| Accueil >> Politique

Les chefs religieux extrémistes doivent être expulsés du Canada

Un chef religieux extrémiste se faisant traiter avec justice et compassion.
[Source]

1) Introduction

La politique n'est pas la même chose que la religion. Nous sommes tous d'accord sur ce point général. Mais les politiciens ne peuvent pas faire semblant que les religions n'existent pas, ou que les enseignements d'une religion ne peuvent jamais avoir d'influence sur les citoyens du pays. Plus précisément, si un chef religieux se met à transmettre une doctrine, même une doctrine exclusivement religieuse, mais qui menace la sécurité d'un pays, ce chef religieux doit être expulsé.

2) Une doctrine religieuse peut-elle menacer un pays?

Bizarrement, j'ai beaucoup de difficultés à convaincre les Gauchistes que les religions ne sont pas soumises à un contrôle de la qualité. En effet, les Gauchistes ont tendance à croire que toutes les religions sont naturellement pacifiques et débordantes de justice et de compassion. Pourtant, il est facile d'imaginer une religion qui enseignerait des choses très mauvaises, comme «Les Disciples de la Sainte Mitrailleuse».

Nous pouvons imaginer un exemple plus subtil. Une religion pourrait sembler enseigner des choses très belles et nobles, et pourtant transmettre un poison moral à ses disciples, poison qui éventuellement causerait d'incalculables dommages autant aux fidèles de cette religion, qu'à tout le pays où ces fidèles habitent.

Laissons notre imagination gambader. Imaginez une religion qui enseignerait que:

Un sujet peut très bien savoir [la loi morale], mais néanmoins avoir beaucoup de mal à comprendre «sa valeur inhérente», ou être dans une situation concrète qui ne permet pas, à lui ou à elle, d'agir différemment, et donc de décider d'agir autrement sans pécher.

Cette religion dirait qu'on peut connaître une loi morale, par exemple, «Tu ne metteras pas de bombes dans les avions d'Air Canada», mais que si on ne comprend pas «sa valeur inhérente», on peut décider de ne pas respecter cette loi morale sans commettre de péché!

Laissons gambader notre imagination encore un peu:

Évidemment, il faut encourager la maturation d'une conscience éclairée, formée et accompagnée par le discernement responsable et sérieux du [chef religieux de cette religion], et proposer une confiance toujours plus grande dans la grâce. Néanmoins cette conscience peut faire plus que reconnaître qu'une situation ne répond pas objectivement aux exigences générales [du livre «sacré» de cette religion]. Elle peut aussi reconnaître sincèrement et honnêtement que c'est, pour le moment, la réponse la plus généreuse qu'on peut donner à Dieu, et découvrir avec une certaine assurance morale que cette réponse est le don de soi que Dieu lui-même demande au milieu de la complexité concrète des limitations, même si elle n'atteint pas encore pleinement l'idéal objectif.

Alors, si par exemple on a «l'idéal objectif» de ne pas trancher la gorge des gens qui ne sont pas dans la même religion que nous, nous pourrions quand même trancher leurs gorges, tout en se réconfortant avec l'idée que «c'est, pour le moment, la réponse la plus généreuse qu'on peut donner à Dieu», et donc que Dieu est fier de nous, même si on n'atteint pas «l'idéal objectif»!

3) Le bacon et les jolies filles

Scene sur la paix dans le monde de Mademoiselle Affinité.
[Source]

Abordons ce problème d'un autre angle, et puisque c'est moi qui choisis l'angle, je vais en profiter un peu. Je ne recommande pas ce film, mais il y a une scène truculente dans «Miss Congeniality». Si cet hyperlien YouTube ne fonctionne plus, c'est facile à décrire. Sandra Bullock joue le rôle d'une femme-policier qui devient un agent d'infiltration pour trouver un criminel, sauf qu'elle se déguise en jolie fille qui essaie de gagner un concours de beauté. Lorsque toutes les candidates se font demander: «Quelle est la chose la plus importante dont notre société a besoin?», elles répondent: «La paix dans le monde», mais lorsque la policière en infiltration se fait poser la même question, elle répond: «Des peines plus lourdes pour ceux qui contreviennent aux conditions de leur libération conditionnelle!» Tout le stade devient très silencieux. Les gens sont stupéfaits. On entend même les criquets dans la nuit! Puis, se rendant compte de son erreur, elle rajoute: «... et la paix dans le monde!», sur quoi tous les spectateurs éclatent en applaudissements soulagés!

Maintenant, combinez cette scène avec cette image:

Tactical Bacon.
[Source]

Si vous lisez l'étiquette soigneusement, cela dit vers le bas:

«Je crois fermement que le bacon a le potentiel d'assurer la paix dans le monde»

OK, c'est drôle, une ridicule boîte de conserve de bacon qui pourrait assurer la paix dans le monde! Mais mettons notre Casquette de Réflexion de politicien sur notre tête. Si nous devions mettre quelque chose dans une boîte de conserve qui aurait vraiment le potentiel d'assurer la paix dans le monde, qu'est-ce que ça serait?

(Nous sommes dans la Section politique de ce site web, alors vous n'avez pas le droit de tricher en disant «Jésus» ou quelque chose du genre.)

Vous pourriez tenter un processus d'élimination. Bien sûr, cela ne serait pas quelque chose de matériel. Quelque chose composé de molécules, que ça soit de l'or, ou du bacon, ou une puce informatique, ou quoi que ce soit de tel. Il faudrait que ça soit une idée. Alors quelle idée a le plus de potentiel pour assurer la paix dans le monde? La Science médicale est bonne; sauver tous ces enfants de la malaria et de la tuberculose et du choléra est bon. Vous pourriez aussi dire la Science agronomique; il ne sert pas à grand chose d'avoir de bons soins de santé ni personne n'a de quoi manger! Vous pourriez même dire la Mathématique, car comment pouvez vous faire de la Médecine et de l'Agronomie sérieuse (et la Physique, et la Chimie, et toutes les autres sciences dures) si vous n'avez pas les Maths?

Mais nous pouvons remonter encore plus haut dans la hiérarchie des idées. En effet, toute la Science imaginable n'aidera pas l'Humanité, si nous n'avons pas la Morale. En fait, la Science est souvent utilsée à des fins immorales! Alors il faudrait mettre la Morale dans cette boîte de conserve. Mais poussons notre réflexion encore plus. Quelle est l'idée la plus importante en Morale? S'il y avait seulement une idée fondamentale de la Morale que nous pouvions mettre dans une boîte de conserve, quelle serait-elle? Je prétends qu'un des principes moraux les plus fondamentaux est:

Notre conscience ne crée pas les normes du Bien et du Mal.

Pensez-y. Si chaque personne humaine sur cette Terre décide par lui-même ou elle-même ce qui est «bon» et ce qui est «mauvais», alors n'est-ce pas le parfait contraire de la paix dans le monde? Les voleurs de banque pourraient décider que voler les banques était «bon»! Les assassins pourrait décider que tuer les personnes innocentes était «bon»! Les menteurs pourraient décider que mentir était «bon»! Cela serait l'idée la plus catastrophique imaginable, l'idée la plus directement opposée à la paix dans le monde!

En fait, un des plus vieux livres connu de l'homme en parle:

Nous lisons dans le livre de la Genèse: «Le Seigneur Dieu fit à l'homme ce commandement: "Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort" [Gn 2:16-17]. Par cette image, la Révélation enseigne que le pouvoir de décider du bien et du mal n'appartient pas à l'homme [...].»
[Veritatis Splendor, No. 35.]

Alors si vous vouliez détruire la paix dans le monde, une bonne manière serait d'empaqueter dans une «boîte de conserve» l'idée que nos consciences créent les normes morales, pour ensuite donner cette boîte de conserve à autant de gens que vous le pouviez!

Quelqu'un pourrait-il être assez Satanique pour faire une telle chose? Re-lisez soigneusement ce qui selon moi est la question la plus importante jamais posée à un chef religieux:

Après [les déclarations de ce chef religieux] faut-il encore considérer comme valide l'enseignement [...] qui exclut une interprétation créative du rôle de la conscience [...]?
[Source]

4) Conclusion: Quel chef religieux serait assez imbécile pour dire de telles choses?

Vous me dites qu'une religion n'enseignerait jamais de telles choses? Allez lire Amoris Laetitia du Pape François.

Le Canada devrait arrêter tous les évêques «catholiques» qui sont au pays, et leur demander s'ils sont d'accord avec le Pape François. Chaque évêque qui refuserait de signer une déclaration publique rejetant les enseignements du Pape François devrait se faire enlever sa citoyenneté canadienne et être déporté manu militari.

| Accueil >> Politique