| Accueil >> Politique

Comment faire un site web pour un parti politique: 1re partie

Brouillon d'un diagramme de cas d'utilisation pour un site web politique
Attention! Ce diagramme n'a aucun rapport avec l'aspect visuel du site!
C'est un brouillon de diagramme de cas d'utilisation (Voir No. 2 ci-bas).

1) Introduction

Je ne sais pas comment faire un site web pour un parti politique, mais j'ai été désigné membre d'un comité ayant la tâche de faire exactement ça. Alors voici ma meilleure tentative. SVP me le dire s'il y a une meilleure façon de s'y prendre.

2) Qu'est-ce que ce site web doit faire?

Commençons avec des «cas d'utilisation» typiques, ou les différentes façons que les gens vont utiliser ce site web:

2.1) Un électeur qui tente de rejoindre son représentant démocratique. Toute cette histoire de sites web et de partis politiques est supposément pour améliorer notre démocratie. Mais, si l'électeur moyen ne peut pas facilement contacter son représentant élu (ou son candidat qui tente de se faire élire, ou son association de comté, etc.), alors il y a quelque chose qui ne tourne pas rond!

2.2) Un passant avec une circulaire dans les mains. Une manière simple pour se faire connaître quand on est un parti politique, c'est d'aller à des rencontres diverses, et de passer de belles circulaires en couleur. Lorsqu'ils reviendront à la maison, certains de ces passants seront curieux, et iront sur l'Internet pour en apprendre davantage sur «ce mystérieux parti politique dont les circulaires sont distribuées par des jeunes bien vêtus et si courtois». Le site web doit intéresser rapidement ces visiteurs, et expliquer brièvement ce que prône le parti.

2.3) Un journaliste qui cherche une déclaration mémorable. Lorsqu'un événement se produit, les journalistes tentent souvent de trouver des portes-parole qui ont des points de vue différents, qui sont faciles à rejoindre, qui représentent le plus de monde possible, qui expriment leur opinion brièvement et clairement, etc. Le site web doit aider ces journalistes à trouver rapidement un résumé de nos positions sur les actualités, et à contacter un représentant.

2.4) Des zombies au cerveau lessivé qui cherchent quelque chose à détester. Qu'on le veuille ou pas, plusieurs jeunes ont subi une sorte de lavage de cerveau qui les font haïr le Christ et son Église. Ces gens (souvent des athées, ou des pro-choix, ou des homosexuels) font par exprès pour chercher des sites web chrétiens, juste pour trouver des choses à détester. Le site web doit accueillir chaleureusement ces gens, et leur expliquer poliment et doucement ce que nous avons en commun, et pourquoi nous sommes en désaccord sur certains points.

2.5) Le néophyte emballé qui veut devenir membre. Lorsque quelqu'un devient convaincu qu'il doit se joindre à notre parti, le site web doit rendre la démarche aussi facile que possible (satisfaire les critères d'admission, faire le serment, envoyer l'information et l'argent pour l'inscription, etc.).

2.6) Un candidat ou un simple membre qui vient chercher de la formation. Une des caractéristiques de notre parti politique est bien sûr le programme d'études en ligne, pour que tous les candidats et les membres puissent tenir leur promesse de formation continue. Le site web doit fournir les listes de lecture, les exercices et peut-être même les petits examens pour encourager les gens à en apprendre toujours plus sur la politique, l'éthique, l'économie, la philosophie, etc.

2.7) Un donateur qui veut savoir où est passé son argent. N'importe qui peut faire disparaître de l'argent (pensez seulement à notre Gouvernement!). Ce qui est difficile, c'est de prendre les dons, et ensuite de dire exactement aux donateurs comment leur argent a été dépensé. Nous n'avons rien à cacher, alors nos chiffriers financiers devraient être sur notre site web, incluant les petits commentaires comme: «Le café pour le mois de septembre a été payé par le don No. 3535 de M. Tremblay», ou «les frais mensuels du site web ont été défrayés par la famille Bouchard, ainsi que Simon Desautels. Merci!», etc.

Etc., etc...

3) Comment ce site web peut-il satisfaire ces cas d'utilisation?

Afin de satisfaire les cas d'utilisation énumérés ci-haut, il faut régler plusieurs problèmes. Il m'en vient au moins quatre à l'esprit. Pour tenter de les expliquer, utilisons la métaphore d'une maison:

3.1) Qui habite dans cette maison. La partie la plus importante, le contenu (surtout le programme électoral). Voir le No. 4 ci-bas.

3.2) Qui répond quand ça sonne à la porte. Vous ne voulez pas nécessairement que ce soit la même personne qui réponde quand c'est le facteur, ou un pompier, ou un vendeur achalant, ou votre belle-mère! C'est la même chose pour un site web: l'accès au contenu doit être organisé de manière appropriée pour les divers «clients» typiques (voir les cas d'utilisation ci-haut).

3.3) Les fermes de toit, la plomberie, le filage, etc. C'est la programmation en tant que tel du site web. C'est un problème relativement facile à régler.

3.4) La peinture, les rideaux, les décorations, etc. C'est l'apparence visuelle du site web (que je considère comme accessoire, mais que plusieurs personnes utilisent pour décider s'ils vont aller sur un site web ou non). Si le No. 3.3 ci-haut est bien fait, on peut améliorer l'esthétique progressivement.

4) Le contenu d'un site web politique

Le point No. 3.1 ci-haut est le problème le plus difficile à résoudre. Pour essayer de l'expliquer, changeons de métaphore et parlons d'une voiture. Si vous prétendez que vous êtes un bon mécanicien et que vous pouvez réparer la voiture de votre client, cela signifie que:

4.1) Vous connaissez tous les problèmes de cette voiture. Vous êtes capable de faire une liste de tout ce qui doit être réparé, en ordre décroissant d'importance. (Pour la politique, vous devez connaître tous les problèmes de votre pays, qu'ils soient démographiques, économiques, juridiques, géopolitiques, etc.)

4.2) Vous devez savoir comment résoudre tous ces problèmes. Pour chaque problème, vous devez savoir quelles sont les étapes à suivre pour le résoudre. (En politique, ce n'est pas facile non plus! C'est en gros le programme électoral.)

Mais si vous dites la vérité, les deux points précédents impliquent les deux points suivants:

4.3) En fait, vous savez comment réparer n'importe quelle voiture. S'il y a une pancarte sur votre bâtisse disant: «Garage», alors ce que vous êtes en train de dire aux clients potentiels, c'est que vous savez comment réparer n'importe quelle voiture.

4.4) Vous comprenez bien comment les voitures sont fabriquées et comment elles fonctionnent. Pour réparer quelque chose, il faut bien la connaître. Un mécanicien professionnel a tout un bagage de connaissances qui vont guider ses actions. (Pour la politique, cela signifie que vous avez de bonnes connaissances sur le gouvernement, sur l'économie, les politiques de perception d'impôts, les systèmes de soin de santé, l'éducation, etc.)

Ceci n'est pas une tâche facile! Je n'ai jamais vu ou entendu parler d'un site web, quel que soit le parti politique, qui fournissait ce contenu (même si tous ces sites web devraient le faire).

Ce qui est encore plus insultant, c'est quand on tombe sur un site web d'un petit parti politique qui ne se rend même pas compte de l'immensité de la tâche qui est devant lui! Au minimum, il faut avoir l'humilité de reconnaître notre ignorance, et montrer qu'on fait tout ce qu'on peut pour s'instruire!

5) Conclusion

Nous n'avons rien fait encore, mais idéalement nous sommes plus conscient jusqu'à quel point il est compliqué de faire un bon site web pour un parti politique. Nous allons essayer d'être plus pratique dans la «Deuxième partie» de cette série.

| Accueil >> Politique