| Accueil >> Sermons perdus

Le Corps médiatique du Christ

Piero della Francesca. Michel Archange.
(Piero della Francesca. Michel Archange. [Source])

Note: Pour plus de détails, voir Le projet «Cormed» (CORps MÉDiatique du Christ).

Aussi, ce texte est plus facile à comprendre si vous avez vu la trilogie «Le Seigneur des anneaux» de J.R.R. Tolkien.

1) Introduction

Pardonnez-moi mon ignorance, mais y a-t-il déjà eu un projet pour constituer une sorte de «concordat» entre tous les médias catholiques, une sorte de «Corps médiatique du Christ»?

L'idée générale est la suivante. L'Église catholique est attaquée par son ennemi, le Menteur et Père du mensonge (c'est-à-dire le Diable). Cet ennemi n'utilise pas une grosse épée ou un anneau forgé par les Elfes, mais bien les moyens de communication sociale (c'est-à-dire les «médias»).

L'Église catholique est le Corps mystique du Christ, mais le pauvre Jésus a bien de la misère à lutter contre le Menteur médiatique de nos jours, en partie à cause de divisions entre catholiques. On a parfois l'impression que le «corps médiatique» du Christ est coupé en morceaux, avec un torse sans tête ici, une jambe là-bas, etc.

Y a-t-il déjà eu une tentative pour «rassembler tous nos morceaux médiatiques» (sites web, revues, maisons d'édition, stations radio, etc.), étant donné que l'union fait la force?

2) De quoi pourrait avoir l'air ce projet?

Je n'ai pas assez de talent pour expliquer en une phrase simple ce projet, alors vous devrez «mélanger dans votre tête» les ingrédients suivants:

2.1) Portail web minuscule et complètement statique. D'une certaine manière, ce projet serait seulement trois petites pages de HTML sur un site web nommé «www.corps-mediatique-du-christ.org» (ou quelque chose du genre). Ces trois pages seraient: une page d'hyperliens vers les médias catholiques, une pour la profession de foi et le serment d'allégeance au Pape, et une pour la Charte des devoirs des médias catholiques.

2.2) Imprimatur. «Un aspect particulier d'Internet, comme nous l'avons vu, concerne la prolifération parfois déroutante de sites non-officiels portant l'étiquette «catholique». Un système de certification volontaire au niveau local et national, sous le contrôle de représentants du Magistère, pourrait être utile en ce qui concerne le matériel de nature spécifiquement doctrinal ou catéchétique.» [L'Église et l'Internet, No. 11]. Selon nous, ceci s'appliquerait aussi aux autres médias [Voir Code de droit canonique, No. 823, § 1]. Ce projet serait une manière de donner un «sceau de qualité» aux bons médias catholiques.

2.3) Profession de foi et serment d'allégeance. Si on est un soldat, et qu'on remarque que se trame une mutinerie contre le Général, notre devoir est de refaire le plus publiquement possible notre serment d'allégeance au Général, et d'encourager les soldats autour de nous à faire de même. De nos jours, l'autorité du Pape est attaquée, parfois très sournoisement. Il serait bien que les médias catholiques donnent le bon exemple à tous, en affirmant leur fidélité au Pape et au Catéchisme de l'Église catholique dans son intégralité.

2.4) Charte des devoirs des médias catholiques. Une des armes les plus efficaces du Menteur médiatique est d'accuser les médias catholiques d'intolérance, de propagande haineuse, et d'obscurantisme religieux. Une des contre-mesures les plus efficaces est de faire une «attaque préventive», en adhérant publiquement à une sorte de «Charte des devoirs des médias catholiques», qui condamne explicitement la violence, la haine, etc.

3) Quelles sont certaines des objections à ce projet?

3.1) «On n'a pas d'argent ni de temps!» Mais ce projet est pratiquement gratuit: je paie tout, les deux premières années, et par la suite, une douzaine de membres n'aurait qu'à payer des frais d'une douzaine de dollars par année. Et pour le manque de temps, trois petites pages de HTML qui ne changeront jamais me prendront douze minutes!

3.2) «Je ne veux rien savoir des monstres bureaucratiques supra-nationaux!» Mais ce projet ne vise pas du tout à éliminer les médias catholiques en les fusionnant dans un magma informe. Il n'est ni possible, ni désirable de fusionner tous les médias catholiques. On parle ici plutôt d'une sorte de «concordat» entre les médias catholiques, une application des Principes de solidarité et de subsidiarité.

3.3) «Un méta-catalogue de toutes les ressources catholiques serait trop gros!» Mais ce projet ne vise pas à dresser une liste de tout ce qui a vaguement rapport avec le catholicisme, incluant les vendeurs de lampions et de déboucheurs de bouteilles d'eau bénite. Au contraire, il n'inclurait que les médias ayant un fort contenu dogmatique et moral, et ayant une «importance raisonnable». Par exemple, ce présent site ne serait pas suffisamment «gros» pour être inclus. Les «petits» médias devraient s'organiser entre eux pour avoir leur propre portail web, qui lui-même ensuite serait inclus comme un des «gros». En d'autres mots, le «Corps médiatique du Christ» pourrait être décrit comme une «Fédération de mini-concordats entre petits groupes de médias catholiques».

3.4) «J'ai vu trop de beaux projets, bien intentionnés, tourner mal!» C'est pourquoi les «trois petites pages de HTML» seraient protégées par un contrat interdisant toute modification, signé par toutes les parties. De plus, ce contrat aurait une clause de «retrait rapide», qui forcerait le webmaître à retirer toute mention du nom d'un membre, sur réception d'une demande formelle. En d'autres mots, à la moindre incartade, tous pourraient se retirer rapidement et facilement. De plus, les nouveaux membres devraient être approuvés par les membres fondateurs.

3.5) «Pas question que mon nom se retrouve à côté de celui de XYZ!» Ça dépend pourquoi:

3.5.1) Si XYZ n'est pas fidèle au Pape, il ne peut pas faire partie du projet à cause de [2.3] ci-dessus.

3.5.2) Si XYZ est haineux, ou scatologique, ou cinglé, etc., il ne peut pas faire partie du projet à cause de [2.4] ci-dessus.

3.5.3) Si vous ne pouvez pas «sentir» XYZ parce que vous manquez de charité chrétienne, eh bien ce projet est pour vous! Les médecins sont faits pour les malades!

3.5.4) Si XYZ est «intensément perfectible», en d'autres mots que XYZ n'est pas strictement hérétique ou criminel, mais qu'il est par contre très loin de la perfection chrétienne, alors c'est une occasion en or de nous entre-aider! La charité chrétienne, ce n'est pas seulement de condamner les hérésies graves, c'est aussi d'aider son prochain par la correction fraternelle! S'il y a bien des gens sur la planète Terre qui devraient s'entre-aider pour se sanctifier, c'est bien les médias catholiques!

3.6) «L'équivalent de ce projet existe déjà!» Enfin, une objection imparable! Où est ce «corps médiatique du Christ», afin que je puisse remplacer ma Profession de foi et serment d'allégeance par un simple hyperlien vers le sien? Où est sa Charte des devoirs médiatiques, afin que je puisse l'inclure comme une de mes Considérations juridiques? Où est sa liste de ressources catholiques, afin que je puisse éliminer mes Quelques bons hyperliens très imparfaits?

3.7) «Ce projet vient usurper l'autorité du Pape!» Si un groupe de laïcs se rassemblait sur un site web, et se mettait à décider de lui-même qui était catholique, et qui ne l'était pas, alors par définition ce groupe ne serait pas catholique. Par définition, être catholique signifie être en communion avec le Pape, et en communion avec les évêques qui eux-mêmes sont en communion avec le Pape (voir entre autres «Qui est le Général de l'Armée de Marie?»). Bien entendu, ce projet se déroulerait en pleine communion avec la hiérarchie de l'Église catholique (mais pas en communion avec les chefs religieux qui font semblant d'être fidèles au Pape).

3.8) «On aura beau avoir les règlements les plus détaillés imaginables, certaines personnes vont y adhérer, tout en enseignant des choses complètement hérétiques!» À un moment donné, pour que ce projet réussisse, il faut qu'on ait un minimum de bon sens! Si une personne prétend être d'accord avec tous les enseignements de l'Église catholique (c'est-à-dire qu'elle prétend passer avec succès le «Test P-2865»), et que par la suite cette personne prétend que l'avortement est une bonne chose, ou que la pilule anti-conceptionnelle est excellente, ou que l'Eucharistie n'est que du pain, alors il faut agir. On expulserait cette personne de notre groupe, pour infraction à l'entente signée par tous au départ (ce qui est reconnu même par les autorités civiles). Comme notre démarche serait publique et bien documentée, et qu'on la soumettrait ensuite aux autorités ecclésiastiques, on mettrait toutes les chances de notre côté.

4) Quels seraient les avantages pratiques de ce projet?

En ordre croissant d'importance, en voici quelques-uns:

4.1) Reconnaissance immédiate de marque. Les experts en merchage («marketing») savent toute l'importance d'avoir un logo, un slogan, une allure qui différencie facilement un produit de tous ses concurrents. Ce projet donnerait une sorte «d'image de marque» aux médias catholiques participants (sites web, journaux, revues, éditeurs, stations radio, etc.).

4.2) Publicité gratuite. Si tous les médias catholiques «pointent» les uns sur les autres de manière centralisée et organisée, chacun devrait augmenter le nombre de ses clients, et tous (de par leur union) devraient attirer de nouveaux clients qu'ils n'auraient pas pu attirer autrement. Si seulement on pouvait avoir l'équivalent d'un tel site web pour notre vie matérielle! Imaginez, si vous aviez la chance de trouver un bon mécanicien automobile, vous seriez automatiquement dirigé vers un bon dentiste, un bon médecin de famille, un bon avocat, etc. Et si vous trouviez d'abord le bon médecin de famille, vous seriez aussi automatiquement mené au bon mécanicien, etc.! Sensas!

4.3) Protection personnelle. Si tous les médias catholiques se serrent les coudes, alors une attaque contre un devient une attaque contre tous. Par exemple, si des lois iniques tentent de museler un petit journal catholique dans un coin perdu du Mexique, tous les médias catholiques des Amériques (et peut-être du monde) pourront voler à son secours (par exemple en affichant tous, en même temps, un bulletin de nouvelles spécial sur leur site web, journal, revue, etc.).

4.4) Assurance-qualité. Si ça va mal pour l'Église catholique en ce moment, c'est en grande partie à cause des péchés des catholiques. Plus nous lutterons pour nous sanctifier, plus la vérité resplendira. En pratique, le simple fait que certains médias seront refusés parce qu'ils ne respectent pas la Charte des devoirs des médias catholiques, et que d'autres devront s'améliorer pour être admis, est un pas dans la bonne direction.

4.5) Protection des bons chefs religieux. La thèse fondamentale de ce site web est que la santé de l'Église dépend d'abord et avant tout de la santé spirituelle de ses chefs religieux. Même si on admettait qu'aucun diacre, prêtre ou évêque n'est hérétique, il n'en demeure pas moins que de nombreux pasteurs sont terrorisés, et donc ne défendent pas les enseignements du Christ dans leur intégralité. Si tous les médias catholiques s'unissaient, ils pourraient prendre sous leur protection les chefs religieux qui osent parler et annoncer l'Évangile en contradiction avec l'esprit du monde. Cette protection, selon nous, serait très efficace, car une des armes fondamentales utilisées par les loups est l'intimidation en coulisse. Quand ces loups sont entourés de micros et de caméras, ils deviennent souvent doux comme des agneaux!

5) Conclusion

«Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut subsister» [Mc 3:24].

Au fond, ce projet n'est qu'un petit effort commun pour proclamer explicitement et à un seul endroit ce qu'on dit déjà implicitement de manière dispersée.

On pourrait dire qu'on essaie de redonner au Christ-Roi son épée reforgée dans le feu de la Charité, à partir de ses trois morceaux (Catéchisme de l'Église catholique, fidélité au Pape, et les bonnes manières que notre maman nous a enseignées), un peu comme Narsil, l'épée d'Aragorn, fils d'Arathorn.

Si nous réussissons, le Père du Mensonge et ses orques n'ont qu'à bien se tenir!

| Accueil >> Sermons perdus