| Accueil >> Politique

Aimons les policiers, haïssons l'État-policier!

N'oubliez pas: gardez-le petit, gardez-le confiné, gardez l'oeil dessus; VOUS SEUL pouvez prévenir le GouverneMaman!
N'oubliez pas: gardez-le petit, gardez-le confiné, gardez l'oeil dessus; VOUS SEUL pouvez prévenir le GouverneMaman!
[Source]

Votre démocratie est-elle en train de mourir lentement, en descendant la pente glissante qui mène à l'État-policier, au totalitarisme, à la dictature? Comment détecter une démocratie malade?

Les élections deviennent une illusion d'optique

- Les débats sérieux entre tous les candidats disparaissent, remplacés par des sortes de «concours de beauté» électorale entre quelques candidats qui disent la même chose.
- Les candidats qui dérangent l'État sont mystérieusement censurés par les médias, ou se font kidnapper.

Les forces de l'ordre deviennent plus «force», et moins «ordre»

- Les policiers sont de plus en plus équipés comme des soldats. Leurs salaires deviennent de plus en plus élevés et secrets.
- Les plaintes contre la police tombent dans un profond labyrinthe ténébreux.
- La police «oublie» d'être là, quand les défenseurs de la liberté se font agresser.

La surveillance des citoyens augmente, la vie privée s'amenuise

- L'État espionne tout ce qui circule sur l'Internet, et bâtit des banques de données.
- Les fouilles corporelles deviennent plus fréquentes et plus humiliantes.
- Les lampadaires se font remplacer par des dispositifs sophistiqués qui combinent une ampoule, mais aussi un microphone, une caméra nuit/jour, et un réseau temps réel.
- L'argent comptant disparaît. Toutes les transactions exigent une carte à puce.

L'État augmente son pouvoir discrétionnaire et diminue sa transparence

- Les lois augmentent en quantité et diminuent en qualité; tout devient réglementé, mais de manière ambigüe. Plutôt que des crimes clairs comme le meurtre ou le vol, l'État accuse de «comportements anti-patriotique», ou de «diffusion de la haine», etc.
- Les tribunaux deviennent difficiles d'accès. Les accusés se font isoler de leur avocat et de leur famille. Les prisons augmentent en taille et en éloignement.

Les citoyens pensent seulement au pain et aux jeux

- L'État guerroie constamment contre un ennemi vague et omniprésent.
- Les médias de masse remplacent toute l'information par du divertissement.
- Les citoyens deviennent gavés, dociles, peureux, sans esprit critique.
- Le «Gouverne-Maman» promet de fournir tout aux citoyens, tout en subtilisant leur propriété privée de mille manières différentes.

www.inquisition.ca/etat         English: www.jesus-eucharistie.org/state

 


 

Version imprimable format MS-Word.
Plus d'information sur l'État-policier.
Bribes de solution à ce problème

| Accueil >> Politique