car l'alliance est loin." 23 Ainsi pense l'homme court de sens; l'insensé, égaré, ne rêve que folies. 24 Ecoute-moi, mon fils, et acquiers la connaissance, applique ton coeur à mes paroles. 25 Avec mesure je te révélerai la discipline, avec soin je proclamerai la connaissance. 26 Lorsqu'au commencement Dieu créa ses oeuvres, sitôt faites, il leur attribua une place. 27 Il ordonna ses oeuvres pour l'éternité, depuis leurs origines jusqu'à leurs générations lointaines. Elles ne souffrent la faim ni la fatigue et n'abandonnent jamais leur tâche. 28 Aucune n'a jamais heurté l'autre et jamais elles ne désobéissent à sa parole. 29 Ensuite le Seigneur jeta les yeux sur la terre et la remplit de ses biens. 30 De toute espèce d'animaux il en couvrit la face et ils retourneront à la terre.

Chapitre 17

1 Le Seigneur a tiré l'homme de la terre pour l'y renvoyer ensuite. 2 Il a assigné aux hommes un nombre précis de jours et un temps déterminé, il a remis en leur pouvoir ce qui est sur terre. 3 Il les a revêtus de force, comme lui-même, à son image il les a créés. 4 À toute chair il a inspiré la terreur de l'homme, pour qu'il domine bêtes sauvages et oiseaux 5 . 6 Il leur forma une langue, des yeux, des oreilles, il leur donna un coeur pour penser. 7 Il les remplit de science et d'intelligence et leur fit connaître le bien et le mal. 8 Il mit sa lumière dans leur coeur pour leur montrer la grandeur de ses oeuvres. 9 10 Ils loueront son saint nom, racontant la grandeur de ses oeuvres. 11 Il leur accorda encore la connaissance, il les gratifia de la loi de la vie 12 il a conclu avec eux une alliance éternelle et leur a fait connaître ses jugements; 13 leurs yeux contemplèrent la grandeur de sa majesté, leurs oreilles entendirent la magnificence de sa voix. 14 Il leur dit: "Gardez-vous de tout mal", il leur donna des commandements chacun à l'égard de son prochain. 15 Leur conduite est toujours devant lui, jamais cachée à ses regards. 16 17 À chaque peuple il a préposé un prince, mais Israël est la portion du Seigneur. 18 19 Toutes leurs actions sont devant lui comme le soleil, ses regards sont assidus à observer leur conduite. 20 Leurs injustices ne lui sont point cachées, tous leurs péchés sont devant le Seigneur. 21 22 L'aumône d'un homme est pour lui comme un sceau, il conserve un bienfait comme la pupille de l'oeil. 23 Un jour il se lèvera et les récompensera, sur leur tête il fera venir leur récompense. 24 Mais à ceux qui se repentent il accorde un retour, il réconforte ceux qui ont perdu l'espérance. 25 Convertis-toi au Seigneur et renonce à tes péchés, implore-le bien en face, cesse de l'offenser. 26 Reviens vers le Très-Haut, détourne-toi de l'injustice et hais vigoureusement l'iniquité. 27 Car qui louera le Très-Haut dans le shéol, si les vivants ne lui rendent gloire? 28 La louange est inconnue des morts comme de ceux qui ne sont pas, celui qui a vie et santé glorifie le Seigneur. 29 Qu'elle est grande la miséricorde du Seigneur, son indulgence pour ceux qui se tournent vers lui! 30 Car l'homme ne peut tout avoir, puisque le fils d'homme n'est pas immortel. 31 Quoi de plus lumineux que le soleil? Pourtant il disparaît. La chair et le sang ne peuvent nourrir que malice. 32 C'est lui qui surveille les puissances en haut des cieux, et tous les hommes ne sont que terre et cendre.

Chapitre 18

1 Celui qui vit éternellement a créé tout ensemble. 2 Le Seigneur seul sera proclamé juste. 3 4 À personne il n'a donné le pouvoir d'annoncer ses oeuvres et qui découvrira ses merveilles? 5 Qui pourra mesurer la puissance de sa majesté et qui pourra en outre raconter ses miséricordes? 6 On n'y peut rien retrancher et rien ajouter, et l'on ne peut découvrir les merveilles du Seigneur. 7 Quand un homme a fini, c'est alors qu'il commence, et quand il s'arrête il est tout déconcerté. 8 Qu'est-ce que l'homme? À quoi sert-il? Quel est son bien et quel est son mal? 9 La durée de sa vie: cent ans tout au plus. 10 Une goutte d'eau tirée de la mer, un grain de sable, telles sont ces quelques années auprès de l'éternité. 11 C'est pourquoi le Seigneur use avec eux de patience et répand sur eux sa miséricorde. 12 Il voit, il sait combien leur fin est misérable, c'est pourquoi il a multiplié son pardon. 13 La pitié de l'homme est pour son prochain, mais la pitié du Seigneur est pour toute chair il reprend, il corrige, il enseigne, il ramène, tel le berger, son troupeau. 14 Il a pitié de ceux qui trouvent la discipline et qui cherchent avec zèle ses jugements. 15 Mon fils, n'assaisonne pas de blâme tes bienfaits, ni tous tes cadeaux de paroles chagrines. 16 La rosée ne calme-t-elle pas la chaleur? Ainsi la parole vaut mieux que le cadeau. 17 Certes, une parole ne vaut-elle pas mieux qu'un riche présent? Mais l'homme charitable unit les deux. 18 L'insensé ne donne rien et fait affront, et le don de l'envieux brûle les yeux. 19 Avant de parler, instruis-toi, avant d'être malade, soigne-toi. 20 Avant le jugement éprouve-toi, au jour de la visite tu seras acquitté. 21 Humilie-toi avant de tomber malade, quand tu as péché montre ton repentir. 22 Que rien ne t'empêche d'accomplir un voeu en temps voulu, n'attends pas la mort pour te mettre en règle. 23 Avant de faire un voeu, prépare-toi et ne sois pas comme un homme qui tente le Seigneur. 24 Pense à la colère des derniers jours, à l'heure de la vengeance, quand Dieu détourne sa face. 25 Quand tu es dans l'abondance songe à la disette, à la pauvreté et à la misère quand tu es riche. 26 Entre matin et soir le temps s'écoule, tout passe vite devant le Seigneur. 27 En toutes choses le sage est sur ses gardes, aux jours de péché il évite l'offense. 28 Tout homme sensé reconnaît la sagesse; à qui l'a trouvée il fait son compliment. 29 Des hommes intelligents et diserts ont cultivé, eux aussi, la sagesse et se sont épanchés en maximes excellentes. 30 Ne te laisse pas entraîner par tes passions et refrène tes désirs. 31 Si tu t'accordes la satisfaction de tes appétits, tu fais la risée de tes ennemis. 32 Ne te complais pas dans une existence voluptueuse, ne te lie pas à une telle société. 33 Ne t'appauvris pas en festoyant avec de l'argent emprunté, quand tu n'as pas un sou en poche.

Chapitre 19

1 Un ouvrier buveur ne sera jamais riche, qui méprise les riens peu à peu s'appauvrit. 2 Le vin et les femmes pervertissent les hommes sensés, qui fréquente les prostituées perd toute pudeur. 3 Des larves et des vers il sera la proie et l'homme téméraire y perdra la vie. 4 Celui qui a la confiance facile montre sa légèreté, celui qui pèche se fait tort à soi-même. 5 Celui qui prend plaisir au mal sera condamné, 6 celui qui hait le bavardage échappe au mal. 7 Ne rapporte jamais ce qu'on t'a dit et jamais on ne te nuira; 8 à ton ami comme à ton ennemi ne raconte rien, à moins qu'il n'y ait faute pour toi, ne le révèle pas; 9 on t'écouterait, on se méfierait de toi et à l'occasion on te haïrait. 10 As-tu entendu quelque chose? Sois un tombeau. Courage! tu n'en éclateras pas! 11 Une parole entendue, et voilà le sot en travail comme la femme en mal d'enfant. 12 Une flèche plantée dans la cuisse, telle est une parole dans le ventre du sot. 13 Va trouver ton ami: peut-être n'a-t-il rien fait, et s'il a fait quelque chose il ne recommencera pas. 14 Va trouver ton voisin: peut-être n'a-t-il rien dit, et s'il a dit quelque chose il ne le redira pas. 15 Va trouver ton ami, car on calomnie souvent, ne crois pas tout ce qu'on te dit. 16 Souvent on glisse sans mauvaise intention; qui n'a jamais péché en parole? 17 Va trouver ton voisin avant d'en venir aux menaces, obéis à la loi du Très- Haut. 18 19 20 Toute sagesse est crainte du Seigneur et en toute sagesse il y a l'accomplissement de la loi. 21 22 Mais connaître le mal n'est pas la sagesse et le conseil des pécheurs n'est pas la prudence. 23 Il y a un savoir-faire qui est abominable; est insensé celui à qui manque la sagesse. 24 Mieux vaut être pauvre d'intelligence avec la crainte que surabonder de prudence et violer la loi. 25 Il y a un habile savoir-faire au service de l'injustice et tel pour établir son droit use de fourberie. 26 Tel marche courbé sous le chagrin mais au fond de lui ce n'est que ruse 27 baissant la tête et faisant le sourd, s'il n'est pas démasqué il prend l'avantage sur toi. 28 Tel se sent trop faible pour pécher, qui fera le mal à la première occasion. 29 À son air on connaît un homme, à son visage on connaît l'homme de sens. 30 L'habit d'un homme, son rire, sa démarche révèlent ce qu'il est.

Chapitre 20

1 Il y a des reproches intempestifs, il y a un silence qui dénote l'homme sensé. 2 Mieux vaut faire des reproches que garder sa colère. 3 Celui qui s'accuse d'une faute évite la peine. 4 Tel l'eunuque qui voudrait déflorer une jeune fille, tel celui qui prétend rendre la justice par la violence. 5 Tel se tait et passe pour sage, tel autre se fait détester pour son bavardage. 6 Tel se tait parce qu'il ne sait que répondre, tel autre se tait qui attend son heure. 7 Le sage sait se taire jusqu'au bon moment, mais le bavard et l'insensé manquent l'occasion. 8 Celui qui parle trop se fait détester et celui qui prétend s'imposer suscite la haine. 9 Tel trouve son salut dans le malheur et parfois une aubaine provoque un dommage. 10 Il y a des générosités qui ne te profitent pas et il y a des générosités qui rapportent le double. 11 Parfois la gloire apporte l'humiliation et certains dans l'abaissement lèvent la tête. 12 Tel achète beaucoup de choses avec peu d'argent, et cependant les paie sept fois trop cher. 13 Par des paroles le sage se fait aimer, mais les générosités des sots vont en pure perte. 14 Le cadeau de l'insensé ne te sert à rien car ses yeux sont avides de recevoir le septuple; 15 il donne peu et reproche beaucoup, il ouvre la bouche comme un crieur public; il prête aujourd'hui, demain il redemande c'est un homme détestable. 16 L'insensé dit: "Je n'ai pas un ami, de mes bienfaits nul ne me sait gré; 17 ceux qui mangent mon pain ont mauvaise langue." Tant de gens, si souvent, se gaussent de lui! 18 Mieux vaut un faux pas sur le pavé qu'une incartade de langage; c'est ainsi que trébuchent soudainement les méchants. 19 Un homme grossier est comme une gaudriole ressassée par des imbéciles. 20 De la bouche du sot on n'accepte pas un proverbe, car il ne le dit pas à propos. 21 Tel est préservé du péché par son indigence, à ses heures de loisir il n'a pas de remords. 22 Tel se perd par respect humain, il se perd par égard pour un insensé. 23 Tel par timidité fait des promesses à son ami et s'en fait un ennemi sans motif. 24 C'est une grave souillure pour un homme que le mensonge, il est ressassé par les ignorants. 25 Mieux vaut un voleur qu'un maître menteur, mais l'un et l'autre vont à leur perte. 26 L'habitude du mensonge est une abomination, la honte du menteur est sans cesse sur lui. 27 Par ses discours le sage se fait estimer et l'homme avisé plaît aux grands. 28 Celui qui cultive la terre obtient une bonne récolte, celui qui plaît aux grands se fait pardonner l'injustice. 29 Présents et cadeaux aveuglent les yeux des sages, comme un bâillon sur la bouche ils étouffent les reproches. 30 Sagesse cachée et trésor invisible, à quoi servent-ils l'un et l'autre? 31 Mieux vaut un homme qui cache sa folie qu'un homme qui cache sa sagesse.

Chapitre 21

1 Mon fils! tu as péché? Ne recommence plus et implore le pardon de tes fautes passées. 2 Comme tu fuirais le serpent, fuis la faute si tu l'approches elle te mordra; ses dents sont des dents de lion qui ôtent la vie aux hommes. 3 Toute transgression est une épée à deux tranchants dont la blessure est incurable. 4 La terreur et la violence dévastent la richesse, ainsi la maison de l'orgueilleux sera détruite. 5 La prière du pauvre frappe les oreilles de Dieu, dont le jugement ne saurait tarder. 6 Qui hait la réprimande emprunte le sentier du pécheur, celui qui craint le Seigneur se convertit en son coeur. 7 Le beau parleur est connu partout mais l'homme réfléchi en connaît les faiblesses. 8 Bâtir sa maison avec l'argent d'autrui, c'est amasser des pierres pour sa tombe. 9 L'assemblée des pécheurs est un tas d'étoupe qui finira dans la flamme et le feu. 10 Le chemin des pécheurs est bien pavé, mais il aboutit au gouffre du shéol. 11 Celui qui garde la loi contrôle ses instincts, la perfection de la crainte du Seigneur c'est la sagesse. 12 Tel ne peut rien apprendre faute de dons naturels, mais il est des dons qui engendrent l'amertume. 13 La science du sage est riche comme l'abîme et son conseil est comme une source vive. 14 Le coeur du sot est comme un vase brisé qui ne retient aucune connaissance. 15 Si un homme instruit entend une parole sage, il l'apprécie et y ajoute du sien; qu'un débauché l'entende, elle lui déplaît, il la rejette derrière lui. 16 Le discours du sot pèse comme un fardeau en voyage, mais sur les lèvres du sage on trouve la grâce. 17 La parole de l'homme sensé est recherchée dans l'assemblée, ce qu'il dit, chacun le médite dans son coeur. 18 Une maison en ruines, telle est la sagesse du sot, et la science de l'insensé, ce sont des discours incohérents. 19 La discipline pour l'insensé, ce sont des entraves à ses pieds et des menottes à sa main droite. 20 Le sot éclate de rire bruyamment, le rire de l'homme de sens est rare et discret. 21 Pour l'homme sensé la discipline est un bijou d'or, un bracelet à son bras droit. 22 Le sot se hâte de faire son entrée, l'homme expérimenté prend une attitude modeste; 23 de la porte l'insensé regarde à l'intérieur, l'homme bien élevé reste dehors. 24 C'est le fait d'un mal élevé que d'écouter aux portes, un homme sensé en sent le déshonneur. 25 Les lèvres des bavards répètent les paroles d'autrui, les paroles des sages sont soigneusement pesées. 26 Le coeur des sots est dans leur bouche, mais la bouche des sages c'est leur coeur. 27 Quand l'impie maudit le Satan, il se maudit soi-même. 28 Le médisant se fait tort à soi-même et se fait détester de son entourage.

Chapitre 22

1 Le paresseux est semblable à une pierre crottée, tout le monde le persifle. 2 Le paresseux est semblable à une poignée d'ordures, quiconque le touche secoue la main. 3 C'est la honte d'un père que d'avoir donné le jour à un fils mal élevé, mais une fille naît pour sa confusion. 4 Une fille sensée trouvera un mari, mais la fille indigne est le chagrin de celui qui l'a engendrée. 5 Une fille éhontée déshonore son père et son mari, l'un et l'autre la renient. 6 Remontrances inopportunes: musique en un jour de deuil; coups de fouet et correction, voilà en tout temps la sagesse. 7 8 9 C'est recoller des tessons que d'enseigner un sot, c'est réveiller un homme abruti de sommeil. 10 Raisonner un sot c'est raisonner un homme assoupi, à la fin il dira: "De quoi s'agit-il?" 11 Pleure un mort: il a perdu la lumière, pleure un insensé: il a perdu l'esprit; pleure plus doucement le mort, car il a trouvé le repos, pour l'insensé la vie est plus triste que la mort. 12 Pour un mort le deuil dure sept jours, pour l'insensé et l'impie, tous les jours de leur vie. 13 N'adresse pas de longs discours à l'insensé, ne va pas au-devant du sot, garde-toi de lui pour n'avoir pas d'ennuis, pour ne pas te souiller à son contact. Ecarte-toi de lui, tu trouveras le repos, ses divagations ne t'ennuieront pas. 14 Qu'y-a-t-il de plus lourd que le plomb? Comment cela s'appelle-t-il? L'insensé. 15 Le sable, le sel, la masse de fer sont plus faciles à porter que l'insensé. 16 Une charpente de bois assemblée dans une construction ne se laisse pas disjoindre par un tremblement de terre; un coeur résolu, après mûre réflexion, ne se laisse pas émouvoir à l'heure du danger. 17 Un coeur appuyé sur une sage réflexion est comme un ornement de stuc sur un mur poli. 18 De petits cailloux au sommet d'un mur ne résistent pas au vent le coeur du sot effrayé par ses imaginations ne peut résister à la peur. 19 En frappant l'oeil on fait couler des larmes, en frappant le coeur on fait apparaître les sentiments. 20 Qui lance une pierre sur des oiseaux les fait envoler, qui fait un reproche à son ami tue l'amitié. 21 Si tu as tiré l'épée contre ton ami, ne te désespère pas: il peut revenir; 22 si tu as ouvert la bouche contre ton ami, ne crains pas: une réconciliation est possible, sauf le cas d'outrage, mépris, trahison d'un secret, coup perfide, car alors ton ami s'en ira. 23 Gagne la confiance de ton prochain dans sa pauvreté afin que, dans sa prospérité, tu jouisses avec lui de ses biens; aux jours d'épreuve demeure- lui fidèle afin de recevoir, s'il vient à hériter, ta part de l'héritage. 24 Précédant les flammes on voit la vapeur du brasier et la fumée; ainsi, précédant le sang, les injures. 25 Je n'aurai pas honte de protéger un ami et de lui je ne me cacherai pas; 26 et s'il m'arrive du mal par lui, tous ceux qui l'apprendront se garderont de lui. 27 Qui mettra une garde à ma bouche et sur mes lèvres le sceau du discernement, afin que je ne trébuche pas par leur fait, que ma langue ne cause pas ma perte?

Chapitre 23

1 Seigneur, père et maître de ma vie, ne m'abandonne pas à leur caprice, ne me laisse pas trébucher par leur fait. 2 Qui appliquera le fouet à mes pensées et à mon coeur la discipline de la sagesse, afin qu'on n'épargne pas mes erreurs et que mes péchés n'échappent pas? 3 De peur que mes erreurs ne se multiplient et que mes péchés ne surabondent, que je ne tombe aux mains de mes adversaires et que mon ennemi ne se moque de moi. 4 Seigneur, père et Dieu de ma vie, fais que mes regards ne soient pas altiers, 5 détourne de moi l'envie, 6 que la sensualité et la luxure ne s'emparent pas de moi, ne me livre pas au désir impudent. 7 Enfants, écoutez mon enseignement, celui qui le garde ne sera pas confondu. 8 Le pécheur est pris par ses propres lèvres, elles font choir le médisant et l'orgueilleux. 9 N'accoutume pas ta bouche à faire des serments, ne prends pas l'habitude de prononcer le nom du Saint. 10 Car de même qu'un domestique toujours surveillé n'échappera pas aux coups, ainsi celui qui jure et invoque le Nom à tort et à travers ne sera pas exempt de faute. 11 Un homme prodigue de serments est rempli d'impiété et le fléau ne s'éloignera pas de sa maison. S'il pèche, sa faute sera sur lui; s'il a agi à la légère, il a péché doublement; s'il a fait un faux serment, il ne sera pas justifié, car sa maison sera pleine de calamités. 12 Il y a une manière de parler qui ressemble à la mort, qu'elle ne soit pas en usage dans l'héritage de Jacob, car les hommes pieux repoussent tout cela, ils ne se vautrent pas dans le péché. 13 N'habitue pas ta bouche à l'impureté grossière où se trouve la parole du péché. 14 Souviens-toi de ton père et de ta mère quand tu sièges au milieu des grands, de crainte que tu ne t'oublies en leur présence, que tu ne te conduises comme un sot, et que tu n'en arrives à souhaiter de n'être pas né et à maudire le jour de ta naissance. 15 Un homme accoutumé aux paroles répréhensibles ne se corrigera de sa vie. 16 Deux sortes d'êtres multiplient les péchés et la troisième attire la colère 17 la passion brûlante comme un brasier elle ne s'éteindra pas qu'elle ne soit assouvie; l'homme qui convoite sa propre chair il n'aura de cesse que le feu ne le consume; à l'homme impudique toute nourriture est douce, il ne se calmera qu'à sa mort. 18 L'homme qui pèche sur sa propre couche et dit en son coeur: "Qui me voit? L'ombre m'environne, les murs me protègent, personne ne me voit, que craindrais-je? Le Très-Haut ne se souviendra pas de mes fautes." 19 Ce qu'il craint ce sont les yeux des hommes, il ne sait pas que les yeux du Seigneur sont 10.000 fois plus lumineux que le soleil, qu'ils observent toutes les actions des hommes et pénètrent dans les recoins les plus secrets. 20 Avant qu'il créât, toutes choses lui étaient connues, elles le sont encore après leur achèvement. 21 En pleine ville cet homme sera puni, quand il s'y attend le moins il sera pris. 22 Il en est de même de la femme infidèle à son mari qui lui apporte un héritier conçu d'un étranger. 23 Tout d'abord elle a désobéi à la loi du Très-Haut, ensuite elle est coupable envers son mari; en troisième lieu elle s'est souillée par l'adultère et a conçu des enfants d'un étranger. 24 Elle sera traduite devant l'assemblée et on examinera ses enfants. 25 Ses enfants n'auront pas de racines, ses branches ne porteront pas de fruit. 26 Elle laissera un souvenir de malédiction et sa honte ne sera jamais effacée. 27 Et ceux qui viennent après elle sauront que rien ne vaut la crainte du Seigneur et que rien n'est plus doux que de s'attacher aux commandements du Seigneur.

Chapitre 24

1 La Sagesse fait son propre éloge, au milieu de son peuple elle montre sa fierté. 2 Dans l'assemblée du Très-Haut elle ouvre la bouche, devant la Puissance elle montre sa fierté. 3 "Je suis issue de la bouche du Très-Haut et comme une vapeur j'ai couvert la terre. 4 J'ai habité dans les cieux et mon trône était une colonne de nuée. 5 Seule j'ai fait le tour du cercle des cieux, j'ai parcouru la profondeur des abîmes. 6 Dans les flots de la mer, sur toute la terre, chez tous les peuples et toutes les nations, j'ai régné. 7 Parmi eux tous j'ai cherché le repos, j'ai cherché en quel patrimoine m'installer. 8 Alors le créateur de l'univers m'a donné un ordre, celui qui m'a créée m'a fait dresser ma tente, Il m'a dit: Installe-toi en Jacob, entre dans l'héritage d'Israël. 9 Avant les siècles, dès le commencement il m'a créée, éternellement je subsisterai. 10 Dans la Tente sainte, en sa présence, j'ai officié; c'est ainsi qu'en Sion je me suis établie, 11 et que dans la cité bien-aimée j'ai trouvé mon repos, qu'en Jérusalem j'exerce mon pouvoir. 12 Je me suis enracinée chez un peuple plein de gloire, dans le domaine du Seigneur, en son patrimoine. 13 J'y ai grandi comme le cèdre du Liban, comme le cyprès sur le mont Hermon. 14 J'ai grandi comme le palmier d'Engaddi, comme les plants de roses de Jéricho, comme un olivier magnifique dans la plaine, j'ai grandi comme un platane. 15 Comme le cinnamome et l'acanthe j'ai donné du parfum, comme une myrrhe de choix j'ai embaumé, comme le galbanum, l'onyx, le labdanum, comme la vapeur d'encens dans la Tente. 16 J'ai étendu mes rameaux comme le térébinthe, ce sont des rameaux de gloire et de grâce. 17 Je suis comme une vigne aux pampres gracieux, et mes fleurs sont des produits de gloire et de richesse. 18 19 Venez à moi, vous qui me désirez; et rassasiez-vous de mes produits. 20 Car mon souvenir est plus doux que le miel, mon héritage plus doux qu'un rayon de miel. 21 Ceux qui me mangent auront encore faim, ceux qui me boivent auront encore soif. 22 Celui qui m'obéit n'aura pas à en rougir et ceux qui font mes oeuvres ne pécheront pas." 23 Tout cela n'est autre que le livre de l'alliance du Dieu Très-Haut, la Loi promulguée par Moïse, laissée en héritage aux assemblées de Jacob. 24 25 C'est elle qui fait abonder la sagesse comme les eaux du Phisôn, comme le Tigre à la saison des fruits; 26 qui fait déborder l'intelligence comme l'Euphrate, comme le Jourdain au temps de la moisson; 27 qui fait couler la discipline comme le Nil, comme le Gihôn aux jours des vendanges. 28 Le premier n'a pas fini de la découvrir, et de même le dernier ne l'a pas trouvée. 29 Car ses pensées sont plus vastes que la mer, ses desseins plus grands que l'abîme. 30 Et moi, je suis comme un canal issu d'un fleuve, comme un cours d'eau conduisant au paradis. 31 J'ai dit: "Je vais arroser mon jardin, je vais irriguer mes parterres." Et voici que mon canal est devenu fleuve et le fleuve est devenu mer. 32 Je ferai luire la discipline dès le matin, je porterai au loin sa lumière. 33 Je répandrai l'instruction comme une prophétie et je la transmettrai aux générations futures. 34 Voyez: ce n'est pas pour moi que je travaille, mais pour tous ceux qui la cherchent.

Chapitre 25

1 Il est trois choses que mon âme désire, qui sont agréables à Dieu et aux hommes l'accord entre frères, l'amitié entre voisins, un mari et une femme qui s'entendent bien. 2 Il est trois sortes de gens que hait mon âme, et dont l'existence me met hors de moi un pauvre gonflé d'orgueil, un riche menteur, un vieillard adultère et dénué de sens. 3 Si tu n'as rien amassé dans ta jeunesse, comment dans ta vieillesse aurais-tu quelque chose? 4 Quelle belle chose que le jugement joint aux cheveux blancs et, pour les anciens, de connaître le conseil! 5 Quelle belle chose que la sagesse chez les vieillards et chez les grands du monde une pensée réfléchie! 6 La couronne des vieillards, c'est une riche expérience, leur fierté, c'est la crainte du Seigneur. 7 Il y a neuf choses qui me viennent à l'esprit et que j'estime heureuses et une dixième que je vais vous dire un homme qui trouve sa joie dans ses enfants, celui qui voit, de son vivant, la chute de ses ennemis; 8 heureux celui qui vit avec une femme de sens, celui qui ne laboure pas avec un boeuf et un âne, celui qui n'a jamais péché par la parole, celui qui ne sert pas un maître indigne de lui; 9 heureux celui qui a trouvé la prudence et qui peut s'adresser à un auditoire attentif; 10 comme il est grand celui qui a trouvé la sagesse, mais personne ne surpasse celui qui craint le Seigneur. 11 Car la crainte du Seigneur l'emporte sur tout celui qui la possède, à quoi le comparer? 12 13 Toute blessure, sauf une blessure du coeur! toute méchanceté, sauf une méchanceté de femme! 14 tout malheur, sauf un malheur qui vient de l'adversaire! toute injustice, sauf une injustice qui vient de l'ennemi! 15 Il n'y a pire venin que le venin du serpent, il n'y a pire haine que la haine d'un ennemi. 16 J'aimerais mieux habiter avec un lion ou un dragon qu'habiter avec une femme méchante. 17 La méchanceté d'une femme change son visage, elle fait grise mine, on dirait un ours. 18 Son mari s'attable parmi ses voisins et, malgré lui, il gémit amèrement. 19 Toute malice n'est rien près d'une malice de femme que le sort des pécheurs lui advienne! 20 Une montée sablonneuse sous les pas d'un vieillard, telle est une femme bavarde pour un homme tranquille. 21 Ne te laisse pas prendre à la beauté d'une femme, ne t'éprends jamais d'une femme. 22 C'est un objet de colère, de reproche et de honte qu'une femme qui entretient son mari. 23 Coeur abattu, visage triste, blessure secrète, voilà l'oeuvre d'une femme méchante. Mains inertes et genoux sans force, telle est la femme qui fait le malheur de son mari. 24 C'est par la femme que le péché a commencé et c'est à cause d'elle que tous nous mourons. 25 Ne donne pas à l'eau un passage, ni à la femme méchante la liberté de parler. 26 Si elle n'obéit pas au doigt et à l'oeil, sépare-toi d'elle.

Chapitre 26

1 Heureux l'époux dont la femme est excellente, le nombre de ses jours sera doublé. 2 Une femme parfaite est la joie de son mari, il passera dans la paix toutes les années de sa vie. 3 Une femme excellente est une part de choix, attribuée à ceux qui craignent le Seigneur 4 riches ou pauvres, leur coeur est en liesse, ils montrent toujours un visage joyeux. 5 Trois choses me font peur et une quatrième m'épouvante une calomnie qui court la ville, une émeute populaire, une fausse accusation: tout cela est pire que la mort; 6 mais c'est crève-coeur et douleur qu'une femme jalouse d'une autre, et tout cela, c'est le fléau de la langue. 7 Une femme méchante, c'est un joug à boeufs mal attaché; prétendre la maîtriser, c'est saisir un scorpion. 8 Une femme qui boit, c'est un sujet de grande colère, elle ne peut cacher son déshonneur. 9 L'inconduite d'une femme se lit dans la vivacité de son regard et se reconnaît à ses oeillades. 10 Méfie-toi bien d'une fille hardie de peur que, se sentant les coudées franches, elle n'en profite. 11 Garde-toi bien des regards effrontés et ne t'étonne pas s'ils t'entraînent au mal. 12 Comme un voyageur altéré elle ouvre la bouche, elle boit de toutes les eaux qu'elle rencontre, elle va au-devant de toute fornication et offre son corps à l'impureté. 13 La grâce d'une épouse fait la joie de son mari et sa science est pour lui une force. 14 Une femme silencieuse est un don du Seigneur, celle qui est bien élevée est sans prix. 15 Une femme pudique est une double grâce, celle qui est chaste est d'une valeur inestimable. 16 Comme le soleil levant sur les montagnes du Seigneur, ainsi le charme d'une jolie femme dans une maison bien tenue. 17 Une lumière brillant sur un lampadaire sacré, ainsi la beauté d'un visage sur un corps bien planté. 18 Des colonnes d'or sur une base d'argent, ainsi de belles jambes sur des talons solides. 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 Il y a deux choses qui me font de la peine et la troisième m'excite la bile un guerrier qui vieillit dans la misère, des hommes de sens qui souffrent le mépris, celui qui passe de la justice au péché; le Seigneur le destine à périr par l'épée. 29 Un marchand résiste difficilement à la tentation et le trafiquant ne saurait être sans péché.

Chapitre 27

1 Beaucoup ont péché par amour du gain, celui qui veut s'enrichir se montre impitoyable. 2 Un piquet s'enfonce entre deux pierres jointes, entre vente et achat une faute s'introduit. 3 Qui ne s'attache pas fermement à la crainte du Seigneur, sa maison sera bientôt détruite. 4 Dans le crible qu'on secoue il reste des saletés, de même les défauts de l'homme dans ses discours. 5 Le four éprouve les vases du potier, l'épreuve de l'homme est dans sa conversation. 6 Le verger où croît l'arbre est jugé à ses fruits, ainsi la parole d'un homme fait connaître ses sentiments. 7 Ne loue personne avant qu'il n'ait parlé, car c'est là qu'est la pierre de touche. 8 Si tu poursuis la justice, tu l'atteindras, tu t'en revêtiras comme d'une robe d'apparat. 9 Les oiseaux cherchent la compagnie de leurs semblables, la vérité revient à ceux qui la pratiquent. 10 Le lion guette sa proie, ainsi le péché guette ceux qui commettent l'injustice. 11 Le discours de l'homme pieux est toujours sagesse, mais l'insensé est changeant comme la lune. 12 Pour aller chez les insensés, attends l'occasion, avec les gens réfléchis attarde-toi sans crainte. 13 Le discours des sots est une horreur, leur rire éclate dans les délices du péché. 14 Le langage de l'homme prodigue de serments fait dresser les cheveux, quand il se querelle on se bouche les oreilles. 15 La querelle des orgueilleux fait couler le sang et leurs injures sont pénibles à entendre. 16 Qui révèle les secrets perd son crédit et ne trouve plus d'ami selon son coeur. 17 Envers ton ami sois affectueux et confiant, mais si tu as révélé ses secrets ne cours plus après lui; 18 car, comme on supprime un homme en le tuant, tu as tué l'amitié de ton prochain. 19 Comme on ouvre la main et l'oiseau s'envole, tu as perdu ton ami, tu ne le rattraperas pas. 20 Ne le poursuis pas: il est loin, il s'est enfui comme la gazelle échappée au filet. 21 Car on panse une blessure, on pardonne une injure, mais pour qui a révélé un secret, plus d'espoir. 22 Qui cligne de l'oeil machine le mal, nul ne peut l'en détourner. 23 En ta présence il est tout miel, il s'extasie devant tes propos; mais par derrière il change de langage et de tes paroles fait une pierre d'achoppement. 24 Je hais bien des choses, mais rien tant que cet homme, et le Seigneur le hait aussi. 25 Qui jette une pierre en l'air se la jette sur la tête, qui frappe en traître en subit le contrecoup. 26 Qui creuse une fosse y tombera, qui tend un piège s'y fera prendre. 27 Qui fait le mal, le mal retombera sur lui, sans même qu'il sache d'où il lui vient. 28 Sarcasme et injure sont le fait de l'orgueilleux, mais la vengeance le guette comme un lion. 29 Ils seront pris au piège ceux que réjouit la chute des hommes pieux, la douleur les consumera avant leur mort. 30 Rancune et colère, voilà encore des choses abominables qui sont le fait du pécheur.

Chapitre 28

1 Celui qui se venge éprouvera la vengeance du Seigneur qui tient un compte rigoureux des péchés. 2 Pardonne à ton prochain ses torts, alors, à ta prière, tes péchés te seront remis. 3 Si un homme nourrit de la colère contre un autre, comment peut-il demander à Dieu la guérison? 4 Pour un homme, son semblable, il est sans compassion, et il prierait pour ses propres fautes! 5 Lui qui n'est que chair garde rancune, qui lui pardonnera ses péchés? 6 Souviens-toi de la fin et cesse de haïr, de la corruption et de la mort, et sois fidèle aux commandements. 7 Souviens-toi des commandements et ne garde pas rancune au prochain, de l'alliance du Très-Haut, et passe par-dessus l'offense. 8 Reste à l'écart des querelles et tu éviteras le péché; l'homme passionné attise les querelles; 9 le pécheur sème le trouble parmi les amis, parmi les gens qui vivent en paix il jette la brouille. 10 Le feu brûle suivant son combustible, la querelle se propage d'après sa violence; la fureur d'un homme dépend de sa force, sa colère monte selon sa richesse. 11 Une querelle soudaine allume le feu, une dispute irréfléchie fait verser le sang. 12 Souffle sur une flammèche, elle s'enflamme, crache dessus, elle s'éteint telle est la puissance de ta bouche. 13 Fi du bavard et du fourbe ils ont perdu beaucoup de gens qui vivaient en paix. 14 La troisième langue a ébranlé bien des gens, les a dispersés d'une nation à l'autre; elle a détruit de puissantes cités et renversé des maisons de grands. 15 La troisième langue a fait répudier des femmes parfaites, les dépouillant du fruit de leurs travaux. 16 Qui lui prête l'oreille ne trouve plus le repos, ne peut plus demeurer dans la paix. 17 Un coup de fouet laisse une marque, mais un coup de langue brise les os. 18 Bien des gens sont tombés par l'épée, mais beaucoup plus ont péri par la langue. 19 Heureux qui est à l'abri de ses atteintes, qui n'est pas exposé à sa fureur, qui n'a pas porté son joug, qui n'a pas été lié de ses chaînes. 20 Car son joug est un joug de fer et ses chaînes des chaînes d'airain. 21 Une mort terrible, la mort qu'elle inflige, et le shéol lui est préférable. 22 Elle n'a pas d'emprise sur les hommes pieux, ils ne sont pas brûlés à sa flamme. 23 Ceux qui abandonnent le Seigneur sont ses victimes, en eux elle brûlera sans s'éteindre, elle sera lancée contre eux comme un lion, elle les déchirera comme une panthère. 24 Vois, entoure d'épines ta propriété, serre ton argent et ton or. 25 Dans ton langage use de balances et de poids, à ta bouche mets porte et verrou. 26 Garde-toi de faire par elle des faux pas, tu tomberais au pouvoir de celui qui te guette.

Chapitre 29

1 Prêter à son prochain, c'est pratiquer la miséricorde, lui venir en aide, c'est observer les commandements. 2 Sache prêter à ton prochain lorsqu'il est dans le besoin; à ton tour, restitue au temps convenu. 3 Tiens bien ta parole et sois loyal avec autrui, et dans tous tes besoins tu trouveras ce qu'il te faut. 4 Beaucoup traitent un prêt comme une aubaine et mettent dans la gêne ceux qui les ont aidés. 5 Avant de recevoir, on baise les mains du prêteur, on parle humblement de ses richesses. Au jour de l'échéance, on tire en longueur, on s'acquitte en récrimination, on s'en prend aux circonstances. 6 Peut-on s'acquitter? Le prêteur recevra à peine la moitié de son argent et il pourra s'estimer heureux. Dans le cas contraire on l'aura frustré de son argent et il aura, sans l'avoir mérité, un ennemi de plus qui s'acquitte en malédictions et en injures et qui rend des outrages en guise de révérence. 7 Bien des gens, sans malice, se refusent à prêter, ils ne se soucient pas d'être dépouillés malgré eux. 8 Pourtant, sois indulgent pour les malheureux, ne leur fais pas attendre tes aumônes. 9 Pour obéir au précepte, viens en aide au pauvre; il est dans le besoin: ne le renvoie pas les mains vides. 10 Sacrifie ton argent pour un frère et un ami, qu'il ne rouille pas en pure perte, sous une pierre. 11 Use de tes richesse selon les préceptes du Très-Haut, cela te sera plus utile que l'or. 12 Serre tes aumônes dans tes greniers, elles te délivreront de tout malheur. 13 Mieux qu'un fort bouclier, mieux qu'une lourde lance, devant l'ennemi, elles combattront pour toi. 14 L'homme de bien se porte caution pour son prochain; c'est avoir perdu toute honte que de l'abandonner. 15 N'oublie pas les services de ton garant il a donné sa vie pour toi. 16 Des bontés de son garant le pécheur n'a cure, l'ingrat oublie celui qui l'a sauvé. 17 Une caution a ruiné bien des gens heureux et les a ballottés comme les vagues de la mer. 18 Elle a exilé des hommes puissants qui ont erré parmi des nations étrangères. 19 Le méchant qui se précipite pour cautionner en quête d'un profit se précipite vers la condamnation. 20 Viens en aide au prochain selon ton pouvoir et prends garde de ne pas tomber toi-même. 21 La première chose pour vivre, c'est l'eau, le pain et le vêtement, et une maison pour s'abriter. 22 Mieux vaut une vie de pauvre dans un abri de planches que des mets fastueux dans une maison étrangère. 23 Que tu aies peu ou beaucoup, montre-toi content, tu n'entendras pas le reproche de ton entourage. 24 Triste vie que d'aller de maison en maison, là où tu t'arrêtes, tu n'oses ouvrir la bouche; 25 tu es un étranger, tu sers à boire à un ingrat, et par-dessus le marché tu en entends de dures 26 "Viens ici, étranger, mets la table, si tu as quelque chose, donne-moi à manger." 27 "Va-t'en, étranger, cède à un plus digne, mon frère vient me voir, j'ai besoin de la maison." 28 C'est dur pour un homme sensé de s'entendre reprocher l'hospitalité, et d'être traité comme un débiteur.

Chapitre 30

1 Qui aime son fils lui prodigue le fouet, plus tard ce fils sera sa consolation. 2 Qui élève bien son fils en tirera satisfaction et parmi ses connaissances il s'en montrera fier. 3 Celui qui instruit son fils rend jaloux son ennemi et se montre joyeux devant ses amis. 4 Qu'un père vienne à mourir, c'est comme s'il n'était pas mort, car il laisse après lui un fils qui lui ressemble. 5 Vivant, il a trouvé la joie dans sa présence, devant la mort il n'a pas eu de peine. 6 Contre ses ennemis il laisse un vengeur et pour ses amis quelqu'un qui leur rende leurs bienfaits. 7 Celui qui gâte son fils pansera ses blessures, à chacun de ses cris ses entrailles tressailliront. 8 Un cheval mal dressé devient rétif, un enfant laissé à lui-même devient mal élevé. 9 Cajole ton enfant, il te terrorisera, joue avec lui, il te fera pleurer. 10 Ne ris pas avec lui, si tu ne veux pas pleurer avec lui, tu finirais par grincer des dents. 11 Ne lui laisse pas de liberté pendant sa jeunesse et ne ferme pas les yeux sur ses sottises. 12 Fais-lui courber l'échine pendant sa jeunesse, meurtris-lui les côtes tant qu'il est enfant, de crainte que, révolté, il ne te désobéisse et que tu n'en éprouves de la peine. 13 Elève ton fils et forme-le bien, pour ne pas avoir à endurer son insolence. 14 Mieux vaut un pauvre sain et vigoureux qu'un riche éprouvé dans son corps. 15 Santé et vigueur valent mieux que tout l'or du monde, un corps vigoureux mieux qu'une immense fortune. 16 Il n'y a richesse préférable à la santé ni bien-être supérieur à la joie du coeur. 17 Plutôt la mort qu'une vie chagrine, l'éternel repos qu'une maladie persistante. 18 Des mets à profusion devant une bouche fermée, telles sont les offrandes déposées sur une tombe. 19 Que sert l'offrande à une idole qui ne mange ni ne sent! Tel est celui que le Seigneur persécute 20 il regarde et soupire, il est comme un eunuque qui étreint une vierge et soupire. 21 Ne te laisse pas aller à la tristesse et ne t'abandonne pas aux idées noires. 22 La joie du coeur, voilà la vie de l'homme, la gaîté, voilà qui prolonge ses jours. 23 Trompe tes soucis, console ton coeur, chasse la tristesse car la tristesse en a perdu beaucoup, elle ne saurait apporter de profit. 24 Passion et colère abrègent les jours, les soucis font vieillir avant l'heure. 25 À coeur généreux, bon appétit il se soucie de ce qu'il mange.

Chapitre 31

1 Les insomnies que cause la richesse sont épuisantes, les soucis qu'elle apporte ôtent le sommeil. 2 Les soucis de la journée empêchent de dormir, une grave maladie éloigne le sommeil. 3 Le riche travaille à amasser des biens et lorsqu'il s'arrête, c'est pour se rassasier de plaisirs; 4 le pauvre travaille n'ayant pas de quoi vivre et dès qu'il s'arrête il tombe dans la misère. 5 Celui qui aime l'argent n'échappe guère au péché, celui qui poursuit le gain en sera la dupe. 6 Beaucoup ont été victimes de l'or, leur ruine était inévitable. 7 Car c'est un piège pour ceux qui lui sacrifient et tous les insensés s'y laissent prendre. 8 Bienheureux le riche qui se garde sans tache et qui ne court pas après l'or. 9 Qui est-il, que nous le félicitions? Car il fait des miracles dans son peuple. 10 Qui a subi cette épreuve et s'est révélé parfait? Ce lui sera un sujet de gloire. Qui a pu pécher et n'a pas péché, faire le mal et ne l'a pas fait? 11 Ses biens seront consolidés et l'assemblée publiera ses bienfaits. 12 As-tu pris place à une table somptueuse? N'ouvre pas la bouche pour la vanter, ne dis pas: "Quelle abondance!" 13 Souviens-toi que c'est mal d'avoir un oeil avide y a-t-il pire créature que l'oeil? Aussi pleure-t-il à tout propos. 14 Là où ton hôte regarde, n'étends pas la main, ne te jette pas sur le plat en même temps que lui. 15 Juge le prochain d'après toi-même et en toute chose sois réfléchi. 16 Mange en homme bien élevé ce qui t'est présenté, ne joue pas des mâchoires, ne te rends pas odieux. 17 Arrête-toi le premier par bonne éducation, ne sois pas glouton, de crainte d'un affront. 18 Si tu es à table en nombreuse compagnie, ne te sers pas avant les autres. 19 Qu'il suffit de peu à un homme bien élevé! aussi, une fois couché, il respire librement. 20 À régime sobre, bon sommeil, on se lève tôt, on a l'esprit libre. L'insomnie, les vomissements, les coliques, voilà pour l'homme intempérant. 21 Si tu as été forcé de trop manger, lève-toi, va vomir et tu seras soulagé. 22 Ecoute-moi, mon fils, sans me mépriser plus tard tu comprendras mes paroles. Dans tout ce que tu fais sois modéré et jamais la maladie ne t'atteindra. 23 On vante hautement un hôte fastueux et l'éloge de sa munificence est durable. 24 Mais un hôte mesquin est décrié dans la ville et l'on cite les traits de son avarice. 25 Avec le vin ne fais pas le brave, car le vin a perdu bien des gens. 26 La fournaise éprouve la trempe de l'acier, ainsi le vin éprouve les coeurs dans un tournoi de fanfarons. 27 Le vin c'est la vie pour l'homme, quand on en boit modérément. Quelle vie mène-t-on privé de vin? Il a été créé pour la joie des hommes. 28 Gaîté du coeur et joie de l'âme, voilà le vin qu'on boit quand il faut et à sa suffisance. 29 Amertume de l'âme, voilà le vin qu'on boit avec excès, par passion et par défi. 30 L'ivresse excite la fureur de l'insensé pour sa perte, elle diminue sa force et provoque les coups. 31 Au cours d'un banquet ne provoque pas ton voisin et ne te moque pas de lui s'il est gai, ne lui adresse pas de reproche, ne l'agace pas en lui réclamant de l'argent.

Chapitre 32

1 On t'a fait président? Ne le prends pas de haut, sois avec les convives comme l'un d'eux, prends soin d'eux et ensuite assieds-toi. 2 Ayant rempli tous tes devoirs, prends place pour te réjouir avec eux et recevoir la couronne, prix de ta réussite. 3 Parle, vieillard, car cela te sied, mais avec discrétion: n'empêche pas la musique. 4 Au cours d'une audition ne prodigue pas les discours, ne sermonne pas à contretemps. 5 Un sceau d'escarboucle sur un bijou, tel est un concert musical au cours d'un banquet. 6 Un sceau d'émeraude sur une monture d'or, telle est une mélodie avec un vin de choix. 7 Parle, jeune homme, quand c'est nécessaire, deux fois au plus, si l'on t'interroge. 8 Résume ton discours, dis beaucoup en peu de mots, sache te montrer ensemble entendu et silencieux. 9 Ne traite pas avec les grands d'égal à égal, si un autre parle, sois sobre de paroles. 10 L'éclair précède le tonnerre, la grâce s'avance devant l'homme modeste. 11 L'heure venue, va-t'en, ne traîne pas, cours à la maison, ne flâne pas. 12 Là, divertis-toi, fais ce qui te plaît, mais ne pèche pas en parlant avec insolence. 13 Et pour cela bénis le Créateur, celui qui te comble de ses bienfaits. 14 Celui qui craint le Seigneur entend ses leçons, ceux qui le cherchent trouvent sa faveur. 15 Celui qui scrute la loi en est rassasié, mais pour l'hypocrite elle est un scandale. 16 Ceux qui craignent le Seigneur sont justifiés, ils font briller leurs bonnes actions comme une lumière. 17 Le pécheur n'accepte pas la réprimande, pour suivre sa volonté il trouve des excuses. 18 L'homme sensé ne méprise pas les avis, l'étranger et l'orgueilleux ne connaissent pas la crainte. 19 Ne fais rien sans réflexion, tu ne te repentiras pas de tes actes. 20 Ne suis pas un chemin raboteux, de crainte de buter sur les pierres. 21 Ne te fie pas au chemin uni 22 et méfie-toi de tes enfants. 23 En toutes choses veille sur toi-même, cela aussi, c'est observer les commandements. 24 Celui qui a confiance dans la loi observe ses préceptes, celui qui met sa confiance dans le Seigneur ne souffre aucun dommage.

Chapitre 33

1 Celui qui craint le Seigneur, le mal ne le frappe pas, et même dans l'épreuve, il sera délivré. 2 Celui qui hait la loi n'est pas sage, mais le faux observant est comme un vaisseau dans la tempête. 3 L'homme sensé met sa confiance dans la loi, la loi est pour lui digne de foi comme un oracle. 4 Prépare tes discours et tu te feras écouter, rassemble ton savoir avant de répondre. 5 Les sentiments du sot sont comme une roue de chariot, son raisonnement comme un essieu qui tourne. 6 Un cheval en rut est comme un ami moqueur, dès qu'on veut le monter il hennit. 7 Pourquoi un jour est-il plus grand que l'autre, puisque, toute l'année, la lumière vient du soleil? 8 C'est qu'ils ont été distingués dans la pensée du Seigneur, qui a diversifié les saisons et les fêtes. 9 Il a exalté et consacré les uns et fait des autres des jours ordinaires. 10 Tous les hommes viennent du limon, c'est de la terre qu'Adam a été formé. 11 Dans sa grande sagesse le Seigneur les a distingués, il a diversifié leurs conditions. 12 Il en a bénit quelques-uns, il en a consacré et les a mis près de lui. Il en a maudit et humilié et les a rejetés de leur place. 13 Comme l'argile dans la main du potier, qui la façonne selon son bon plaisir, ainsi les hommes dans la main de leur Créateur qui les rétribue selon sa justice. 14 Vis-à-vis du mal il y a le bien, vis-à-vis de la mort, la vie. Ainsi, vis-à- vis de l'homme pieux, le pécheur. 15 Contemple donc toutes les oeuvres du Très-Haut, toutes vont par paires, en vis-à-vis. 16 Pour moi, dernier venu, j'ai veillé comme un grappilleur après les vendangeurs. 17 Par la bénédiction du Seigneur j'arrive le premier et comme le vendangeur j'ai rempli le pressoir. 18 Reconnaissez que je n'ai pas travaillé pour moi seul, mais pour tous ceux qui cherchent l'instruction. 19 Ecoutez-moi donc, grands du peuple, présidents de l'assemblée, prêtez l'oreille. 20 À ton fils, à ta femme, à ton frère, à ton ami, ne donne pas pouvoir sur toi pendant ta vie. Ne donne pas à un autre tes biens, tu pourrais le regretter et devrais les redemander. 21 Tant que tu vis et qu'il te reste un souffle, ne te livre pas au pouvoir de qui que ce soit. 22 Car il vaut mieux que tes enfants te supplient, plutôt que de tourner vers eux des regards suppliants. 23 En tout ce que tu fais, reste le maître, ne fais pas une tache à ta réputation. 24 Quand seront consommés les jours de ta vie, à l'heure de la mort, distribue ton héritage. 25 À l'âne le fourrage, le bâton, les fardeaux, au serviteur le pain, le châtiment, le travail. 26 Fais travailler ton esclave, tu trouveras le repos; laisse-lui les mains libres, il cherchera la liberté. 27 Le joug et la bride font plier la nuque, au mauvais serviteur la torture et la question. 28 Mets-le au travail pour qu'il ne reste pas oisif, car l'oisiveté enseigne tous les mauvais tours. 29 Mets-le à l'ouvrage comme il lui convient et s'il n'obéit pas mets-le aux fers. 30 Mais ne sois trop exigeant envers personne, ne fais rien de contraire à la justice. 31 Tu n'as qu'un esclave? Qu'il soit comme toi-même, puisque tu l'as acquis dans le sang. 32 Tu n'as qu'un esclave? Traite-le comme un frère, car tu en as besoin comme de toi-même. 33 Si tu le maltraites et qu'il prenne la fuite, sur quel chemin iras-tu le chercher?

Chapitre 34

1 Les espérances vaines et trompeuses sont pour l'insensé et les songes donnent des ailes aux sots. 2 C'est saisir une ombre et poursuivre le vent que de s'arrêter à des songes. 3 Miroir et songes sont choses semblables en face d'un visage paraît son image. 4 De l'impur que peut-on tirer de pur? Du mensonge que peut-on tirer de vrai? 5 Divination, augures, songes, autant de vanités, ce sont là rêveries de femme enceinte. 6 À moins qu'ils ne soient envoyés en visiteurs du Très-Haut, n'y applique pas ton coeur. 7 Les songes ont égaré beaucoup de gens, ceux qui comptaient dessus ont échoué. 8 C'est sans mensonge que s'accomplit la Loi et la sagesse est parfaite dans la sincérité. 9 On a beaucoup appris quand on a beaucoup voyagé et un homme d'expérience parle avec intelligence. 10 Celui qui n'a pas été à l'épreuve connaît peu de choses, mais celui qui a voyagé déborde de savoir-faire. 11 J'ai beaucoup vu au cours de mes voyages et j'en ai compris plus que je ne saurais dire. 12 Bien des fois j'ai été en danger de mort, et j'ai été sauvé, voici de quelle manière 13 Ceux qui craignent le Seigneur, leur esprit vivra, car leur espérance s'appuie sur qui peut les sauver. 14 Celui qui craint le Seigneur n'a peur de rien, il ne tremble pas, car Dieu est son espérance. 15 Heureuse l'âme de qui craint le Seigneur sur qui s'appuie-t-il et qui est son soutien? 16 Les regards du Seigneur sont fixés sur ceux qui l'aiment, puissante protection, soutien plein de force, abri contre le vent du désert, ombrage contre l'ardeur du midi, protection contre les obstacles, assurance contre les chutes. 17 Il élève l'âme, il illumine les yeux, il donne santé, vie et bénédiction. 18 Sacrifier un bien mal acquis, c'est se moquer, les dons des méchants ne sont pas agréables. 19 Le Très-Haut n'agrée pas les offrandes des impies, ce n'est pas pour l'abondance des victimes qu'il pardonne les péchés. 20 C'est immoler le fils en présence de son père que d'offrir un sacrifice avec les biens des pauvres. 21 Une maigre nourriture, c'est la vie des pauvres, les en priver, c'est commettre un meurtre. 22 C'est tuer son prochain que de lui ôter la subsistance, c'est répandre le sang que de priver le salarié de son dû. 23 L'un bâtit, l'autre démolit; qu'en retirent-ils sinon de la peine? 24 L'un bénit, l'autre maudit de qui le Maître écoutera-t-il la voix? 25 Qui se purifie du contact d'un mort et de nouveau le touche, que lui sert son ablution? 26 Ainsi l'homme qui jeûne pour ses péchés, puis s'en va et les commet encore; qui exaucera sa prière? Que lui sert de s'humilier?

Chapitre 35

1 Observer la loi c'est multiplier les offrandes, s'attacher aux préceptes c'est offrir des sacrifices de communion. 2 Se montrer charitable c'est faire une oblation de fleur de farine, faire l'aumône c'est offrir un sacrifice de louange. 3 Ce qui plaît au Seigneur c'est qu'on se détourne du mal, c'est offrir un sacrifice expiatoire que de fuir l'injustice. 4 Ne parais pas devant le Seigneur les mains vides, car tout cela est dû selon les préceptes. 5 L'offrande du juste réjouit l'autel, son parfum s'élève devant le Très-Haut. 6 Le sacrifice du juste est agréable, son mémorial ne sera pas oublié. 7 Glorifie le Seigneur avec générosité et ne sois pas avare des prémices que tu offres. 8 Chaque fois que tu fais une offrande montre un visage joyeux et consacre la dîme avec joie. 9 Donne au Très-Haut comme il t'a donné, avec générosité, selon tes moyens. 10 Car le Seigneur paie de retour, il te rendra au septuple. 11 N'essaie pas de le corrompre par des présents, il les refuse, ne t'appuie pas sur un sacrifice injuste. 12 Car le Seigneur est un juge qui ne fait pas acception de personnes. 13 Il ne considère pas les personnes pour faire tort au pauvre, il écoute l'appel de l'opprimé. 14 Il ne néglige pas la supplication de l'orphelin, ni de la veuve qui épanche ses plaintes. 15 Les larmes de la veuve ne coulent-elles pas sur ses joues et son cri n'accable-t-il pas celui qui les provoque? 16 Celui qui sert Dieu de tout son coeur est agréé et son appel parvient jusqu'aux nuées. 17 La prière de l'humble pénètre les nuées; tant qu'elle n'est pas arrivée il ne se console pas. 18 Il n'a de cesse que le Très-Haut n'ait jeté les yeux sur lui, qu'il n'ait fait droit aux justes et rétabli l'équité. 19 Et le Seigneur ne tardera pas, il n'aura pas de patience à leur égard, 20 tant qu'il n'aura brisé les reins des violents et tiré vengeance des nations, 21 exterminé la multitude des orgueilleux et brisé le sceptre des injustes, 22 tant qu'il n'aura rendu à chacun selon ses oeuvres et jugé les actions humaines selon les coeurs, 23 tant qu'il n'aura rendu justice à son peuple et ne l'aura comblé de joie dans sa miséricorde. 24 La miséricorde est bonne au temps de la tribulation, comme les nuages de pluie au temps de la sécheresse.

Chapitre 36

1 Aie pitié de nous, maître, Dieu de l'univers, et regarde, répands ta crainte sur toutes les nations. 2 Lève la main contre les nations étrangères, et qu'elles voient ta puissance. 3 Comme, à leurs yeux, tu t'es montré saint envers nous, de même, à nos yeux, montre-toi grand envers elles. 4 Qu'elles te connaissent, tout comme nous avons connu qu'il n'y a pas d'autre Dieu que toi, Seigneur. 5 Renouvelle les prodiges et fais d'autres miracles, glorifie ta main et ton bras droit. 6 Réveille ta fureur, déverse ta colère, détruis l'adversaire, anéantis l'ennemi. 7 Hâte le temps, souviens-toi du serment, que l'on célèbre tes hauts faits. 8 Qu'un feu vengeur dévore les survivants, que les oppresseurs de ton peuple soient voués à la ruine. 9 Brise la tête des chefs étrangers qui disent: "Il n'y a que nous." 10 Rassemble toutes les tribus de Jacob, rends-leur leur héritage comme au commencement. 11 Aie pitié, Seigneur, du peuple appelé de ton nom, d'Israël dont tu as fait un premier-né. 12 Aie compassion de ta ville sainte, de Jérusalem le lieu de ton repos. 13 Remplis Sion de ta louange et ton sanctuaire de ta gloire. 14 Rends témoignage à tes premières créatures, accomplis les prophéties faites en ton nom. 15 Donne satisfaction à ceux qui espèrent en toi, que tes prophètes soient véridiques. 16 Exauce, Seigneur, la prière de tes serviteurs selon la bénédiction d'Aaron sur ton peuple. 17 Et que tous, sur la terre, reconnaissent que tu es le Seigneur, le Dieu éternel! 18 L'estomac accueille toute sorte de nourriture, mais tel aliment est meilleur qu'un autre. 19 Le palais reconnaît à son goût le gibier, de même le coeur avisé discerne les paroles mensongères. 20 Un coeur pervers donne du chagrin, l'homme d'expérience le paie de retour. 21 Une femme accepte n'importe quel mari, mais il y a des filles meilleures que d'autres. 22 La beauté d'une femme réjouit le regard, c'est le plus grand de tous les désirs de l'homme. 23 Si la bonté et la douceur sont sur ses lèvres, son mari est le plus heureux des hommes. 24 Celui qui acquiert une femme a le principe de la fortune, une aide semblable à lui, une colonne d'appui. 25 Faute de clôture le domaine est livré au pillage, sans une femme l'homme gémit et va à la dérive. 26 Comment se fier à un voleur de grand chemin qui court de ville en ville? 27 De même à l'homme qui n'a pas de nid, qui s'arrête là où la nuit le surprend.

Chapitre 37

1 Tout ami dit: "Moi aussi je suis ton ami", mais tel n'est ami que de nom. 2 N'est-ce pas pour un homme un chagrin mortel qu'un camarade ou un ami qui devient ennemi? 3 O mauvais penchant, pourquoi as-tu été créé, pour couvrir la terre de malice? 4 Le camarade félicite un ami dans le bonheur et au moment de l'adversité se tourne contre lui. 5 Le camarade compatit avec son ami par intérêt et au moment du combat prend les armes. 6 N'oublie pas ton ami dans ton coeur, ne perds pas son souvenir au milieu des richesses. 7 Tout conseiller donne des conseils, mais il en est qui cherchent leur intérêt. 8 Méfie-toi du donneur de conseils, demande-toi d'abord de quoi il a besoin car il donne ses conseils dans son propre intérêt de crainte qu'il ne jette son dévolu sur toi, 9 qu'il ne te dise: "Tu es sur la bonne voie", et ne reste à distance pour voir ce qui t'arrivera. 10 Ne consulte pas quelqu'un qui te regarde en dessous et à ceux qui t'envient, cache tes desseins. 11 Ne consulte pas non plus une femme sur sa rivale, ni un poltron sur la guerre, ni un négociant sur le commerce, ni un acheteur sur une vente, ni un envieux sur la reconnaissance, ni un égoïste sur la bienfaisance, ni un paresseux sur un travail quelconque, ni un mercenaire saisonnier sur l'achèvement d'une tâche, ni un domestique nonchalant sur un grand travail; ne t'appuie sur ces gens pour aucun conseil. 12 Mais adresse-toi toujours à un homme pieux, que tu connais pour observer les commandements, dont l'âme est comme la tienne, et qui, si tu échoues, sera compatissant. 13 Ensuite, tiens-toi au conseil de ton coeur, car nul ne peut t'être plus fidèle. 14 Car l'âme de l'homme l'avertit souvent mieux que sept veilleurs en faction sur une hauteur. 15 Et par-dessus tout cela, supplie le Très-Haut, qu'il dirige tes pas dans la vérité. 16 Le principe de toute oeuvre c'est la raison, avant toute entreprise il faut la réflexion. 17 La racine des pensées, c'est le coeur, il donne naissance à quatre rameaux 18 le bien et le mal, la vie et la mort, et ce qui les domine toujours, c'est la langue. 19 Tel homme est habile pour enseigner les autres qui, pour lui-même, n'est bon à rien; 20 tel homme, beau parleur, est détesté, il finira par mourir de faim, 21 car le Seigneur ne lui accorde pas sa faveur il est dépourvu de toute sagesse. 22 Tel est sage à ses propres yeux et les fruits de son intelligence sont, à l'entendre, assurés. 23 Le vrai sage enseigne son peuple et les fruits de son intelligence sont assurés. 24 Le sage est comblé de bénédiction, tous ceux qui le voient le proclament heureux. 25 Le temps de la vie humaine est compté, mais les jours d'Israël sont infinis. 26 Le sage, au milieu du peuple, s'acquiert la confiance son nom vivra éternellement. 27 Mon fils, pendant ta vie éprouve ton tempérament, vois ce qui t'est contraire et ne te l'accorde pas. 28 Car tout ne convient pas à tous et tout le monde ne se trouve pas bien de tout. 29 Ne sois pas gourmand de toute friandise et ne te jette pas sur la nourriture, 30 car trop manger est malsain et l'intempérance provoque les coliques. 31 Beaucoup sont morts pour avoir trop mangé, celui qui se surveille prolonge sa vie.

Chapitre 38

1 Au médecin rends les honneurs qui lui sont dus, en considération de ses services, car lui aussi, c'est le Seigneur qui l'a créé. 2 C'est en effet du Très-Haut que vient la guérison, comme un cadeau qu'on reçoit du roi. 3 La science du médecin lui fait porter la tête haute, il fait l'admiration des grands. 4 Le Seigneur fait sortir de terre les simples, l'homme sensé ne les méprise pas. 5 N'est-ce pas une baguette de bois qui rendit l'eau douce, manifestant ainsi sa vertu? 6 C'est lui aussi qui donne aux hommes la science pour qu'ils se glorifient de ses oeuvres puissantes. 7 Il en fait usage pour soigner et soulager; le pharmacien en fait des mixtures. 8 Et ainsi ses oeuvres n'ont pas de fin et par lui le bien-être se répand sur la terre. 9 Mon fils, quand tu es malade ne te révolte pas, mais prie le Seigneur et il te guérira. 10 Renonce à tes fautes, garde tes mains nettes, de tout péché purifie ton coeur. 11 Offre de l'encens et un mémorial de fleur de farine et fais de riches offrandes selon tes moyens. 12 Puis aie recours au médecin, car le Seigneur l'a créé, lui aussi, ne l'écarte pas, car tu as besoin de lui. 13 Il y a des cas où la santé est entre leurs mains. 14 À leur tour en effet ils prieront le Seigneur qu'il leur accorde la faveur d'un soulagement et la guérison pour te sauver la vie. 15 Celui qui pèche aux yeux de son Créateur, qu'il tombe au pouvoir du médecin. 16 Mon fils, répands tes larmes pour un mort, pousse des lamentations pour montrer ton chagrin, puis enterre le cadavre selon le cérémonial et ne manque pas d'honorer sa tombe. 17 Pleure amèrement, frappe-toi la poitrine, observe le deuil comme le mort le mérite un ou deux jours durant, de peur de faire jaser, puis console-toi de ton chagrin. 18 Car le chagrin mène à la mort, un coeur abattu perd toute vigueur. 19 Avec le malheur persiste la peine, une vie de chagrin est insupportable. 20 N'abandonne pas ton coeur au chagrin, repousse-le. Songe à ta propre fin. 21 Ne l'oublie pas: il n'y a pas de retour, tu ne servirais de rien au mort et tu te ferais du mal. 22 "Souviens-toi de ma sentence qui sera aussi la tienne moi hier, toi aujourd'hui!" 23 Dès qu'un mort repose, laisse reposer sa mémoire, console-toi de lui dès que son esprit est parti. 24 La sagesse du scribe s'acquiert aux heures de loisir et celui qui est libre d'affaires devient sage. 25 Comment deviendrait-il sage, celui qui tient la charrue, dont toute la gloire est de brandir l'aiguillon, qui mène des boeufs et ne les quitte pas au travail, et qui ne parle que de bétail? 26 Son coeur est occupé des sillons qu'il trace et ses veilles se passent à engraisser des génisses. 27 Pareillement tous les ouvriers et gens de métier qui travaillent jour et nuit, ceux qui font profession de graver des sceaux et qui s'efforcent d'en varier le dessin; ils ont à coeur de bien reproduire le modèle et veillent pour achever leur ouvrage. 28 Pareillement le forgeron assis près de l'enclume il considère le fer brut; la vapeur du feu lui ronge la chair, dans la chaleur du four il se démène; le bruit du marteau l'assourdit, il a les yeux rivés sur son modèle; il met tout son coeur à bien faire son travail et il passe ses veilles à le parfaire. 29 Pareillement le potier, assis à son travail, de ses pieds faisant aller son tour, sans cesse préoccupé de son ouvrage, tous ses gestes sont comptés; 30 de son bras il pétrit l'argile, de ses pieds il la contraint; il met son coeur à bien appliquer le vernis et pendant ses veilles il nettoie le foyer. 31 Tous ces gens ont mis leur confiance en leurs mains et chacun est habile dans son métier. 32 Sans eux nulle cité ne pourrait se construire, on ne pourrait ni s'installer ni voyager. 33 Mais on ne les rencontre pas au conseil du peuple et à l'assemblée ils n'ont pas un rang élevé. Ils n'occupent pas le siège du juge et ne méditent pas sur la loi. 34 Ils ne brillent ni par leur culture ni par leur jugement, on ne les rencontre pas parmi les faiseurs de maximes. Mais ils assurent une création éternelle, et leur prière a pour objet les affaires de leur métier.

Chapitre 39

1 Il en va autrement de celui qui applique son âme et sa méditation à la loi du Très-Haut. Il scrute la sagesse de tous les anciens, il consacre ses loisirs aux prophéties. 2 Il conserve les récits des hommes célèbres, il pénètre dans les détours des paraboles. 3 Il cherche le sens caché des proverbes, il se complaît aux secrets des paraboles. 4 Il prend son service parmi les grands, on le remarque en présence des chefs. Il voyage dans les pays étrangers, il a fait l'expérience du bien et du mal parmi les hommes. 5 Dès le matin, de tout son coeur, il se tourne vers le Seigneur, son créateur; il supplie en présence du Très-Haut, il ouvre la bouche pour la prière, il supplie pour ses propres péchés. 6 Si telle est la volonté du Seigneur grand, il sera rempli de l'esprit d'intelligence. Lui-même répandra ses paroles de sagesse, dans sa prière il rendra grâce au Seigneur. 7 Il acquerra la droiture du jugement et de la connaissance, il méditera ses mystères cachés. 8 Il fera paraître l'instruction qu'il a reçue et mettra sa fierté dans la loi de l'alliance du Seigneur. 9 Beaucoup vanteront son intelligence et jamais on ne l'oubliera. Son souvenir ne s'effacera pas, son nom vivra de génération en génération. 10 Des nations proclameront sa sagesse et l'assemblée célébrera ses louanges. 11 S'il vit longtemps son nom sera plus glorieux que mille autres, et s'il meurt cela lui suffit. 12 Je veux encore faire part de mes réflexions, dont je suis rempli comme la lune en son plein. 13 Ecoutez-moi, mes pieux enfants, et grandissez comme la rose plantée au bord d'un cours d'eau. 14 Comme l'encens répandez une bonne odeur, fleurissez comme le lis, donnez votre parfum, chantez un cantique, bénissez le Seigneur pour toutes ses oeuvres. 15 Magnifiez son nom, publiez ses louanges, par vos chants, sur vos cithares, et vous direz à sa louange 16 Qu'elles sont magnifiques, toutes les oeuvres du Seigneur! tous ses ordres sont exécutés ponctuellement. Il ne faut pas dire: Qu'est-ce que cela? Pourquoi cela? Tout doit être étudié en son temps. 17 À sa parole l'eau s'arrête et s'amasse, à sa voix se forment les réservoirs des eaux, 18 sur son ordre tout ce qu'il désire s'accomplit, il n'est personne qui arrête son geste de salut. 19 Toutes les oeuvres des hommes sont devant lui, il n'est pas possible d'échapper à son regard; 20 son regard s'étend de l'éternité à l'éternité, rien n'est extraordinaire à ses yeux. 21 Il ne faut pas dire: Qu'est-ce que cela? Pourquoi cela? Car tout a été créé pour une fin. 22 De même que sa bénédiction a tout recouvert comme un fleuve et abreuvé la terre comme un déluge, 23 de même aux nations il donne sa colère en partage, ainsi a-t-il changé les eaux en sel. 24 Si ses voies sont unies pour les hommes pieux, elles sont pour les méchants pleines d'obstacles. 25 Les biens ont été créés pour les bons dès le commencement, et de même, pour les méchants, les maux. 26 Ce qui est de première nécessité pour la vie de l'homme, c'est l'eau, le feu, le fer et le sel, la farine de froment, le lait et le miel, le jus de la grappe, l'huile et le vêtement. 27 Tout cela est un bien pour les bons, mais pour les pécheurs cela devient un mal. 28 Il y a des vents créés pour le châtiment et dans sa fureur il en a fait des fléaux, à l'heure de la consommation ils déchaînent leur violence et assouvissent la fureur de leur Créateur. 29 Le feu, la grêle, la famine et la mort, tout cela a été créé pour le châtiment. 30 Les dents des fauves, les scorpions et les vipères, l'épée vengeresse pour la perte des impies, 31 tous se font une joie d'exécuter ses ordres, ils sont sur la terre prêts pour le cas de besoin, le moment venu ils n'enfreindront pas sa parole. 32 C'est pourquoi dès le début j'étais décidé, j'ai réfléchi et j'ai écrit 33 "Les oeuvres du Seigneur sont toutes bonnes, il donne sa faveur à qui en a besoin, à l'heure propice. 34 Il ne faut pas dire: "Ceci est moins bon que cela!" car tout en son temps sera reconnu bon. 35 Et maintenant de tout coeur, à pleine bouche, chantez, et bénissez le nom du Seigneur!"

Chapitre 40

1 Un sort pénible a été fait à tous les hommes, un joug pesant accable les fils d'Adam, depuis le jour qu'ils sortent du sein maternel jusqu'au jour de leur retour à la mère universelle. 2 L'objet de leurs réflexions, la crainte de leur coeur, c'est l'attente anxieuse du jour de leur mort. 3 Depuis celui qui siège sur un trône, dans la gloire, jusqu'au miséreux assis sur la terre et la cendre, 4 depuis celui qui porte la pourpre et la couronne jusqu'à celui qui est vêtu d'étoffe grossière, ce n'est que fureur, envie, trouble, inquiétude, crainte de la mort, rivalités et querelles. 5 Et à l'heure où, couché, l'on repose, le sommeil de la nuit ne fait que varier les soucis 6 à peine a-t-on trouvé le repos qu'aussitôt, dormant, comme en plein jour, on est agité de cauchemars, comme un fuyard échappé du combat. 7 Au moment de la délivrance on s'éveille, tout surpris que sa peur soit vaine. 8 Pour toute créature, de l'homme à la bête, mais pour les pécheurs, au septuple, 9 la mort, le sang, la querelle et l'épée, malheurs, famine, tribulation, calamité! 10 Tout cela a été créé pour les pécheurs, et c'est à cause d'eux que vint le déluge. 11 Tout ce qui vient de la terre retourne à la terre, et ce qui vient de l'eau fait retour à la mer. 12 Les pots-de-vin et les injustices disparaîtront, mais la bonne foi tiendra éternellement. 13 Les richesses mal acquises s'évanouiront comme un torrent, comme le coup de tonnerre qui éclate pendant l'averse. 14 Quand il ouvre les mains il se réjouit, ainsi les pécheurs iront à la ruine. 15 Les rejetons des impies sont pauvres de rameaux, les racines impures ne trouvent qu'âpre rocher. 16 Le roseau qui abonde sur toutes les eaux et sur les bords du fleuve sera arraché le premier. 17 La charité est comme un paradis de bénédiction et l'aumône demeure à jamais. 18 L'homme indépendant et le travailleur ont la vie douce; mieux loti encore celui qui trouve un trésor. 19 Des enfants et une ville fondée perpétuent un nom; mieux encore apprécie-t-on une femme parfaite. 20 Le vin et les arts mettent la joie au coeur; mieux encore l'amour de la sagesse. 21 La flûte et la cithare agrémentent le chant; mieux encore une voix mélodieuse. 22 Beauté et grâce font la joie de l'oeil; mieux encore la verdure des champs. 23 Ami et camarade se rencontrent au bon moment; mieux encore la femme et l'homme. 24 Frères et protecteurs sont utiles aux mauvais jours; mieux encore l'aumône tire d'affaire. 25 L'or et l'argent rendent la démarche ferme; mieux encore estime-t-on le conseil. 26 La richesse et la force donnent un coeur assuré; mieux encore la crainte du Seigneur. Avec la crainte du Seigneur rien ne manque; avec elle on n'a pas à chercher d'appui. 27 La crainte du Seigneur est un paradis de bénédiction; mieux que toute gloire elle protège. 28 Mon fils, ne vis pas de mendicité, mieux vaut mourir que mendier. 29 L'homme qui louche vers la table d'autrui, sa vie ne saurait passer pour une vie. Il se souille la gorge de nourritures étrangères, un homme instruit et bien élevé s'en gardera. 30 À la bouche de l'impudent la mendicité est douce, mais à ses entrailles, c'est un feu brûlant.

Chapitre 41

1 O mort, quelle amertume que ta pensée pour l'homme qui vit heureux et au milieu de ses biens, pour l'homme arrivé à qui tout réussit et qui peut encore goûter la nourriture. 2 O mort, ta sentence est la bienvenue pour l'homme misérable et privé de ses forces, pour le vieillard usé, agité de soucis, révolté et à bout de patience. 3 Ne redoute pas l'arrêt de la mort, souviens-toi de ceux d'avant toi et de ceux d'après toi. 4 C'est la loi que le Seigneur a portée sur toute chair; pourquoi se révolter contre le bon plaisir du Très-Haut? Que tu vives dix ans, cent ans, mille ans, au shéol on ne te reprochera pas ta vie. 5 De méchants garnements, tels sont les fils des pécheurs, ceux qui hantent les maisons des impies. 6 L'héritage des fils des pécheurs va à la ruine, leur postérité est l'objet d'un continuel reproche. 7 Un père impie est insulté par ses enfants, car c'est de lui qu'ils tiennent le déshonneur. 8 Malheur à vous, impies, qui avez délaissé la loi du Dieu Très-Haut. 9 À votre naissance vous ne naissez que pour la malédiction; à votre mort la malédiction sera pour vous. 10 Tout ce qui vient de la terre retourne à la terre, ainsi vont les impies de la malédiction à la ruine. 11 Le deuil des hommes s'adresse à leurs dépouilles mais le nom maudit des pécheurs s'efface. 12 Aie souci de ton nom, car il te restera bien mieux que mille fortunes en or. 13 Une vie heureuse dure un certain nombre de jours, mais un nom honoré demeure à jamais. 14 Mes enfants, gardez en paix mes instructions. Sagesse cachée et trésor invisible, à quoi cela peut-il servir? 15 Mieux vaut un homme qui cache sa folie qu'un homme qui cache sa sagesse. 16 Ainsi donc éprouvez la honte selon ce que je vais dire, car il n'est pas bon de se plier à toute espèce de honte et tout n'est pas exactement apprécié de tous. 17 Ayez honte de la débauche devant un père et une mère et du mensonge devant un chef et un puissant; 18 du délit devant un juge et un magistrat et de l'impiété devant l'assemblée du peuple; 19 de la perfidie devant un compagnon ou un ami et du vol devant ton village; 20 devant la vérité de Dieu et l'alliance, aie honte de plier les coudes à table, 21 de l'affront en recevant ou en donnant, de rester sans réponse devant ceux qui te saluent, 22 d'arrêter ton regard sur une prostituée, de repousser ton compatriote, 23 de t'approprier la part d'un autre ou le cadeau qui lui est fait, de regarder une femme en puissance de mari, 24 d'avoir des privautés avec une servante, ne t'approche pas de son lit! 25 d'avoir des paroles blessantes devant tes amis, après avoir donné ne fais pas de reproches! 26 de répéter ce que tu entends dire et de révéler les secrets. 27 Alors tu connaîtras la véritable honte et tu trouveras grâce devant tous les hommes.

Chapitre 42

1 Mais de ce qui suit n'aie pas honte et ne pèche pas en tenant compte des personnes 2 n'aie pas honte de la loi du Très-Haut ni de l'alliance, du jugement qui rend justice aux impies, 3 de compter avec un compagnon de voyage, de distribuer ton héritage à tes amis, 4 d'examiner les balances et les poids, d'obtenir de petits et de grands profits, 5 de faire du bénéfice en matière commerciale, de corriger sévèrement tes enfants, de meurtrir les flancs de l'esclave vicieux. 6 Avec une femme curieuse il est bon d'utiliser le sceau, là où il y a beaucoup de mains, mets les choses sous clef! 7 Pour les dépôts, comptes et poids sont de rigueur, et que tout, doit et avoir, soit mis par écrit. 8 N'aie pas honte de corriger l'insensé et le sot, et le vieillard décrépit qui discute avec des jeunes. Ainsi tu te montreras vraiment instruit et tu seras approuvé de tout le monde. 9 Sans le savoir une fille cause à son père bien du souci; le tracas qu'elle lui donne l'empêche de dormir jeune, c'est la crainte qu'elle ne tarde à se marier, et, mariée, qu'elle ne soit prise en grippe. 10 Vierge, si elle se laissait séduire et devenait enceinte dans la maison paternelle! En puissance de mari, si elle faisait une faute, établie, si elle demeurait stérile! 11 Ta fille est indocile? Surveille-la bien, qu'elle n'aille pas faire de toi la risée de tes ennemis, la fable de la ville, l'objet des commérages, et te déshonorer aux yeux de tous. 12 Devant qui que ce soit ne t'arrête pas à la beauté et ne t'assieds pas avec les femmes. 13 Car du vêtement sort la teigne et de la femme une malice de femme. 14 Mieux vaut la malice d'un homme que la bonté d'une femme une femme cause la honte et les reproches. 15 Maintenant je vais rappeler les oeuvres du Seigneur, ce que j'ai vu, je vais le raconter. Par ses paroles le Seigneur a fait ses oeuvres et la création obéit à sa volonté. 16 Le soleil qui brille regarde toutes choses et l'oeuvre du Seigneur est pleine de sa gloire. 17 Le Seigneur n'a pas donné pouvoir aux Saints de raconter toutes ses merveilles, ce que le Seigneur, maître de tout, a fermement établi pour que l'univers subsiste dans sa gloire. 18 Il a sondé les profondeurs de l'abîme et du coeur humain et il a découvert leurs calculs. Car le Très-Haut possède toute science, il a regardé les signes des temps. 19 Il annonce le passé et l'avenir et dévoile les choses cachées. 20 Aucune pensée ne lui échappe, aucune parole ne lui est cachée. 21 Il a disposé dans l'ordre les merveilles de sa sagesse, car il est depuis l'éternité jusqu'à l'éternité sans que rien lui soit ajouté ni ôté, et il n'a besoin du conseil de personne. 22 Que toutes ses oeuvres sont aimables, comme une étincelle qu'on pourrait contempler. 23 Tout cela vit et demeure éternellement et en toutes circonstances tout obéit. 24 Toutes les choses vont par deux, en vis-à-vis, et il n'a rien fait de déficient. 25 Une chose souligne l'excellence de l'autre, qui pourrait se lasser de contempler sa gloire?

Chapitre 43

1 Orgueil des hauteurs, firmament de clarté, tel apparaît le ciel dans son spectacle de gloire. 2 Le soleil, en se montrant, proclame dès son lever "Quelle merveille que l'oeuvre du Très-Haut!" 3 À son midi il dessèche la terre, qui peut résister à son ardeur? 4 On attise la fournaise pour produire la chaleur, le soleil brûle trois fois plus les montagnes; exhalant des vapeurs brûlantes, dardant ses rayons, il éblouit les yeux. 5 Il est grand, le Seigneur qui l'a créé et dont la parole dirige sa course rapide. 6 La lune aussi, toujours exacte à marquer les temps, signe éternel. 7 C'est la lune qui marque les fêtes, cet astre qui décroît, après son plein. 8 C'est d'elle que le mois tire son nom; elle croît étonnamment en sa révolution, enseigne des armées célestes, brillant au firmament du ciel. 9 La gloire des astres fait la beauté du ciel; ils ornent brillamment les hauteurs du Seigneur. 10 Sur la parole du Saint ils se tiennent selon son ordre et ne relâchent pas leur faction. 11 Vois l'arc-en-ciel et bénis son auteur, il est magnifique dans sa splendeur. 12 Il forme dans le ciel un cercle de gloire, les mains du Très-Haut l'ont tendu. 13 Par son ordre il fait tomber la neige, il lance les éclairs selon ses décrets. 14 C'est ainsi que s'ouvrent ses réserves et que s'envolent les nuages comme des oiseaux. 15 Sa puissance épaissit les nuages, qui se pulvérisent en grêlons; 16 à sa vue les montagnes sont ébranlées; à sa volonté souffle le vent du sud, 17 à la voix de son tonnerre la terre entre en travail; comme l'ouragan du nord et les cyclones. 18 Comme des oiseaux qui se posent il fait descendre la neige, elle s'abat comme des sauterelles. L'oeil s'émerveille devant l'éclat de sa blancheur et l'esprit s'étonne de la voir tomber. 19 Il déverse encore sur la terre, comme du sel, le givre que le gel change en pointes d'épines. 20 Le vent froid du nord souffle, la glace se forme sur l'eau; elle se pose sur toute eau dormante, la revêt comme une cuirasse. 21 Il dévore les montagnes et brûle le désert, il consume la verdure comme un feu. 22 Le nuage est un prompt remède, la rosée, après la canicule, rend la joie. 23 Selon un plan il a dompté l'abîme et il y a planté les îles. 24 Ceux qui parcourent la mer en content les dangers; leurs récits nous remplissent d'étonnement 25 ce ne sont qu'aventures étranges et merveilleuses, animaux de toutes sortes et monstres marins. 26 Grâce à Dieu son messager arrive à bon port, et tout s'arrange selon sa parole. 27 Nous pourrions nous étendre sans épuiser le sujet; en un mot: "Il est toutes choses." 28 Où trouver la force de le glorifier? Car il est le Grand, au-dessus de toutes ses oeuvres, 29 Seigneur redoutable et souverainement grand, dont la puissance est admirable. 30 Que vos louanges exaltent le Seigneur, selon votre pouvoir, car il vous dépasse. Pour l'exalter déployez vos forces, ne vous lassez pas, car vous n'en finirez pas. 31 Qui l'a vu et pourrait en rendre compte? Qui peut le glorifier comme il le mérite? 32 Il reste beaucoup de mystères plus grands que ceux-là, car nous n'avons vu qu'un petit nombre de ses oeuvres. 33 Car c'est le Seigneur qui a tout créé, et aux hommes pieux il a donné la sagesse.

Chapitre 44

1 Faisons l'éloge des hommes illustres, de nos ancêtres dans leur ordre de succession. 2 Le Seigneur a créé à profusion la gloire, et montré sa grandeur depuis les temps anciens. 3 Des hommes exercèrent l'autorité royale et furent renommés pour leurs exploits; d'autres furent avisés dans les conseils et s'exprimèrent en oracles prophétiques. 4 D'autres régirent le peuple par leurs conseils, leur intelligence de la sagesse populaire et les sages discours de leur enseignement; 5 d'autres cultivèrent la musique et écrivirent des récits poétiques; 6 d'autres furent riches et doués de puissance, vivant en paix dans leur demeure. 7 Tous ils furent honorés de leurs contemporains et glorifiés, leurs jours durant. 8 Certains d'entre eux laissèrent un nom qu'on cite encore avec éloges. 9 D'autres n'ont laissé aucun souvenir et ont disparu comme s'ils n'avaient pas existé. Ils sont comme n'ayant jamais été, et de même leurs enfants après eux. 10 Mais voici des hommes de bien dont les bienfaits n'ont pas été oubliés. 11 Dans leur descendance ils trouvent un riche héritage, leur postérité. 12 Leur descendance reste fidèle aux commandements et aussi, grâce à eux, leurs enfants. 13 Leur descendance demeurera à jamais, leur gloire ne ternira point. 14 Leurs corps ont été ensevelis dans la paix et leur nom est vivant pour des générations. 15 Les peuples proclameront leur sagesse, l'assemblée célébrera leurs louanges. 16 Hénok plut au Seigneur et fut enlevé, exemple pour la conversion des générations. 17 Noé fut trouvé parfaitement juste, au temps de la colère il fut le surgeon grâce à lui un reste demeura à la terre lorsque se produisit le déluge. 18 Des alliances éternelles furent établies en lui, afin qu'aucune chair ne fût plus anéantie par le déluge. 19 Abraham, ancêtre célèbre d'une multitude de nations, nul ne lui fut égal en gloire. 20 Il observa la loi du Très-Haut et fit une alliance avec lui. Dans sa chair il établit cette alliance et au jour de l'épreuve il fut trouvé fidèle. 21 C'est pourquoi Dieu lui promit par serment de bénir toutes les nations en sa descendance, de la multiplier comme la poussière de la terre et d'exalter sa postérité comme les étoiles, de leur donner le pays en héritage, d'une mer à l'autre, depuis le Fleuve jusqu'aux extrémités de la terre. 22 À Isaac, à cause d'Abraham son père, il renouvela 23 la bénédiction de tous les hommes; il fit reposer l'alliance sur la tête de Jacob. Il le confirma dans ses bénédictions et lui donna le pays en héritage; il le divisa en lots et le partagea entre les douze tribus.

Chapitre 45

1 Il fit sortir de lui un homme de bien qui trouva faveur aux yeux de tout le monde, bien-aimé de Dieu et des hommes, Moïse, dont la mémoire est en bénédiction. 2 Il lui accorda une gloire égale à celle des saints et le rendit puissant pour la terreur des ennemis. 3 Par la parole de Moïse il fit cesser les prodiges, et il le glorifia en présence des rois; il lui donna des commandements pour son peuple et lui fit voir quelque chose de sa gloire. 4 Dans la fidélité et la douceur il le sanctifia, il le choisit parmi tous les vivants; 5 il lui fit entendre sa voix et l'introduisit dans les ténèbres; il lui donna face à face les commandements, une loi de vie et d'intelligence, pour enseigner à Jacob ses prescriptions et ses décrets à Israël. 6 Il éleva Aaron, un saint semblable à Moïse, son frère, de la tribu de Lévi. 7 Il conclut avec lui une alliance éternelle et lui concéda le sacerdoce du peuple. Il le fit heureux dans son apparat, il le couvrit d'un vêtement glorieux. 8 Il le revêtit d'une gloire parfaite et le para de riches ornements, caleçons, manteau et éphod. 9 Il lui donna, pour entourer son vêtement, des grenades et des clochettes d'or, nombreuses, tout autour, qui tintaient à chacun de ses pas, se faisant entendre dans le Temple comme un mémorial pour les enfants de son peuple; 10 et un vêtement sacré d'or, de pourpre violette et d'écarlate, ouvrage d'un damasseur; le pectoral du jugement, l'Urim et le Tummim, de cramoisi retors, ouvrage d'artisan; 11 des pierres précieuses gravées en forme de sceau, dans une monture d'or, ouvrage de joaillier, pour faire un mémorial, une inscription gravée, selon le nombre des tribus d'Israël; 12 et un diadème d'or par-dessus le turban, portant, gravée, l'inscription de consécration, décoration superbe, travail magnifique, délices pour les yeux que ces ornements. 13 On n'avait jamais vu avant lui pareilles choses, et jamais un étranger ne les a revêtues, mais seulement ses enfants et ses descendants pour toujours. 14 Ses sacrifices se consumaient entièrement, deux fois par jour à perpétuité. 15 C'est Moïse qui le consacra et l'oignit de l'huile sainte. Et ce fut pour lui une alliance éternelle ainsi que pour sa race tant que dureront les cieux, pour qu'il préside au culte, exerce le sacerdoce et bénisse le peuple au nom du Seigneur. 16 Il le choisit parmi tous les vivants pour offrir le sacrifice du Seigneur, l'encens et le parfum en mémorial, pour faire l'expiation pour le peuple. 17 Il lui a confié ses commandements, il lui a commis les prescriptions de la loi, pour qu'il enseigne à Jacob ses témoignages et qu'il éclaire Israël sur sa loi. 18 Des étrangers se liguèrent contre lui, ils le jalousèrent au désert, les gens de Datân et ceux d'Abiram, et la bande de Coré, haineuse et violente. 19 Le Seigneur les vit et s'irrita, ils furent exterminés dans l'ardeur de sa colère. Pour eux il fit des prodiges, les consumant par son feu de flammes. 20 Et il ajouta à la gloire d'Aaron, il lui donna un patrimoine, il lui attribua les offrandes des prémices, en premier lieu du pain à satiété. 21 Aussi se nourrissent-ils des sacrifices du Seigneur qu'il lui a attribués ainsi qu'à sa postérité. 22 Mais dans le pays il n'a pas de patrimoine, il n'a pas de part parmi le peuple, "Car je suis moi-même ta part d'héritage." 23 Quant à Pinhas, fils d'Eléazar, il est le troisième en gloire, pour sa jalousie dans la crainte du Seigneur, pour avoir tenu ferme devant le peuple révolté avec un noble courage; c'est ainsi qu'il obtint le pardon d'Israël. 24 Aussi une alliance de paix fut-elle scellée avec lui, qui le faisait chef du sanctuaire et du peuple, en sorte qu'à lui et à sa descendance appartienne la dignité de grand prêtre pour des siècles. 25 Il y eut une alliance avec David, fils de Jessé, de la tribu de Juda, succession royale, du père à un seul de ses fils. Mais celle d'Aaron passe à tous ses descendants. 26 Dieu vous mette au coeur la sagesse pour juger son peuple avec justice, afin que les vertus des ancêtres ne dépérissent point et que leur gloire passe à leurs descendants.

Chapitre 46

1 Vaillant à la guerre, tel fut Josué fils de Nûn, successeur de Moïse dans l'office prophétique, lui qui, méritant bien son nom, se montra grand pour sauver les élus, pour châtier les ennemis révoltés et installer Israël dans son territoire. 2 Qu'il était glorieux lorsque, les bras levés, il brandissait l'épée contre les villes! 3 Quel homme avant lui avait eu sa fermeté? Il a mené lui-même les combats du Seigneur. 4 N'est-ce pas sur son ordre que le soleil s'arrêta et qu'un seul jour en devint deux? 5 Il invoqua le Très-Haut, le Puissant, alors qu'il pressait les ennemis de toutes parts, et le Seigneur grand l'exauça en lançant des grêlons d'une puissance inouïe. 6 Il fondit sur la nation ennemie et dans la descente il anéantit les assaillants pour faire connaître aux nations la force de ses armes et qu'il menait la guerre devant le Seigneur. 7 Car il s'attacha au Tout-Puissant, au temps de Moïse il manifesta sa piété, ainsi que Caleb, fils de Yephunné, en s'opposant à la multitude, en empêchant le peuple de pécher, en faisant taire les murmures mauvais. 8 Eux deux furent seuls épargnés sur 600.000 hommes de pied, pour être introduits dans l'héritage, dans la terre où coulent le lait et le miel. 9 Et le Seigneur accorda à Caleb la force qui lui resta jusqu'à sa vieillesse, il lui fit gravir les hauteurs du pays que sa descendance garda en héritage, 10 afin que tout Israël voie qu'il est bon de suivre le Seigneur. 11 Les Juges, chacun selon son appel, tous hommes dont le coeur ne fut pas infidèle et qui ne se détournèrent pas du Seigneur, que leur souvenir soit en bénédiction! 12 Que leurs ossements refleurissent dans la tombe, que leurs noms, portés de nouveau, conviennent aux fils de ces hommes illustres. 13 Samuel fut le bien-aimé de son Seigneur; prophète du Seigneur, il établit la royauté et donna l'onction aux chefs établis sur son peuple. 14 Dans la loi du Seigneur il jugea l'assemblée et le Seigneur visita Jacob. 15 Par sa fidélité il fut reconnu prophète, par ses discours il se montra un voyant véridique. 16 Il invoqua le Seigneur tout-puissant, quand les ennemis le pressaient de toutes parts, en offrant un agneau de lait. 17 Et du ciel le Seigneur fit retentir son tonnerre, à grand fracas il fit entendre sa voix; 18 il anéantit les chefs de l'ennemi et tous les princes des Philistins. 19 Avant l'heure de son éternel repos, il rendit témoignage devant le Seigneur et son oint "De ses biens, pas même de ses sandales, je n'ai dépouillé personne." Et personne ne l'accusa. 20 Après s'être endormi il prophétisa encore et annonça au roi sa fin; du sein de la terre il éleva la voix pour prophétiser, pour effacer l'iniquité du peuple.

Chapitre 47

1 Après lui se leva Natân pour prophétiser au temps de David. 2 Comme on prélève la graisse pour le sacrifice de communion, ainsi David fut choisi parmi les Israélites. 3 Il se joua du lion comme du chevreau, de l'ours comme de l'agneau. 4 Jeune encore, n'a-t-il pas tué le géant et lavé la honte du peuple, en lançant avec la fronde la pierre qui abattit l'arrogance de Goliath? 5 Car il invoqua le Seigneur Très-Haut, qui accorda à sa droite la force pour mettre à mort un puissant guerrier et relever la vigueur de son peuple. 6 Aussi lui a-t-on fait gloire de 10.000 et l'a-t-on loué dans les bénédictions du Seigneur, en lui offrant une couronne de gloire. 7 Car il détruisit les ennemis alentour, il anéantit les Philistins ses adversaires, pour toujours il brisa leur vigueur. 8 Dans toutes ses oeuvres il rendit hommage au Saint Très-Haut dans des paroles de gloire; de tout son coeur il chanta, montrant son amour pour son Créateur. 9 Il établit devant l'autel des chantres, pour émettre les chants les plus doux; 10 il donna aux fêtes la splendeur, un éclat parfait aux solennités, faisant louer le saint nom du Seigneur, faisant retentir le sanctuaire dès le matin. 11 Le Seigneur a effacé ses fautes, il a fait grandir sa vigueur pour toujours, il lui a accordé une alliance royale, un trône glorieux en Israël. 12 Un fils savant lui succéda qui, grâce à lui, vécut heureux. 13 Salomon régna dans un temps de paix et Dieu lui accorda la tranquillité alentour, afin qu'il élevât une maison pour son nom et préparât un sanctuaire éternel. 14 Comme tu étais sage dans ta jeunesse, rempli d'intelligence ainsi qu'un fleuve! 15 Ton esprit a couvert la terre, tu l'as remplie de sentences obscures. 16 Ta renommée est parvenue jusqu'aux îles lointaines et tu fus aimé dans ta paix. 17 Tes chants, tes proverbes, tes sentences et tes réponses ont fait l'admiration du monde. 18 Au nom du Seigneur Dieu, de celui qu'on appelle le Dieu d'Israël, tu as amassé l'or comme de l'étain et comme le plomb tu as multiplié l'argent. 19 Tu as livré ton corps aux femmes, tu as été l'esclave de tes sens. 20 Tu as fait une tache à ta gloire, tu as profané ta race, au point de faire venir la colère contre tes enfants et l'affliction pour ta folie 21 il se dressa un double pouvoir, il surgit d'Ephraïm un royaume révolté. 22 Mais le Seigneur ne renonce jamais à sa miséricorde et n'efface aucune de ses paroles, il ne refuse pas à son élu une postérité et n'extirpe point la race de celui qui l'a aimé. Aussi a-t-il donné à Jacob un reste et à David une racine issue de lui. 23 Et Salomon se reposa avec ses pères, laissant après lui quelqu'un de sa race, le plus fou du peuple, dénué d'intelligence Roboam, qui poussa le peuple à la révolte. 24 Quant à Jéroboam, fils de Nebat, c'est lui qui fit pécher Israël et enseigna à Ephraïm la voie du mal. Dès lors leurs fautes se multiplièrent tant qu'elles les firent exiler loin de leur pays. 25 Car ils cherchaient toute sorte de mal, jusqu'à encourir le châtiment.

Chapitre 48

1 Alors le prophète Elie se leva comme un feu, sa parole brûlait comme une torche. 2 C'est lui qui fit venir sur eux la famine et qui, dans son zèle, les décima. 3 Par la parole du Seigneur il ferma le ciel, il fit aussi trois fois descendre le feu. 4 Comme tu étais glorieux, Elie, dans tes prodiges! qui peut dans son orgueil se faire ton égal? 5 Toi qui as arraché un homme à la mort et au shéol, par la parole du Très- Haut. 6 Toi qui as mené des rois à la ruine, précipité des hommes glorieux de leur couche, 7 qui entendis au Sinaï un reproche, à l'Horeb des décrets de vengeance, 8 qui oignis des rois comme vengeurs, des prophètes pour te succéder, 9 qui fus emporté dans un tourbillon de feu, par un char aux chevaux de feu, 10 toi qui fus désigné dans des menaces futures pour apaiser la colère avant qu'elle n'éclate, pour ramener le coeur des pères vers les fils et rétablir les tribus de Jacob. 11 Bienheureux ceux qui te verront et ceux qui se sont endormis dans l'amour, car nous aussi nous posséderons la vie. 12 Tel fut Elie qui fut enveloppé dans un tourbillon. Elisée fut rempli de son esprit; pendant sa vie aucun chef ne put l'ébranler, personne ne put le subjuguer. 13 Rien n'était trop grand pour lui et jusque dans la mort son corps prophétisa. 14 Pendant sa vie il fit des prodiges et dans sa mort ses oeuvres furent merveilleuses. 15 Malgré tout, le peuple ne se convertit pas, ne renonça pas à ses péchés, jusqu'à ce qu'il fût déporté loin de son pays et dispersé sur toute la terre; 16 il ne resta que le peuple le moins nombreux et un chef de la maison de David. Quelques-uns d'entre eux firent le bien, d'autres multiplièrent les fautes. 17 Ezéchias fortifia sa ville et fit venir l'eau dans ses murs, avec le fer il fora le rocher et construisit des citernes. 18 De son temps Sennachérib se mit en campagne et envoya Rabsakès, il leva la main contre Sion, dans l'insolence de son orgueil. 19 Alors leur coeur et leurs mains tremblèrent, ils souffrirent les douleurs de femmes en travail, 20 ils firent appel au Seigneur miséricordieux, tendant les mains vers lui. Du ciel, le Saint se hâta de les écouter et les délivra par la main d'Isaïe, 21 il frappa le camp des Assyriens et son Ange les extermina. 22 Car Ezéchias fit ce qui plaît au Seigneur et se montra fort en suivant David son père, comme le lui ordonna le prophète Isaïe, le grand, le fidèle dans ses visions. 23 De son temps le soleil recula; il prolongea la vie du roi. 24 Dans la puissance de l'esprit il vit la fin des temps, il consola les affligés de Sion, 25 il révéla l'avenir jusqu'à l'éternité et les choses cachées avant qu'elles n'advinssent.

Chapitre 49

1 Le souvenir de Josias est une mixture d'encens préparée par les soins du parfumeur; il est comme le miel doux à toutes les bouches, comme une musique au milieu d'un banquet. 2 Lui-même prit la bonne voie, celle de convertir le peuple, il extirpa l'impiété abominable; 3 il dirigea son coeur vers le Seigneur, en des temps impies il fit prévaloir la piété. 4 Hormis David, Ezéchias et Josias, tous multiplièrent les transgressions, ils abandonnèrent la loi du Très-Haut les rois de Juda disparurent. 5 Car ils livrèrent leur vigueur à d'autres, leur gloire à une nation étrangère. 6 Les ennemis brûlèrent la ville sainte élue, rendirent désertes ses rues, 7 selon la parole de Jérémie. Car ils l'avaient maltraité, lui, consacré prophète dès le sein de sa mère pour déraciner, détruire et ruiner, mais aussi pour construire et pour planter. 8 C'est Ezéchiel qui vit une vision de gloire que Dieu lui montra sur le char des chérubins, 9 car il fit mention des ennemis dans l'averse pour favoriser ceux qui suivent la voie droite. 10 Quant aux douze prophètes, que leurs os refleurissent dans la tombe, car ils ont consolé Jacob, ils l'ont racheté dans la foi et l'espérance. 11 Comment faire l'éloge de Zorobabel? Il est comme un sceau dans la main droite; 12 et de même Josué fils de Iosédek, eux qui, de leur temps, construisirent le Temple et firent monter vers le Seigneur un peuple saint, destiné à une gloire éternelle. 13 De Néhémie le souvenir est grand, lui qui releva pour nous les murs en ruine, établit portes et verrous et releva nos habitations. 14 Personne sur terre ne fut créé l'égal d'Hénok, c'est lui qui fut enlevé de terre. 15 On ne vit jamais non plus naître un homme comme Joseph, chef de ses frères, soutien de son peuple; ses os furent visités. 16 Sem et Seth furent glorieux parmi les hommes, mais au-dessus de toute créature vivante est Adam.

Chapitre 50

1 C'est Simon fils d'Onias, le grand prêtre, qui pendant sa vie répara le Temple et durant ses jours fortifia le sanctuaire. 2 C'est par lui que fut fondée la hauteur double, le haut contrefort de l'enceinte du Temple. 3 De son temps fut creusé le réservoir des eaux, un bassin grand comme la mer. 4 Soucieux d'éviter à son peuple la ruine, il fortifia la ville pour le cas de siège. 5 Qu'il était magnifique, entouré de son peuple, quand il sortait de derrière le voile, 6 comme l'étoile du matin au milieu des nuages, comme la lune en son plein, 7 comme le soleil rayonnant sur le Temple du Très-Haut, comme l'arc-en-ciel brillant dans les nuages de gloire, 8 comme la rose au printemps, comme un lis près d'une source, comme un rameau de l'arbre à encens en été, 9 comme le feu et l'encens dans l'encensoir, comme un vase d'or massif, orné de toutes sortes de pierres précieuses, 10 comme un olivier chargé de fruits, comme un cyprès s'élevant jusqu'aux nuages; 11 quand il prenait sa robe d'apparat et se revêtait de ses superbes ornements, quand il gravissait l'autel sacré et remplissait de gloire l'enceinte du sanctuaire; 12 quand il recevait des mains des prêtres les portions du sacrifice, lui-même debout près du foyer de l'autel, entouré d'une couronne de frères, comme de leur frondaison, les cèdres du Liban, comme entouré de troncs de palmiers, 13 quand tous les fils d'Aaron dans leur splendeur, ayant dans les mains les offrandes du Seigneur, se tenaient devant toute l'assemblée d'Israël 14 tandis qu'il accomplissait le culte des autels, présentant avec noblesse l'offrande au Très-Haut tout-puissant. 15 Il étendait la main sur la coupe, faisait couler un peu du jus de la grappe et le répandait au pied de l'autel, parfum agréable au Très-Haut, roi du monde. 16 Alors les fils d'Aaron poussaient des cris, sonnaient de leurs trompettes de métal massif et faisaient entendre un son puissant, comme un mémorial devant le Très-Haut. 17 Alors, soudain, avec ensemble, le peuple tombait la face contre terre ils adoraient leur Seigneur, le Tout-Puissant, le Dieu Très-Haut. 18 Les chantres aussi faisaient entendre leurs louanges, et tout ce bruit formait une douce mélodie. 19 Et le peuple suppliait le Seigneur Très-Haut, adressait des prières au Miséricordieux, jusqu'à ce que fût terminé le service du Seigneur, achevée la cérémonie. 20 Alors il descendait et élevait les mains vers toute l'assemblée des enfants d'Israël, pour donner à haute voix la bénédiction du Seigneur et avoir l'honneur de prononcer son nom. 21 Alors, pour la deuxième fois, le peuple se prosternait pour recevoir la bénédiction du Très-Haut. 22 Et maintenant bénissez le Dieu de l'univers qui partout fait de grandes choses, qui a exalté nos jours dès le sein maternel, qui a agi envers nous selon sa miséricorde. 23 Qu'il nous donne un coeur joyeux, qu'il accorde la paix à notre époque, en Israël, dans les siècles des siècles. 24 Que ses grâces restent fidèlement avec nous et qu'à notre époque il nous rachète. 25 Il y a deux nations que mon âme déteste, la troisième n'est pas une nation 26 les habitants de la montagne de Séïr, les Philistins, et le peuple stupide qui demeure à Sichem. 27 Une instruction de sagesse et de science, voilà ce qu'a gravé dans ce livre Jésus, fils de Sira, Eléazar, de Jérusalem, qui a répandu comme une pluie la sagesse de son coeur. 28 Heureux qui y consacre son temps et acquiert la sagesse en la plaçant sur son coeur. 29 S'il agit ainsi, il sera fort en toute circonstance car la lumière du Seigneur est son sentier.

Chapitre 51

1 Je vais te rendre grâce, Seigneur, Roi, et te louer, Dieu mon sauveur. Je rends grâce à ton nom. 2 Car tu as été pour moi un protecteur et un soutien et tu as délivré mon corps de la ruine, du piège de la langue mauvaise et des lèvres qui fabriquent le mensonge; en présence de ceux qui m'entourent, tu as été mon soutien, et tu m'as délivré, 3 selon l'abondance de ta miséricorde et la gloire de ton nom, des morsures de ceux qui sont prêts à me dévorer, de la main de ceux qui en veulent à ma vie, des innombrables épreuves que j'ai subies, 4 de la suffocation du feu qui m'entourait, du milieu d'un feu que je n'avais pas allumé, 5 des profondeurs des entrailles du shéol, de la langue impure, de la parole menteuse, 6 calomnie d'une langue injuste auprès du roi. Mon âme a été tout près de la mort, ma vie était descendue aux portes du shéol. 7 On m'entourait de partout et nul ne me soutenait; je cherchais du regard un homme secourable, et rien. 8 Alors je me souvins de ta miséricorde, Seigneur, et de tes oeuvres, de toute éternité, sachant que tu délivres ceux qui espèrent en toi, que tu les sauves des mains de leurs ennemis. 9 Et je fis monter de la terre ma prière, je suppliai d'être délivré de la mort. 10 J'invoquai le Seigneur, père de mon Seigneur "Ne m'abandonne pas au jour de l'épreuve, au temps des orgueilleux et de l'abandon. Je louerai ton nom continuellement, je le chanterai dans la reconnaissance." 11 Et ma prière fut exaucée, tu me sauvas de la ruine, tu me délivras de l'époque du mal. 12 C'est pourquoi je te rendrai grâce et je te louerai, et je bénirai le nom du Seigneur. 13 Dans ma jeunesse, avant mes voyages, je cherchai ouvertement la sagesse dans la prière; 14 à la porte du sanctuaire, je l'appréciais, et jusqu'à mon dernier jour je la poursuivrai. 15 Dans sa fleur, comme un raisin qui mûrit, mon coeur mettait sa joie en elle. Mon pied s'est avancé dans le droit chemin et dès ma jeunesse je l'ai recherchée. 16 Si peu que j'aie tendu l'oreille, je l'ai reçue, et j'ai trouvé beaucoup d'instruction. 17 Grâce à elle j'ai progressé, je glorifierai celui qui m'a donné la sagesse. 18 Car j'ai décidé de la mettre en pratique, j'ai cherché ardemment le bien, je ne serai pas confondu. 19 Mon âme a combattu pour la posséder, j'ai été attentif à observer la loi, j'ai tendu les mains vers le ciel et j'ai déploré mes ignorances. 20 J'ai dirigé mon âme vers elle et dans la pureté je l'ai trouvée; j'y ai appliqué mon coeur dès le commencement, aussi ne serai-je pas abandonné. 21 Mes entrailles se sont émues pour la chercher, aussi ai-je fait une bonne acquisition. 22 Le Seigneur m'a donné, en récompense, une langue avec laquelle je le glorifierai. 23 Approchez-vous de moi, ignorants, mettez-vous à l'école. 24 Pourquoi vous prétendre si dépourvus, quand votre gorge en est si assoiffée? 25 J'ai ouvert la bouche pour parler achetez-la sans argent, 26 mettez votre cou sous le joug, que vos âmes reçoivent l'instruction, elle est tout près, à votre portée. 27 Voyez de vos yeux: comme j'ai eu peu de mal pour me procurer beaucoup de repos. 28 Achetez l'instruction au prix de beaucoup d'argent, grâce à elle vous acquerrez beaucoup d'or. 29 Que votre âme trouve sa joie dans la miséricorde du Seigneur, ne rougissez pas de le louer. 30 Faites votre oeuvre avant le temps fixé, et au jour fixé il vous donnera votre récompense. Sagesse de Jésus, fils de Sira.

Bible de Jérusalem © Les Éditions du Cerf.

[précédente] [suivante]

| Accueil >> Varia >> Livres >> Bible