| Accueil >> Philosophie

La pilule empoisonnée du Docteur Patch Adams

Jean-Antoine Watteau. Le Savoyard avec une marmotte.
Le bon vieux temps, où le fou du village ne se faisait pas appeler «Docteur».
(Jean-Antoine Watteau. Le Savoyard avec une marmotte. Source)

1) Introduction

Le 9 février 2005, au Capitole de Québec, environ 800 étudiants en médecine de l'Université Laval ont assisté à une conférence-spectacle donnée par le Docteur Patch Adams (www.patchadams.org). Le Dr. Adams est renommé mondialement entre autres pour sa promotion des bienfaits de l'humour sur la santé, et on a même tourné un film inspiré de sa vie, mettant en vedette Robin Williams.

À en juger par les chaleureux applaudissements et les commentaires élogieux, la «pilule» du Dr. Adams a été avalée avec grand plaisir par la foule.

2) L'enrobage sucré de la pilule

Il faut dire que sa pilule est délicieuse! Le Dr. Adams est un bon clown! Avec ses «ballons à péter» qui mettent de la vie dans les ascenseurs, ou ses «bobettes éléphantesques» dans lesquelles on peut mettre une demi-douzaine de personnes, ou ses pantalons bouffants qui se transforment en jupe, ou même en espèce d'animal extra-terrestre, la foule avait bien raison de rire!

Mais le Dr. Adams ne sait pas seulement faire rire les gens, et son vidéo montrant les souffrances de pauvres enfants a de quoi faire pleurer. Il s'attire aussi beaucoup de sympathie avec ses prises de position en faveur de Dame Nature et contre les sociétés transnationales avares et dominatrices.

Bref, l'enrobage de la pilule du Dr. Adams est composé d'émotions, de beaucoup d'émotions très sucrées. Mais les émotions passent, et ce qui influence l'organisme intellectuel d'un spectateur, ce sont les idées, même si le spectateur ne s'en rend pas compte sur le coup.

3) L'ingrédient actif de la pilule

Après avoir anesthésié l'auditoire, le Dr. Adams a commencé à faire passer le contenu actif de son message. Selon moi, on peut le résumer ainsi:

Un batteur à oeufs n'a pas de valeur en soi, mais est un pur instrument conçu pour battre les oeufs. Si les oeufs disparaissent, le batteur à oeufs n'a plus de raison d'exister et on peut l'éliminer.

C'est la même chose pour les hommes. L'homme est un instrument purement matériel qui existe pour ressentir le plaisir physique. Si ses possibilités d'avoir du plaisir physique diminuent, ou s'il gêne le plaisir d'un autre, l'homme n'a plus de raison d'exister et doit donc être éliminé, par lui-même ou par les autres, avec ou contre son gré.

Les «Pharmaciens de l'âme» reconnaissent ici les ingrédients actifs du nihilisme, du relativisme éthique, et de l'athéisme.

Bien sûr, le Dr. Adams n'a pas présenté sa théorie philosophique aussi clairement, mais ses prises de positions explicites permettent de retracer ces ingrédients actifs:

3.1) Le suicide assisté. Le Dr. Adams s'est vanté d'avoir aidé de nombreux malades à se suicider. Si la vie humaine a plus de valeur que le simple plaisir physique qu'elle peut procurer, alors une vie humaine, même brisée par la souffrance, devra être respectée. Mais si nous ne sommes que de purs instruments matériels, alors un «médecin» aura pour devoir non pas de sauver des vies, mais de juger quels «instruments humains» peuvent encore jouir, et quels sont ceux qui doivent libérer leur lit d'hôpital...

3.2) L'avortement sans restrictions. Le Dr. Adams a clairement dit qu'il appuyait l'avortement sans réserves. Or, si la vie humaine a une valeur en soi, un médecin va chercher d'autres moyens pour aider une femme, comme l'adoption, ou une aide financière et familiale pour que cette femme puisse garder son enfant, sans compter une lutte active contre les effrayantes conditions sociales (les mauvais films, la pornographie, la publicité tendancieuse, etc.) qui inclinent les jeunes à avoir des relations sexuelles hors du mariage. Mais si l'enfant n'est qu'un instrument matériel, et qu'il peut nuire à la jouissance de la mère, alors hop, aux poubelles!

3.3) L'amour humain réduit à la génitalité. Le Dr. Adams a même récité un poème semi-pornographique qui chantait les louanges de l'idolâtrie du plaisir physique («Je suis devenu le fondamentaliste de ton corps»). Si les personnes humaines ne sont pas de purs instruments matériels, l'acte conjugal sera tenu en estime, mais pas autant que la charité (aussi connu sous le nom d'«agapè», ou d'amour oblatif). Mais si nous ne sommes que des instruments matériels faits pour jouir, le sommet de «l'amour» sera le frottage d'une peau contre une autre.

3.4) L'homme rabaissé aux rang des autres animaux. Sous prétexte de défendre Dame Nature (en soi une cause très noble), le Dr. Adams prétend faussement que la pollution est causée par l'idée que l'homme se distingue des autres animaux. À plusieurs reprises, le Dr. Adams a vociféré contre l'idée que l'homme puisse être essentiellement différent des autres animaux.

3.5) La fuite de la mort. Le Dr. Adams s'est vanté à plusieurs reprises d'avoir fait le clown au chevet du lit de mort de milliers de personnes. Si nous ne sommes pas de purs instruments matériels, alors la question de la mort est la plus sérieuse à laquelle on puisse être confronté. «C'est en face de la mort que l'énigme de la condition humaine atteint son sommet. L'homme n'est pas seulement tourmenté par la souffrance et la déchéance progressive de son corps mais, plus encore, par la peur d'une destruction définitive» [Gaudium et Spes, No. 18]. Si nous ne sommes pas de purs instruments matériels, alors la question de Dieu se pose. Mais si nous ne sommes que des «machines à jouir purement matérielles», le mieux qu'on puisse faire face à la mort, c'est d'essayer de «presser le citron» une dernière fois, de se divertir jusqu'à la dernière minute.

4) Le Dr. Patch Adams a-t-il vraiment dit ça?

Le Dr. Adams a-t-il vraiment dit ces choses? J'étais présent, du début à la fin. Peut-on vraiment tirer de telles conclusions à partir des propos du Dr. Adams? J'ai étudié cinq ans en philosophie à l'université Laval, et je suis prêt à refaire devant vous les raisonnements logiques qui manifestent le fond de la pensée du Dr. Adams. Les théories prônées par le Dr. Adams ont-elles des conséquences potentiellement graves? Oui, selon moi. De jeunes étudiants en médecine, n'ayant probablement pas beaucoup de formation philosophique en pensée critique, pourraient être influencés dans leur pratique de la médecine par de telles théories. Cela veut-il dire que vous êtes en faveur de la pollution, et contre l'humour? Bien sûr que non! Il y a beaucoup de bonnes choses dans ce que fait le Dr. Adams. Je n'ai rien contre l'enrobage de sa pilule! Comme ça, vous prétendez que le Dr. Adams est bête et méchant? Pas du tout. En fait, il est tout-à-fait possible que le Dr. Adams ne perçoive pas clairement toutes les conséquences négatives de ses théories.

5) Conclusion

Le nihilisme, le relativisme éthique et l'athéisme ne sont pas démontrés par des essais cliniques à double insu. Ce sont des positions philosophiques, et pas parmi les meilleures selon moi!

Le Docteur Patch Adams a pu présenter ses théories philosophiques dans des conditions idéales pour la propagande: éclairage tamisé durant la soirée, boissons alcoolisées, foule en extase, etc.

Je lance un défi aux organisateurs de cette soirée:

Donnez la possibilité à ces mêmes étudiants en médecine de voir l'autre côté de la médaille. De plus, faites-le dans des conditions idéales, non pas pour la propagande, mais bien pour la réflexion: salle de classe en plein jour, pas d'alcool, des pupitres pour que les étudiants puissent prendre des notes, et surtout, surtout, DEUX micros sur la scène, et non pas un seul.

Si l'université Laval et la SSQ veulent subventionner la propagande nihiliste du Dr. Adams, c'est leur argent. Mais s'ils veulent empoisonner toute une génération de médecins, alors il y a un autre «clown» qui veut entrer en scène, et il n'a pas la moindre envie de rigoler.

| Accueil >> Philosophie