| Accueil >> Sermons perdus

Dites le Noir, Faites le Rouge

Le Pape Benoît XVI et l'abbé John Berg, Supérieur-Général de la FSSP
Le Pape Benoît XVI et l'abbé John Berg, Supérieur-Général de la FSSP
(Source)

Lettre ouverte à l'abbé John Berg, Supérieur-Général de la FSSP

Bonjour mon Père,

1) Petite question rapide:

Pourriez-vous donner la permission à notre prêtre de la FSSP ici à Québec, l'abbé Pierre-Henri Gouy, de célébrer une (seulement une!) Messe selon la Forma ordinaria?

2) Qu'est-ce que je veux dire par «Forma ordinaria»? La Messe de Vatican 3!

De nos jours, «Forma ordinaria» (aussi connue sous le nom de «Messe de Vatican II») ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Pour la majorité des prêtres ici au Québec, cela veut presque dire: «Oubliez les normes liturgiques officielles (qu'elles soient d'avant ou d'après Vatican II), et offrez votre Moi vaniteux à l'adulation de vos paroissiens».

Pour moi, «Forma ordinaria» veut dire quelque chose de complètement différent: une Messe faite selon ce simple algorithme en trois étapes:

1) Lorsque les normes liturgiques officielles de Vatican II
imposent quelque chose, on le fait.

2) Lorsque ces normes offrent plusieurs choix,
on choisit ce qui s'approche le plus de la Forma extraordinaria.

3) Lorsque ces normes sont silencieuses ou ambiguës,
et qu'aucun autre document officiel ne l'interdit explicitement,
on le fait tel que c'est fait dans la Forma extraordinaria.

Avec cet algorithme, on obtient une Forma ordinaria avec les caractéristiques suivantes:

2.1) Tout en latin. «L'usage de la langue latine [...] sera conservée dans les rites latins.» [Sacrosanctum concilium, No. 36].

2.2) Le chant grégorien mur-à-mur. «L'Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine; c'est donc lui qui, dans les actions liturgiques [...] doit occuper la première place». [Sacrosanctum concilium, No. 116].

2.3) Le prêtre ad orientem durant la Prière Eucharistique (c'est-à-dire «dos au peuple»). Aucune mention dans les documents officiels de Vatican II, mais la PGMR (Présentation générale du missel romain) exige que la Liturgie de la Parole soit célébrée versus populum tout en prévoyant la continuation de la pratique immémoriale de l'Église de célébrer la Liturgie de l'Eucharistie ad orientem. [Voir les nombreuses citations de la PGMR dans Celebration of Mass Ad Orientem in a Parish Setting, Rev. Timothy V. Vaverek, S.T.D.].

2.4) Communion sur la langue. Aucune mention dans les documents officiels de Vatican II, mais «tout fidèle a toujours le droit de recevoir la Sainte Communion sur la langue». [Redemptionis Sacramentum, #92]. Voir aussi toutes les bonnes raisons d'éviter la communion dans les mains à la Section 3 de «Sacrilégeons» en Église!

Etc., etc.

J'imagine que le nom officiel d'une telle Messe serait quelque chose comme «Forma ordinaria d'interprétation stricte», mais je préfère l'appeler simplement «la Messe de Vatican 3» ou la Messe du Pape Elvis 1!

3) Pourquoi la FSSP à Québec voudrait-elle faire ceci?

La FSSP existe, entre autres, pour aider à conserver la Forma extraordinaria de la liturgie romaine. Alors pourquoi la FSSP voudrait-elle célébrer une Messe «de Vatican II»? Pourquoi la FSSP à Québec voudrait-elle faire cette chose apparemment bizarre?

Je prétends qu'il y a une raison générale pour le faire, et trois catégories de raisons spéciales. Nous allons examiner les raisons spéciales dans les prochaines sections: des raisons un peu «égoïstes» qui visent la croissance de la FSSP à Québec, des raisons plus «altruistes» qui visent tous les catholiques de la province, et quelques raisons pratiques.

Mais maintenant, regardons la raison générale pour faire ceci:

Deux mots: Des munitions.

La plupart des prêtres québécois vivent dans un monde assez «coussiné». Ils dorment dans une belle chambre dans un presbytère, se font faire à manger, vont à de nombreuses réunions (et les autres participants sont normalement sur la liste de paie du diocèse, donc nul n'a intérêt à «faire des vagues»), etc.

Nous, laïcs, vivons dans un autre monde. Nous vivons dans les tranchées, sur le front. Nous travaillons souvent avec un patron et des collègues qui sont athées ou anti-catholiques. Nous sommes obligés de payer de gros impôts sur nos petits salaires, rien que pour voir notre argent utilisé par le Gouvernement pour subventionner le meurtre des enfants à naître, la propagande homosexualiste, les écoles d'État obligatoires qui tentent d'arracher la Foi du coeur de nos enfants, etc. Et comme si cela n'était pas assez, nous nous faisons souvent «tirer dans le dos» par des prêtres et des évêques «catholiques» qui contredisent les enseignements officiels de l'Église.

Nous, laïcs, avons beson de munitions. Nous avons besoin d'arguments solides qui vont faire taire les attaques anti-catholiques habituelles. Nous avons besoin d'arguments solides pour convaincre les gens de revenir dans l'Église catholique.

Bien sûr, la FSSP ne peut pas régler tous nos problèmes, mais une seule Messe Forma ordinaria (enregistrée sur DVD) pourrait faire des merveilles.

Dites le Noir, Faites le Rouge, le Film.
«Dites le Noir, Faites le Rouge», le Film.

4) Les raisons «égoïstes»

Bien sûr, Dieu ne veut pas que la FSSP devienne une entreprise commerciale, et l'Évangile du Christ n'est pas un «produit» à promouvoir comme une boisson gazeuse ou une marque de cigarettes! Mais la FSSP à Québec a besoin de bonne publicité, et nous devrions écouter ce que les experts en commercialisation (ou «marketing») ont à dire, lorsque nous avons un problème de marketing.

Un des premiers principes du marketing c'est: «Distribuez du bon matériel promotionnel». C'est quoi, du bon matériel promotionnel? Je ne suis pas un expert, mais j'imagine que cet objet devrait être:

4.1 «Promotionnel». C'est la caractéristique de base. Si vous voulez que quelqu'un fasse quelque chose, vous devez leur fournir: (1) la connaissance pour le faire; et (2) le désire d'utiliser cette connaissance! Alors l'objet promotionnel doit montrer au client comment venir chercher notre «produit». Par exemple, une adresse de site web, une carte routière, une photo de notre bâtiment, etc. L'objet promotionnel doit aussi éliciter le désire du client de venir nous voir, normalement en le faisant saliver en lui montrant tous les avantages de notre «produit».

4.2 Pas cher à fabriquer. Nous allons donner ces objets, ne l'oubliez pas!

4.3 Inhabituel. Si nous voulons piquer la curiosité des gens, nous devons les surprendre un peu.

4.4 Polyvalent. Si les hommes étaient des créatures logiques, un petit bout de papier avec notre adresse de site web suffirait! Mais si nous pouvons attacher ce petit bout de papeir à un autre objet qui a plusieurs utilités, alors les clients vont avoir tendance à conserver ce petit bout de papier! (Ceci explique les objets promotionnels comme les stylos, les lampes de poche, les aimants de réfrigérateur, etc.)

Gardant en tête ces caractéristiques de bons matériaux promotionels, considérez qu'un DVD coûte environ 0.50$ sous, donc nous pourrions en faire graver beaucoup. Nous pourrions les donner à nos collègues de travail, aux membres de notre famille, etc. Tôt ou tard, quelqu'un mettrait ce DVD dans son lecteur et verrait une Messe catholique. La beauté du latin et du chant grégorien, la révérence des gens qui reçoivent Notre Seigneur à genoux, l'apparente étrangeté de toute une congrégation, incluant le prêtre, tournée vers le Seigneur, etc., tout ceci pourrait leur donner le goût de venir à notre église de la FSSP! Et l'adresse du site web leur dirait où aller!

De plus, ce DVD serait encore très utile, même pour les gens qui ne le regarderaient pas. Lorsqu'ils nous demanderaient pourquoi ce titre bizarre: «Dites le Noir, Faites le Rouge», nous pourrions leur expliquer qu'un Missel romain est imprimé en deux couleurs, pour que le prêtre puisse savoir exactement quoi dire (ce qui est imprimé en noir), et quoi faire (imprimé en rouge). Même si cette personne finissait par se servir de ce DVD seulement comme sous-verre pour sa bière, le titre lui rappellerait qu'une liturgie confiée par Dieu à son Église doit être respectée, qu'une Messe n'est pas un spectacle, que la tâche du prêtre n'est pas «d'exprimer sa créativité».

Cela serait merveilleux! Mais un autre avantage serait lorsque certaines personnes réagiraient négativement. Supposons qu'ils se mettaient à rouspéter contre cette «Messe en latin à l'ancienne mode» encouragée par ces «détesteurs de Vatican II quasi-schismatiques». Imaginez les heures de plaisir que nous aurions à leur dire que c'est une Messe de Vatican II totalement légitime!

5) Les raisons «altruistes»

Une des tendances malheureuses des organismes religieux, durant une époque de décadence, c'est qu'elles cessent de penser au Bien commun de toute l'Église, et se concentrent sur leur propre reproduction. En d'autres mots, ils ne ressentent plus la compassion pour les problèmes des autres Catholiques, se contentant de penser (et même parfois de dire tout haut): «Hé bien, s'ils veulent régler leurs problèmes, ils n'ont qu'à se joindre à notre petite clique

Oui, la mission de la FSSP n'est pas de faire la promotion de la Messe dite «de Vatican II», mais la réalité dans la province de Québec est que la plupart des catholiques n'ont jamais vu une vraie Messe «de Vatican II», une Messe «de Vatican II» qui respecte toute les normes liturgiques de Vatican II. Au contraire, ils sont constamment bombardés d'abus liturgiques à la limite du supportable.

Certains faits s'imposent. La plupart des Canadiens-français meurent de faim spirituelle. La plupart des prêtres Canadiens-français ne célebreront pas la Forma extraordinaria, au moins dans l'avenir rapproché. En tant que catholiques, nous ne pouvons pas réagir à cet état des choses en disant: «Suis-je le gardien de mon frère?» Nous ne pouvons pas réagir en s'attendant à ce que tout le monde devienne membre de la FSSP.

Personnellement, je préfère la crème glacée au chocolat. Mais si je pouvais sauver des vies en mangeant un seul cornet de crème glacée à la vanille, je le ferais! Pour l'amour de Dieu et du prochain, nous devrions être prêts à manger une «Messe à la vanille» pendant une sapré heure! Pour le salut des âmes, nous devrions être capable de dire une petite Forma ordinaria, juste une fois!

6) Raisons pratiques

La dernière catégorie de raisons est la moins importante, mais elle est quand même digne de mention. En gros, la FSSP à Québec pourrait bien être la seule paroisse capable de réaliser un tel DVD!

Primo, il ne reste que deux chorales de chant grégorien à Québec, celle de la FSSP et celle à Très-Saint-Sacrement. Sauf que la chorale de Très-Saint-Sacrement est en train de se faire mettre à la porte par son propre Comité de liturgie qui prétend que le chant grégorien n'a pas sa place dans son église! Secundo, à ma connaissance, une seule personne à Québec a une copie à jour du Missel officiel de Vatican II (la troisième édition, approuvée en 2001 par le Pape Jean-Paul II, encore introuvable en ce moment en français: Missale Romanum, Editio iuxta typicam tertiam), et bien sûr c'est un paroissien de la FSSP! Tertio, le concept même de respecter les normes liturgiques a été à peu près effacé des esprits de la plupart des prêtres Canadiens-français, donc le prêtre de la FSSP est probablement un des rares prêtres qui pourrait intégralement «Dire le Noir, et Faire le Rouge». Quarto, si un prêtre ordinaire de notre diocèse essayait de faire quelque chose comme ça, il aurait probablement des problèmes avec la Conférence des évêques catholiques du Québec, mais la FSSP a plus de marge de manoeuvre pour l'usage du latin, la communion sur la langue, etc.

7) Correspondance

Voir la Correspondance avec l'abbé John Berg.

| Accueil >> Sermons perdus