| Accueil >> Varia >> Trousse du célibataire

[précédente] [suivante]

Liste «Nourriture»

Table des matières

1) Commentaires généraux sur la nourriture
2) La nourriture ordinaire
3) Nourriture d'urgence ou rations

1) Commentaires généraux sur la nourriture

1.1) Désistement

Je ne prétends pas que cette liste de nourriture soit bonne. Malheureusement, cette liste n'a pas été révisée par une diététicienne professionnelle, pour voir si le régime était équilibré et sain. Voir aussi la Considération juridique No. 18.

Je suis de l'école de pensée «La nourriture, c'est du carburant!» Ne consultez pas cette liste pour trouver de délicieuses recettes pour impressionner vos connaissances à votre prochain dîner-partage! Selon moi, un bon repas se résume à: «Freiner, remplir, payer et repartir».

1.2) La nourriture idéale

La nourriture idéale serait:

1.2.1) Équilibrée. Vous pourriez manger une telle nourriture indéfiniment, et non seulement n'auriez-vous pas d'effets négatifs, mais vous seriez en grande forme.

1.2.2) Chimiquement et biologiquement stable. Elle se conserverait indéfiniment sans réfrigération.

1.2.3) Conviviale pour les célibataires. Elle n'exigerait aucune préparation ni cuisson.

1.2.4) Compacte, légère et robuste. Vous pourriez empaqueter de grandes quantités de cette nourriture dans votre sac-à-dos sans le rendre trop lourd, et la nourriture ne serait pas endommagée par le traitement parfois dur qu'on donne à notre équipement de plein-air.

1.2.5) Disponible partout. Vous n'auriez pas besoin de commander votre nourriture sur l'Internet de boutiques hyper-spécialisées à l'autre bout du monde, puisqu'elle se trouverait dans toutes les épiceries.

1.2.6) Peu coûteuse.

Le meilleur exemple (malheureusement imaginaire seulement) d'une telle nourriture est le pain lembas des elfes, dans le roman Le Seigneur des anneaux. (Une tentative plus sérieuse de décrire une telle nourriture est High-Energy, Nutrient-Dense Emergency Relief Food Product.)

1.3) Les «niveaux» de nourriture

Un examen rapide de la Section 1.2 ci-haut nous dit que (pour autant que je le sache), la nourriture idéale n'existe pas. Par exemple, une des nourritures la plus équilibrée, la plus disponible et la moins chère est la gamme des fruits, légumes frais, et autres produits venant directement de la ferme. Mais c'est aussi une des nourritures les moins chimiquement et biologiquement stables.

Ma tentative actuelle de régler ce problème est de séparer les aliments en au moins deux «niveaux»:

1.3.1) La nourriture «ordinaire». Ce sont les aliments optimisés surtout pour les critères Nos. 1.2.1, 1.2.5 et 1.2.6. En d'autres mots, c'est ce qu'on mange par défaut. Ce ne sont que des fruits et légumes frais, le pain de céréales entières, les oeufs frais, le lait, un peu de viande, etc.

1.3.2) Nourriture d'urgence ou rations. C'est la nourriture optimisée pour tous les critères sauf 1.2.5 (facile à trouver) et 1.2.6 (facile à payer). En d'autres mots, c'est ce que vous mangez pour de brèves périodes de temps, lorsque les systèmes d'approvisionnement en nourriture ordinaire font défaut (tremblement de terre, désordre civil, pandémie, etc.).

Avant, je séparais le deuxième niveau en deux sous-niveaux, en gros «rations chères», et «rations qui coûtent les yeux de la tête et qui sont plus rares que la cire d'oreille du Pape». Mais par définition, urgence ne s'accomode pas bien avec «très cher» et «très rare». Pour les urgences, la redondance est plus importante que la performance technique maximale.

2) La nourriture ordinaire

La nourriture ordinaire étant ce qu'elle est, il n'y a pas grand chose à dire ici. De saines habitudes alimentaires et une épicerie suffisent. Le reste est une question de goût. Personellement, j'aime:

Le sandwich à l'oeuf et au fromage.
Le sandwich à l'oeuf et au fromage.

2.1) Le sandwich à l'oeuf et au fromage.. Un oeuf, battu à la cuillère avec du lait et cuit au micro-ondes pour deux minutes, puis placé entre deux tranches de pain de céréales entières, avec une tranche de fromage, et un peu de ketchup et de moutarde. C'est mon déjeûner habituel, avec une portion de fruit frais (comme une orange, une banane, un pamplemousse, etc.).

Le mélange de légumes (macédoine).
Le mélange de légumes (macédoine).

2.2) Le mélange de légumes (macédoine). Juste un mélange de légumes frais coupés en bouchées, conservés au réfrigérateur. Quelle quantité? Ce que vous pouvez manger avant qu'ils se mettent à pourir (pour moi, environ 2 litres pour environ une semaine). Quels légumes? Ça dépend de plusieurs facteurs. C'est probablement plus sain d'avoir une variété de légumes. Aussi, le prix et la disponibilité de certains légumes varie avec les saisons. Aussi, certains légumes se conservent mieux; je n'ai eu aucun succès avec des morceaux de concombres, ou poivrons, etc. En ce moment, ma «recette» utilise carottes, navet, brocoli, pois mange-tout, tomates cerise.

Comment les préparer? Remplir bac de vaisselle avec eau. (Pour économiser l'eau, j'ouvre le robinet d'eau chaude au début, jusqu'à temps que l'eau se réchauffe. À ce moment je remplis un verre avec de l'eau chaude, et je termine le remplissage du bac à l'eau froide.) Laver tomates et les retirer du bac. Mettre pois mange-tout dans le bac. Couper carottes et le navet et mettre dans bac. Finir avec brocolis (car c'est le plus «salissant», ça fait des petites graines vertes partout!). Bien brasser tous ces légumes dans le bac, puis vider l'eau, en retenant les légumes avec sa main. Verser un verre d'eau chaude dans lequel on a dilué une cuillière à table de sel dans le bac, et re-remplir à l'eau froide, mais juste assez pour couvrir les légumes. Laisser tremper les légumes dans cette eau salée au moins 5 minutes (je ne sais pas quel est le temps optimal, ni la quantité optimale de sel, mais ce traitement prolonge beaucoup la durée du mélange au frigo). Après avoir drainé l'eau salée, rajouter les tomates au mélange (sinon les tomates éclatent à cause du sel). Mettre dans un contenant au frigo. Voilà!

Le «GORP».
Le «GORP».

2.3) Le «GORP» (mélange de noix, raisins secs et céréales). Le «gorp» (de l'anglais «Good Old Raisins and Peanuts») n'a pas de recette stricte. Moi j'utilise une partie de raisins secs, une partie d'arachides non-salées et rôties, une demi-partie de noix de soya rôties (ou des noix autres que simplement des arachides, pour tenter d'avoir une protéine plus complète), deux parties de Cheerios (MC) ou Shredded Wheat (MC) ou une autre céréale plus «santé».

Une portion de gorp et une portion de macédoine sont faciles à ensacher et trimballer comme lunch le midi au bureau. Résiste à l'écrasement dans le sac-à-dos pendant qu'on voyage à vélo. Pas besoin de réfrigérer en arrivant au bureau, ni de réchauffer avant de le manger.

2.4) Le couscous au légumes et à la viande.. Rien de spécial. Une petite poignée de légumes de notre macédoine habituelle, mais recoupée en plus petits morceaux. Environ 150mL de couscous, et un tout petit peu de viande pour avoir une protéine complète. Normalement mon souper.

3) Nourriture d'urgence ou rations

Comme c'est encore en développement, je n'ai pas encore traduit cette section. Voir Emergency Food or Rations.

 

[précédente] [suivante]

| Accueil >> Varia >> Trousse du célibataire