| Accueil >> Politique

Centre d'achats, ou Centre d'éducation?

Salvador Dalí. Personnage à la fenêtre
«Bonté divine, je ne savais pas qu'il y avait quelque chose à l'extérieur du centre d'achats!»
(Salvador Dalí. Personnage à la fenêtre. Source)

Désolé, mais j'ai une petite question. Est-ce que ça existe, un «Centre d'éducation» durant les élections fédérales au Canada? Je sais qu'il y a plusieurs Centres d'achats, où on offre aux consommateurs toutes sortes de produits. Mais y a-t-il un endroit dans notre circonscription où on offre aux électeurs de l'information sur tous les candidats et leurs programmes électoraux?

Si une telle chose n'existe pas, ne serait-il pas facile de faire un tel «Centre d'éducation»? D'une certaine manière, on n'a besoin que de deux choses. On a besoin d'une table et de quelques chaises dans le couloir principal d'un Centre d'achats. Ensuite on doit envoyer un courriel à tous les candidats dans la circonscription, les invitant à venir placer des copies de leur programme électoral sur cette table, et peut-être s'asseoir quelques heures par semaine pour parler aux électeurs. C'est tout!

Selon moi, ceci aiderait beaucoup à augmenter la participation démocratique. Plusieurs gens se plaignent que «les politiciens sont pourris», et ainsi de suite. Mais avoir l'occasion de rencontrer ces politiciens viendrait diminuer ces préjugés. De plus, être capable de «magasiner» tous les programmes électoraux améliorerait la qualité de chaque vote, et permettrait de mieux centrer la campagne sur les dossiers importants, plutôt que les calomnies.

Tout ceci s'applique au Canada en général, et en fait à n'importe quelle démocratie. On pourrait rajouter qu'ici au Québec, il serait très intéressant d'avoir de tels «Centres d'éducation» non seulement dans les Centres d'achats, mais aussi dans les salles paroissiales. (En fait, aux dernières élections, la paroisse Saint-Ambroise à Montréal l'a fait, alors il suffirait de les imiter.) Le Québec est quadrillé par des paroisses, et chaque paroisse possède normalement un sous-sol d'église, ou une salle paroissiale. De plus, l'Église ordonne à tous ses membres de participer le plus activement et intelligemment possible à la vie démocratique de leur pays, tout en refusant de faire de la politique partisanne [CoDoSo, No. 424]. En fait, avec un peu d'ingéniosité, on pourrait organiser un «Centre d'éducation itinérant», qui irait de paroisse en paroisse, de manière à ce que tous les candidats aient l'occasion de rencontrer les gens. De plus, je suis prêt à parier que l'évêque du lieu serait très en faveur d'une telle initiative. (On pourrait dire à la blague que ça serait une belle occasion pour l'Église d'être politiquement correcte! ;-)

Comme ça, voulez-vous allez vous éduquer après la Messe, ou avant d'aller magasiner?

| Accueil >> Politique