| Accueil >> Politique

Chrétiens de droite contre les péchés de Bush

Pablo Picasso. Guernica.
(Pablo Picasso. Guernica. Source)

1) Introduction: nous adorons Jésus, pas les péchés de Bush

George W. Bush Jr. a été président des USA de 2001 à 2009. Il a beau ne plus être président, il demeure néanmoins pertinent. En effet, plusieurs journalistes se servent de politiciens du genre de Bush comme excuse pour s'adonner au «tabassage des chrétiens». Ces journalistes prennent (ou inventent sans vergogne) les péchés de Bush, puis font remarquer que Bush prétend être chrétien, et ensuite concluent que le Christianisme doit être mauvais, ou que les gens pro-vie aiment lancer des bombes sur les civils innocents, ou que les gens qui vont à la Messe ont hâte de voler les pauvres afin de payer leurs gros véhicules énergivores avec lesquels ils violent Dame Nature.

J'étais contre Bush à partir du jour 1, mais pas pour les mêmes raisons que les journalistes anti-chrétiens. Ces raisons sont encore pertinentes aujourd'hui, parce qu'elles sont une sorte d'antidote contre les mensonges des journalistes corrompus.

2) La vérité, la modération, la sagesse politique

Quelle est la bonne méthode pour juger Bush (ou tout autre politicien)? Je pense que certains principes sont manifestement nécessaires:

2.1) Nous dépendons de nos sources d'information. Obtenir de l'information fiable sur des questions politiques est souvent difficile. Nos évaluations politiques dépendent bien sûr de nos sources d'information. Si vous remarquez des inexactitudes dans nos affirmations, SVP contactez-nous. Nous vous serons très reconnaissants.

2.2) Nous rejettons «L'Étreinte fatale de la vérité partielle». Tel qu'expliqué dans «Les lunettes à double-foyer de l'artisan de guerre», un des trucs préférés de Satan, pour semer la zizanie en politique, c'est de diviser un pays en deux, chaque côté ayant en partie raison et en partie tort. Ainsi, la guerre perpétuelle est garantie. Nous rejetons cette manoeuvre. Ce n'est pas parce que Bush a partiellement tort que donc Kerry, Kennedy, Clinton et tous les autres Démocrates ont totalement raison. Et vice-versa, bien sûr!

2.3) La politique n'est pas la religion. J'ai parfois l'impression que les gens qui confondent le plus la religion et la politique sont certains journalistes de gauche. Souvent, ils sont incapables d'expliquer clairement ce que sont les croyances, comment les catholiques devraient voter, qu'est-ce que la morale, d'où viennent les droits de la personne, et quelles sont les superstitions dans lesquelles ils sont eux-mêmes embourbés.

2.4) Notre «Bible politique» n'est pas la Bible. C'est plutôt le Compendium de la doctrine sociale de l'Église, et le Précis de philosophie (un bon manuel de philo) de F.-J. Thonnard.

3) Certains péchés de Georges W. Bush Jr., pour autant qu'on le sache

George W. Bush Jr.
Georges W. Bush Jr.
(Source)

La liste suivante est un travail en cours. Il est fondé sur certains articles qu'on trouve sur la revue de presse de gauche appelé Common Dreams. Idéalement, chaque point de la liste serait accompagné d'hyperliens vers les sources d'origine appuyant chaque affirmation. Comme il est dit au No. 2.1 ci-haut, si vous connaissez de meilleurs hyperliens, SVP envoyez-les nous.

(En passant, je n'approuve absolument pas tout ce qu'on peut trouver sur le site Common Dreams. De plus, j'aimerais avoir le temps de faire une liste de toutes les bonnes choses que George W. Bush Jr. a faites en tant que Président, afin de donner une position plus équilibrée.)

3.1) Moeurs déficientes.

3.1.1) Paresse. Georges serait un des présidents qui a passé la plus grande proportion de sa présidence en congé.
[Source: «Président du loisir», par John Nichols]

3.1.2) Couardise. Plutôt que d'aller au Vietnam pour se battre comme un homme, Georges a pris la sortie côté jardin et est allé dans la Garde nationale (la milice aux USA). Il a même abandonné son unité pour plusieurs semaines (un crime passible de la peine de mort en temps de guerre). Bien sûr, les documents officiels portant sur ses états de service ont été «perdus».
[Sources: «Le service plutôt sporadique de Bush», par Tom Brazaitis.
«Le service militaire de Bush: ce que les documents officiels montrent» , par Walter V. Robinson]

3.1.3) L'état d'ébriété criminel. Georges a déjà été arrêté et condamné pour conduite en état d'ébriété.
[Source: «Gonzales: A-t-il aidé Bush à passer sous silence sa condamnation pour conduite avec facultés affaiblies?», par Michael Isikoff.]

3.1.4) La richesse combinée au manque de compassion pour les pauvres. Georges semble assez riche, et on n'a pas entendu parler de gestes altruistes de sa part.

3.1.5) Soutien pour l'avortement. Georges, contrairement à ce que bien des personnes pensent, n'est pas pro-vie. Il était ouvertement pro-choix au début de sa carrière politique, puis a décidé de faire semblant d'être pro-vie pour avoir le soutien des chrétiens, et a recommencé à être ouvertement pro-choix à la fin de sa présidence.
[Source: «Le Président Bush est en faveur de l'avortement en cas de viol et d'inceste», par John-Henry Westen,
«Le Président Bush approuve la pilule abortive sans ordonnance; les électeurs pro-vie condamnent ce geste» par John-Henry Westen
L'interdiction de l'avortement au troisième trimestre est-elle vraiment une «victoire»?]

3.1.6) Trahison des chrétiens. David Kuo, ancien adjoint du Bureau des initiatives fondées sur la Foi sous le Président Bush («Office of Faith-Based Initiatives» en anglais), semble être d'accord avec moi pour dire que Bush s'est servi des chrétiens évangéliques pour ses objectifs politiques. «George W. Bush, l'homme, est une personne d'une foi profonde et d'une grande compassion pour ceux qui souffrent. Mais le Président George W. Bush est un politicien, et ultimement il ne diffère pas des autres politiciens, heureux de se servir de la religion pour des gains électoraux plutôt que pour faire de bonnes oeuvres. Des millions de chrétiens évangéliques peuvent partager la même foi que Bush, mais ils se protégeraient beaucoup mieux eux-mêmes - ainsi que leurs intérêts - s'ils regardaient Bush au travers des mêmes lunettes froidement politiques, que lui utilise pour les regarder.»
[Source: Adapté de La tentation de la Foi; une séduction politique vue de l'intérieur, par David Kuo, Free Press, 2006, 304 pages.]

Etc., etc.

3.2) La mauvaise gestion de la guerre en Iraq.

Je ne suis absolument pas un pacifiste, et parfois la guerre est justifiée et nécessaire (comme la Deuxième guerre mondiale contre Hitler). Je ne prétends pas non plus que Saddam est un enfant de choeur, et que tout allait bien, Madame la Marquise en Iraq, avant que les USA l'envahissent. Au contraire!

Si je devais résumer mon argument avec une métaphore, je dirais que l'Iraq était comme un homme malade qui avait besoin d'une greffe du coeur (Saddam Hussein était un très mauvais chef d'État). Mais Bush a décidé d'opérer l'Iraq d'abord, même si on pouvait dire que d'autres patients sur la liste d'attente étaient plus urgents (comme la Corée du nord, l'Arabie saoudite, la Chine, etc.). Deuxièmement, plutôt que d'utiliser un scalpel, Bush s'est servi d'une tronçonneuse à chaîne, alors le patient n'a pas nécessairement été amélioré! Mais remarquez en passant que cette métaphore ne s'arrête pas là: une fois que vous avez commis une erreur avec une tronçonneuse à chaîne, la solution n'est pas d'abandonner votre patient. Je ne pense pas que sortir de l'Iraq maintenant règlerait tous les problèmes automatiquement.

3.2.1) Bush a apparemment menti au sujet des armes de destruction massive. Aucune n'a été trouvée, malgré l'immense effort de recherche.
[Sources: «L'absence des armes de destruction massive revient hanter Bush», par Keay Davidson.
«Des documents britanniques montrent les USA déterminés à partir en guerre contre l'Iraq», par Warren P. Strobel]

3.2.2) Bush a apparemment inventé le lien entre l'Iraq et Al-Qaida. Aucun lien de cette espèce n'a été trouvé. Au contraire, plusieurs liens vers l'Arabie saoudite ont été trouvés, et ont été passés sous silence.
[Sources: «La Commission du 11 Septembre: Aucun lien entre Al-Qaida et Saddam», par Hope Yen.
«Un panel des Nations-Unies ne trouve aucun lien entre l'Iraq et Al-Qaida», par Dafna Linzer.
«Le doute plane sur les efforts pour relier Saddam et Al-Qaida», par Warren P. Strobel, Jonathan S. Landay et John Walcott]

3.2.3) Bush n'a apparemment pas écouté ses généraux qui esssayaient de l'avertir de la difficulté de recontsruire l'Iraq. «Envahir» n'est pas la même chose que de «développer un pays». La facture, en argent, en vies humaines, en temps, etc., a été sous-estimée par Bush.
[Sources: «Le général qui avait bien deviné concernant l'Iraq», par Frank Gibney.
«Un stratège militaire critique le gouvernement Bush concernant la guerre en Iraq», par David Wood.]

Etc., etc.

3.3) Les libertés civiles.

3.3.1) La Baie de Guantanamo et Abu Ghraib. Bush a méprisé le droit international par son traitement des prisonniers de guerre.
[Sources: «Lettre ouverte au Président Bush: le traitement inhumain des prisoniers provoque des contrecoups et des réactions négatives», par Ralph Nader.
«Un soldat sert de bouc émissaire dans le scandale de la prison iraquienne alors que les haut-placés évitent leurs responsabilités», par Peter Maguire.
«Bush et Cheney attaquent Amnistie Internationale», par Jim Lobe.
«La politique de Guantanamo au procès», par Tim Harper]

3.3.2) La Loi du Patriote. Plusieurs dispositions de la Loi du Patriote (loi très mal nommée: pourquoi ne pas l'avoir simplement appelée «Loi anti-terrorisme»?) ont réduit et pourraient bien continuer à réduire les libertés civiles aux USA.
[Sources: «La suite de la Loi du Patriote est pire que la loi originale», par Rajeev Goyle.
«L'auteur de la Loi du Patriote a des préoccupations», par Richard B. Schmitt]

3.3.3) «L'exportation» des suspects aux pays qui utilisent la torture. Plusieurs citoyens canadiens ont été expédiés vers des pays où les droits de la personne sont violés systématiquement, apparamment sous les ordres ou du moins avec la complicité des USA.
[Source: «L'impartition de la torture: l'histoire secrète du programme «d'extradition extraordinaire» des USA», par Jane Mayer.]

3.3.4) La convergence et la manipulation des médias. Je doute que la convergence et la manipulation des médias ait commencé avec Bush, et j'avoue avec tristesse que j'ai peu d'espoir qu'elle cesse avec lui. Cela étant dit, Bush et son personnel ne gagneront probablement pas les «Olympiques de l'intégrité journalistique».
[Source: «Pourquoi il est important de savoir qui sont les propriétaires des médias», par Amy Goodman et David Goodman.]

Etc., etc.

3.4) L'environnement.

3.4.1) Le Protocole de Kyoto. Contre l'avis de la vaste majorité des savants, Bush refuse de reconnaître la gravité des changements climatiques, et ses facteurs exacerbants causés par l'homme.
[Sources: «Le gouvernement Bush est accusé de supprimer et de déformer la science», par Seth Borenstein.
«Bush est accusé de mentir alors que Kyoto entre en vigueur», par Andrew Buncombe.]

3.4.2) Aucun effort sérieux pour réduire l'énergie gaspillée aux USA. Les USA sont apparamment un des pays qui gaspille le plus d'énergie au monde.
[Sources: «La stratégie énergétique Bush-Cheney: obtenir le pétrole du reste du monde», par Michael T. Klare.
«Plus de sang, moins de pétrole; L'échec de la mission des USA pour capturer le pétrole iraquien», par Michael T. Klare.
«Ce que nous voudrions voir dans le discours sur l'état de la nation donné par le président Bush le 2 février», par la Sustainable Energy Coalition]

3.4.3) Les lois qui encouragent les véhicules énergivores. Des échappatoires dans certaines lois encouragent les gens à acheter des gros VUS énergivores, et Bush refuse de les enlever.
[Source: «Enlever les échappatoires des lois sur l'économie de carburant pourraient épargner des milliards aux consommateurs» par la Union of Concerned Scientists.]

Etc., etc.

3.5) L'économie.

3.5.1) Les pauvres doivent souvent subventionner les riches. La classe moyenne perd du terrain, les riches s'enrichissent, les syndicats sont attaqués, etc.
[Sources: «La menace réelle du fascisme», par Paul Bigioni.
«Une nouvelle enquête dévoile la vérité qui se cache derrière l'explosion de l'endettement par cartes de crédit aux USA» par www.responsiblelending.org]

3.5.2) L'ouragan Katarina semble avoir profité aux riches. Halliburton a eu de nombreux contrats sans soumissionner, on veut couper dans l'aide sociale pour subventionner la reconstruction, etc.
[Source: «Les Verts sonnent l'alarme concernant "l'iraquification" de la Nouvelle-Orléans», par Scott McLarty et Starlene Rankin.]

Etc., etc.

4) Conclusion

Je ne veux pas remplacer un extrême par un autre, et remplacer le tabassage des chrétiens par le tabassage de Bush ou le tabassage des journalistes! Mais même si vous pourriez me cataloguer comme étant un «chrétien de droite», je n'ai jamais adoré les péchés de Bush. J'adore Jésus, et j'essaie de voir aussi clairement que je peux ce qu'il y a de bon et ce qu'il y a de mauvais dans les politiciens qui me gouvernent.

| Accueil >> Politique