| Accueil >> Sermons perdus

Qui est le Général de l'Armée de Marie?

Titian. L'Assomption de la Vierge.
(Titian. L'Assomption de la Vierge. [Source])

1) Introduction

Un de mes collègues a dit un jour en riant:

«J'ai des principes, et je les respecte (quand ça me convient!

Ce qui est beaucoup moins drôle, c'est la fréquence avec laquelle je rencontre des gens, par exemples certains membres de l'Armée de Marie (un ordre religieux fondé par Marie-Paule Giguère), qui proclament bruyamment qu'ils sont totalement fidèles au Pape, et qui, lorsque je leur signale une hérésie, disent: «Ah oui, mais c'est différent puisque je ne suis pas d'accord avec le Pape dans ce cas-là!»

2) Quelle est la chaîne de commandement dans l'armée de Dieu?

La situation de l'Armée de Marie soulève une question importante: qui est le Patron? Si tous les catholiques sont des «soldats dans l'armée de Dieu», alors qui est le Général, et quelle est la chaîne de commandement?

Je prétends que la religion catholique est telle que, en dernière analyse, le croyant individuel ne décide pas s'il est catholique ou non. Strictement parlant, le plus qu'on peut affirmer est: «Nous voulons être catholiques!», et non «Nous sommes catholiques!» En dernière instance, seul les évêques unis au Pape, ou le Pape seul, peuvent dire si nous sommes oui ou non catholiques.

Croquer la pomme de l'Hérésie, c'est décider par soi-même qui est, et qui n'est pas catholique, que ce soit vous, ou votre théologien préféré, ou le fondateur de votre ordre religieux, etc. Au contraire, tous les vrais catholiques disent que s'il devait y avoir un jour un désaccord entre eux et le Pape, c'est le Pape qui a raison et eux qui ont tort.

Pourquoi? Parce que le Général de l'armée de Dieu est Jésus-Christ, et Jésus a dit au premier Pape: «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église» [Mt 16:18; Lumen Gentium No. 22; CÉC Nos. 874-896]. Donc le commandant en second est le Pape. Le troisième dans la chaîne de commandement est votre évêque local (en supposant qu'il soit encore uni au Pape). Tous les autres, incluant la Vierge Marie, et incluant aussi la fondatrice de l'Armée de Marie, Marie-Paule Giguère, ne peuvent qu'arriver quatrième ou plus bas. (Veuillez noter que le classement de la chaîne de commandement n'est pas un classement selon la sainteté. Si c'était le cas, la Vierge Marie arriverait la deuxième derrière Dieu.)

3) Quelles sont les implications pratiques de la chaîne de commandement?

Nous pouvons être soit des soldats de Dieu en bonne et due forme, ou des déserteurs. Parfois une simple question peut être révélatrice. Par exemple, vous pourriez demander à un membre de l'Armée de Marie de faire le serment suivant:

«Si jamais il devait y avoir un désaccord entre Marie-Paule Giguère et le Magistère de l'Église catholique, le Magistère aura toujours raison, et Marie-Paule Giguère aura toujours tort.»

Il y a un problème s'ils répondent quoi que ce soit autre que: «Bien sûr, il me fera bien plaisir de faire ce serment. Je peux même le signer avec mon propre sang si tu insistes! Et de plus, je serais très heureux que tu affiches ça sur ton site web!»

(Les lecteurs plus avisés auront reconnu que ce serment n'est qu'une reformulation du Dogme de l'Infaillibilité papale.)

4) L'Armée de Marie n'est-elle pas un peu dépourvue de pertinence?

Mon opinion est que l'Armée de Marie n'est qu'un autre symptôme de la maladie qui ronge l'Église catholique au Québec. Plusieurs personnes pouffent de rire à l'idée d'hésiter entre le Pape et Marie-Paule Giguère, mais deviendraient très hostiles si vous leur demandiez de choisir entre le Pape et l'ordination des femmes, ou le Pape et les méthodes anti-conceptionnelles, ou le Pape et leur théologien protestant préféré, etc.

Nous ne pouvons pas être catholiques si nous ne sommes pas prêts à suivre Jésus-Christ. Ceci ne signifie pas que tout est mauvais sauf Jésus, mais que tout doit être ordonné en commençant par Jésus. «Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple» [Lc 14:26].

Même la Vierge Marie se met au garde-à-vous quand le Pape parle. Et nous?

| Accueil >> Sermons perdus