| Accueil >> Varia >> Génie logiciel

Quelques règles informatiques de ce site web

Logo du site web

1) Introduction

Les buts de ce document:

- Me servir d'aide-mémoire, afin que je sois au moins cohérent avec moi-même dans la programmation et l'organisation de ce site!
- Permettre à d'autres webmaîtres de savoir comment s'occuper de ce site.
- Être assez général (surtout les sections 2 et 3 ci-bas) pour aider d'autres sites web.

2) Règles générales

2.1) Bien sûr, les Considérations juridiques de ce site priment sur les règles informatiques!. En d'autres mots, la programmation suppose la morale et la loi. Par exemple, il faut éviter la propagande haïneuse, ne pas utiliser de grossièretés, respecter la propriété intellectuelle d'autrui, etc. Une façon simple de satisfaire cette exigence est de se conformer visiblement à un «Code de déontologie pour site web catholique» (voir par exemple le No. 2.4, «Charte des devoirs des médias catholiques», dans «Le Corps médiatique du Christ»).

2.2) Multilinguisme. Généralement, si on vit dans un pays officiellement multilingue, il faut que tout le contenu du site soit disponible dans les langues officielles. Dans mon cas, comme je suis au Canada, tout doit être traduit en anglais et en français (au minimum! J'aimerais bien rajouter le latin et l'espagnol!). Exceptions tolérées: la correspondance, les réactions des gens à ce site, les autres sites vers lesquels on pointe, les documents moins importants de la section «varia».

2.3) Pas de publicité sur le site. Jamais, d'aucune sorte. Voir aussi Considération juridique No. 24.

2.4) Pas de bidules qui clignotent et qui tournicotent. Autant que possible, du texte et des images simples seulement. La société moderne cherche à hyperstimuler les sens et l'imagination, afin d'étouffer l'étude et la prière. Je veux faire exactement le contraire!

2.5) Pas d'hyperliens vers des sites douteux. Bien sûr, on ne contrôle pas le contenu des autres sites, mais il faut faire des efforts pour ne jamais «pointer» vers de mauvais sites.

2.6) Pas de surcharge d'information. En général, les sites web ont tendance à mettre trop d'information sur une page.

2.7) Utilisable localement. Il faut pouvoir copier le répertoire contenant tous les fichiers du site web sur un autre medium (barrette de mémoire USB, DVD, fichier compressé envoyé par courriel, etc.), passer ça à quelqu'un d'autre, et cette personne doit pouvoir utiliser tout le site web sur leur ordinateur, sans installer de logiciel autre qu'un fureteur web standard.

Rappel pour moi, en vue d'éviter l'utilisation excessive des fichiers JPG.
Rappel pour moi, en vue d'éviter l'utilisation excessive des fichiers JPG.
(Source)

3) Règles plus techniques

3.1) Ne jamais changer ni le nom, ni l'emplacement des fichiers HTML. Pour éviter de casser les hyperliens des autres, incluant ceux des moteurs de recherche comme Google.

3.2) Le minimum de complexité de programmation possible. Rien que du HTML. Pas de ASP, de PHP, d'applet Java, de CMS, etc. De nombreuses raisons militent en ce sens: facilité d'indexage par les moteurs de recherche (voir No. 3.1 ci-haut), réduction des coûts d'entretien du site, facilité de changer de webmaître, tendance accrue à se concentrer sur le contenu du site plutôt que sur les accessoires (voir No. 2.4 ci-haut), chargement rapide des pages, site utilisable par des ordinateurs désuets et/ou des ordinateurs sans connection Internet (voir #2.7 ci-haut), site utilisable par des «téléphones intelligents» et autres dispositifs mobiles avec des petits écrans (voir par exemple Google Mobile-Friendly Test pour tester la convivialité-mobile), etc.

3.3) Site utilisable en mode texte. Les pauvres n'ont pas Internet haute-vitesse, et désactivent le téléchargement des images. Le site doit être tout-à-fait utilisable en mode texte.

3.4) Respecter les normes de www.w3.org. Toutes les pages doivent passer sans fautes le test de validation automatique du validateur (HTML 4.01). (J'utilise A Real Validator de Liam Quinn pour vérifier tout le site web en mode "en lot" ("batch mode").)

3.5) Site miroir pour la fiabilité. Si un site est important, il devrait avoir un «miroir», c'est-à-dire être copié intégralement sur un autre site, préférablement physiquement dans un autre pays. Annoncer ce site miroir sur le «index.htm» dans la racine, et dans «contact.htm».

Pourriture des hyperliens.
[Source]

3.6) Hyperliens externes. Il faut autant que possible profiter des autres richesses sur le web, tout en minimisant les hyperliens externes cassés («pourriture» des hyperliens ou «link rot» en anglais). Je ne sais pas comment éviter le problème de la pourriture des hyperliens. La moins mauvaise solution actuelle est la suivante:

Les hyperliens externes sont classés en deux: les importants, c'est-à-dire ceux qu'il faut réparer lorsqu'ils sont brisés, et tous les autres (qui doivent quand même être conservés, souvent pour des raisons de copyright, et qui même brisés peuvent souvent servir à retrouver le document original avec quelques efforts sur Google). De plus, tout hyperlien externe doit être identifié avec un petit icône, comme ceci (même si celui-ci n'est pas externe, mais interne! C'est juste pour montrer le petit icône!).

(Note pour moi-même: j'ai déjà essayé de mettre tous les hyperliens non-importants sur des pages séparées, avec renvoi style «note de bas de page». Quelle somme de travail immense! Et pour aucun résultat: les hyperliens externes brisés restent brisés. En août 2015, je suis revenu à l'ancienne méthode de mettre tous les hyperliens externes que je veux, intégrés à même les pages.)

3.7) Accès rapide des pages. Entre autres, les pages devraient avoir moins d'une cinquantaine de kilo-octets, pour quelles se chargent rapidement.

3.8) Vérificateur d'orthographe. Toutes les pages HTML doivent être passées au vérificateur d'orthographe. Bien sûr, idéalement elles sont aussi révisées par des réviseurs professionnels.

3.9) Respecter certaines conventions pour les noms de fichiers et de dossiers. Pas de majuscules, pas d'accents, pas d'espaces, pas de pluriel. Garder les noms brefs. Sur ce site-ci, j'ai un peu arbitrairement choisi de n'utiliser que le français pour les noms de fichiers et de dossiers. L'idée est de choisir une convention, et ensuite de s'y tenir.

3.10) Respecter le gabarit de page, et la hiérarchie des dossiers. Voir ci-bas.

3.11) Pas de saleté en format PDF. Les gens viennent sur le site pour lire l'information. Ils ne veulent pas se faire dire d'aller se taper le téléchargement d'un monstre en PDF.

3.12) Pas de pages cul-de-sac «en construction». Ne faites pas semblant que quelque chose est en-ligne avant que ça soit en-ligne!

3.13) Format fixe pour les hyperliens internes. Les hyperliens qui pointent à l'intérieur d'un document sur ce site doivent avoir le format: «s» + numéro de section + «p» + numéro de sous-section («p» pour «point»).
Par exemple, l'hyperlien pour ce paragraphe-ci est «regles_site.htm#s3p13».

3.14) Pas de métadonnées EXIF dans les «.JPG». J'utilise en ce moment Metability Software QuickFix Filemind pour nettoyer les fichiers.

3.15) En ce moment, je me permet certaines entorses à la typographie française. Voir Correspondance avec Monsieur Philippe Guidal.

4) Gabarit général d'une page

4.1) Titre de la page.

4.2) stylesheet.css. Toutes les pages sur ce site web doivent référer au CSS (Cascading Style Sheet), pour que l'apparence visuelle de tout le site web puisse être contrôlée en ne modifiant qu'un seul fichier.

4.3) Styles d'en-tête. Les titres et les sous-titres doivent avoir le style «En-tête 1, 2 ou 3». Il ne doit pas y avoir de sauts de paragraphe avant ou après les titres (car on peut changer l'espacement avant et après avec les styles).

5) Hiérarchie des dossiers

racine
	fr: le contenu en tant que tel du site. Seulement des fichiers HTML.
		serm: les Sermons perdus. Articles.
			cormed: Voir description de projet.
		philo: Section de philosophie.
			artic: Articles.
			manu: Voir description de projet.
		polit: Section de politique.
			artic: Articles.
			prog: Voir description de projet.
		faq: Foire Aux Questions à propos de ce site
		(et fourre-tout pour ce qui ne va pas ailleurs).
			sjj: FAQ personnelle de SJJ
			ajout: liste chronologique des modifications à ce site.
			even: événements récurrents.
		info: Section d'informatique.
			artic: Articles.
			gepsys: nouveau language de programmation (côté anglais seulement).
				testament: matériel de «marketing».
		esd: Trousse du parfait petit célibataire.
			artic: Articles.
			list: Listes d'objets pour la Trousse.
		livre: quelques livres numérisés (Presque uniquement du le côté
			français).
	fig: les figures, graphiques, fichiers zippés, fichiers exécutables,
		MP3, etc. On répète ici la même hiérarchie que pour «en» et «fr», mais
		en y plaçant seulement les fichiers non-HTML. Je répète: à l'extérieur
		de «fig», il devrait y avoir seulement des fichiers HTML! Ceci permet
		entre autres d'amontcharger rapidement le contenu modifié, sans les
		images. Aussi, on met les figures seulement du côté français, sauf
		quand il faut avoir une version par langue (par exemple, une image avec
		un libellé à traduire). On évite si possible de mettre des commentaires
		sur les graphiques (car ils seraient dans une langue ou l'autre), mais
		seulement des lettres qu'on expliquera dans une légende dans un fichier
		HTML. Aussi, si un article a plus de deux images associées avec lui,
		faire une chemise du même nom que le fichier de l'article, et mettre
		toutes ses images dedans, numérotées de «01» en montant.
	en: idéalement, le même contenu que «fr», mais en anglais.
	lt: même commentaire que pour «en», mais pour le latin.
	corr: correspondance avec les gens (non trié par langue).
	chp: site web de l'Asso. de comté du Parti de l'Héritage chrétien
		(«Christian Heritage Party»)
		Ne déplacez pas car www.chp-quebec.ca y réfère.
	pvq: site web pour Pro-Vie Québec.
		Ne déplacez pas car www.proviequebec.ca y réfère.
	anima: site web pour «À L'école de Marie-Immaculée».

6) Correspondance

Au point de vue de la quantité, mon site web contient beaucoup de correspondance. Pourquoi? (1) Je me sens obligé de répondre à cause de [1P 3:15]; (2) La Considération juridique No. 10 accorde aux lecteurs un droit de réplique; (3) la prévalence des erreurs philosophiques et théologiques détectable dans les courriels est un facteur dans mon algorithme de priorisation; (4) je suis paresseux, et les courriels qui attaquent l'Église ou moi sont souvent une excellente source de motivation pour me faire écrire; (5) plusieurs sites web de nos jours ont une section «Commentaires» après chaque article, mais je ne les aime pas, alors j'ai besoin d'une autre manière pour laisser les lecteurs s'exprimer.

Comment cette correspondance devrait-elle être faite? Voir Comment écrire un bon courriel, et les règles suivantes:

6.1) Par défaut, obtenir la permission avant d'afficher quelque information personnelle que ce soit. Mais cette règle n'est pas absolue (Voir Considération juridique No. 2).

6.2) Mot-à-mot. Les courriels reçus doivent être affichés autant que possible avec un simple «copier-coller» (incluant l'en-tête indiquant l'expéditeur, le destinataire, l'horodate, etc.), pour des archives fidèles. La seule exception est pour le formattage mineur (réarranger les changements de ligne, enlever le HTML, encoder les adrélecs, remplacer des mots qu'on ne peut répéter envoyés par des [grossièreté censurée] bêtas, etc.).

6.3) Pas de troisième niveau de citation. Le «premier niveau de citation» est ce qui est écrit par l'expéditeur ou moi. Le deuxième niveau est ce qui est préfixé par «>>». Je ne peux pas utiliser les niveaux de citation troisième ou subséquents. Lorsque vous dites que j'ai dit que vous avez dit ceci ou cela, je deviens déconcerté. Et si je ne comprends pas quelque chose, je ne devrais pas le dire.

6.4) Fautes de français. Je ne dois pas corriger les fautes de français dans les courriels que je reçois. Mais dans mes courriels, même si je cite ce qu'on m'a envoyé, je dois être impeccable.

| Accueil >> Varia >> Génie logiciel