| Accueil >> Sermons perdus

Si le Ciel est incontournable, l'apostasie est inévitable!

Martin Schongauer. Le portement de la Croix.
«Holà! Si le Ciel est incontournable, j'arrête ici!»
(Martin Schongauer. Le portement de la Croix. [Source])

1) Introduction

C'est une loi de la science sociologique: «Toute religion qui enseigne qu'on va au Ciel automatiquement, tend à se retrouver dans les poubelles automatiquement».

2) Pourquoi l'apostasie est-elle inévitable?

Apostasier, ce n'est pas avoir un petit doute sur un dogme de foi en particulier. Apostasier, c'est renier radicalement sa religion, parce qu'on la considère comme complètement fausse. En d'autres mots, il faut avoir vu (ou cru voir) une absurdité manifeste au coeur même de notre foi.

Or une religion, par définition, implique qu'il y a un but à atteindre (le Salut, souvent appelé «Paradis» ou «Ciel»), et des moyens à prendre pour atteindre ce but (une Révélation à croire, des rites religieux à pratiquer, des commandements de Dieu à respecter, etc.). Si le but est incontournable, alors il ne sert à rien de prendre des moyens pour l'atteindre!

Une religion qui enseigne qu'il faut prendre les bons moyens pour aller au Ciel, et qui en même temps prétend que le Ciel est automatique, est une religion complètement incohérente. Il est donc tout à fait normal que ses membres apostasient.

3) Comment les prêtres québécois font la promotion de l'apostasie

N'est-ce pas ce qui se produit au Québec de nos jours? L'apostasie généralisée se constate facilement, car le catholicisme est moribond. Pour ce qui est de l'inévitabilité du Ciel, la preuve est moins facile à établir. En effet, en général, les mauvais prêtres ne se risquent pas à dire publiquement et par écrit que le Ciel est automatique.

La méthode utilisée par certains prêtres pour dénaturer la foi catholique et encourager l'apostasie générale est la suivante:

3.1) Insister à temps et à contre-temps sur l'amour et le pardon. Ces prêtres ne ratent jamais l'occasion de parler de l'amour, de la tendresse et de la miséricorde de Dieu. Ils citent abondamment la Bible à ce sujet.

3.2) Parler de pardon sans contrition. Ces prêtres évitent de parler de la contrition («la douleur de l'âme et la détestation du péché commis avec la résolution de ne plus pécher à l'avenir» [CÉC, No. 1451]). Mais si on aime son péché, on n'aime pas Dieu!

3.3) Ne jamais citer les passages «compromettants» de la Bible. Jésus parle souvent et sans ménagements de l'Enfer et de la damnation. Mais comme par magie ces passages ne se retrouvent jamais dans les homélies.

3.4) Ne jamais renvoyer les fidèles aux enseignements officiels de l'Église . Une homélie, ce n'est pas un cours de théologie! Par contre, référer à une source d'information fiable sur notre foi ne prend que trois lettres! «C-É-C» (Catéchisme de l'Église Catholique).

3.5) Attaquer tous les gens qui osent insinuer que le Ciel n'est peut-être pas si incontournable que ça. Ces prêtres aiment se gargariser avec des homélies sur l'oecuménisme, et répètent souvent «Ne jugez point, si vous ne voulez pas être jugés». Mais s'ils rencontrent un catholique qui insinue que l'Enfer existe, cette personne est rejetée et accusée d'être membre d'une secte.

4) L'Enfer ne repousse-t-il pas les gens?

Mais si on prend le risque de parler de l'Enfer, ne va-t-on pas retomber dans les horribles excès du passé? D'abord, les «horribles excès du passé» existent surtout dans l'imagination des loups qui font la promotion de l'apostasie générale. Ensuite, un catholicisme en santé exige le juste milieu entre l'Amour de Dieu, et sa Justice. Oui, le bon «dosage» de ces deux médicaments peut être fait par un prêtre, mais à un moment donné, les prêtres ne peuvent pas tout faire! Allez-vous demander à un prêtre de venir attacher vos lacets de souliers le matin? Franchement, il y a certaines choses que vous devriez être capable de faire tout seul!

Si vous êtes terrorisés par l'Enfer, au point de douter de l'amour de Jésus, lisez ceci:

«Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne meurt point, mais ait la vie éternelle.»
[Jn 3:16]

Si par contre vous doutez de l'existence de l'Enfer:

«Allez loin de moi, maudits, dans le feu éternel, préparé pour le Diable et ses anges!»
[Mt 25:41]

Si le catholicisme vous semble une religion de vengeance et de souffrance:

Dieu veut que «que personne ne périsse, mais que tous arrivent au repentir»
[2P 3:9]

Si vous ne voyez pas pourquoi vous devriez faire un gros effort pour éviter le péché:

«Entrez par la porte étroite. Car large et spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il en est beaucoup qui le prennent»
[Mt 7:13-14]

«Je crois en Jésus-Christ [...] il viendra juger les vivants et les morts»
[Credo]

5) Conclusion

N'oublions jamais que la plus grande ruse de Satan est de faire croire aux gens qu'il n'existe plus!

| Accueil >> Sermons perdus