| Accueil >> Sermons perdus

Prière à Saint Michel Archange

Saint Michel Archange
Source

1) Prière

Sancte Michael Archangele, defende nos in praelio. Contra nequitiam et insidias diaboli esto praesidium.
 

Imperet illi Deus, supplices deprecamur. Tuque princeps militiae caelestis, Satanam aliosque spiritus malignos, qui ad perditionem animarum pervagantur in mundo divina virtute in infernum detrude.
 
 

Amen.

Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat; soyez notre protecteur contre les méchancetés et les embûches du démon.

Que Dieu lui commande, nous vous en supplions; et vous, prince de la milice céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.

Amen.

2) Explications

Un jour, après avoir célébré la Messe, le Pape Léon XIII, alors très âgé, était en conférence avec les Cardinaux lorsque, tout-à-coup, il s'écroula sans connaissance. Les médecins qui se précipitèrent à son côté ne trouvèrent pas trace de son pouls, et craignirent qu'il était mort. Toutefois, après quelques moments, le Saint Père reprit connaissance et s'exclama tout ému: «Oh, quelle horrible vision on m'a permi de voir!»

Il avait eu une vision des esprits mauvais qui avaient été relâchés de l'Enfer, ainsi que leurs efforts pour détruire l'Église. Mais au milieu de cette horreur, saint Michel Archange apparût et précipita Satan et ses légions dans les abîmes de l'Enfer. Peu de temps après, le Pape Léon XIII composa la Prière à saint Michel (la version ci-haut n'est pas l'originale, mais la version abrégée).
[Source]

Le Pape Jean-Paul II a dit:

Que la prière nous fortifie pour la bataille spirituelle dont il est question dans la Lettre aux Éphésiens: «Devenez forts dans le Seigneur, grâce à sa force et sa puissance» [Ep 6:10]. Le Livre de l'Apocalypse parle de cette même bataille, rappelant à notre mémoire l'image de saint Michel Archange [Ap 12:7]. Le Pape Léon XIII a certainement eu un vif rappel de cette scène lorsque, à la fin du dernier siècle, il a introduit une prière spéciale à saint Michel dans toute l'Église. Même si cette prière n'est plus récitée à la fin de la Messe, je demande à tous de ne pas l'oublier et de la réciter pour obtenir de l'aide dans la bataille contre les forces des ténèbres et contre l'esprit de ce monde.
[Place Saint-Pierre, Dimanche 24 avril 1994]

| Accueil >> Sermons perdus