| Accueil >> Philosophie

Joute intellectuelle!

Poignée de fric!

1) Introduction

J'offre en argent comptant

3333$


au gagnant du concours suivant.

2) Résumé du concours

Vous trouvez cinq personnes qui sont prêtes à être les arbitres (ce n'est pas moi qui choisis les arbitres). Vous m'envoyez votre nom et votre photo, de même que ceux de vos arbitres, pour que je puisse afficher ça sur mon site web.

Ensuite, vous et moi avons un débat par courriels (nos courriels sont affichés sur ce site web, et autant que possible sur votre site et d'autres). Quand les arbitres décident qu'il y a un gagnant, le débat arrête, et le gagnant reçoit l'argent comptant.

Il y a déjà quelques catégories de participants avec leurs sujets de débat correspondants, et je suis ouvert aux suggestions pour d'autres catégories:

- Les athées («Si on suppose, aux fins du débat, que Dieu n'existe pas, le bien et le mal peuvent-ils exister?»)

- Les féministes pro-choix («Tout avortement direct est-il un crime abominable?» ou «Est-il possible de trouver une femme enceinte qui mourrait si on appliquait rigoureusement les enseignements officiels de l'Église catholique dans son cas?»)

- Les sodomites («La sodomie est-elle un acte contre nature?»)

- Les protestants, musulmans, témoins de Jéhovah, etc. («L'Église catholique est-elle la seule vraie Église de Dieu?»)

- Etc., etc.

3) Pourquoi un tel concours?

Chic! Chic! Chic! Des gauchistes tout neufs!
(Source)

Pourquoi un tel concours? D'abord, j'ai l'impression que l'art des débats respectueux et constructifs est en train de se perdre au Québec (et peut-être même dans tout le monde Occidental). Selon moi, il est urgent d'encourager le québécois moyen à fortifier ou même acquérir des habiletés de «pensée critique».

Comment susciter cette «pensée critique»? Selon moi, un débat à propos d'un «sujet tabou» serait un excellent moyen. Un sujet tabou, par définition, est un sujet où la société considère que le débat est clos, même si ce débat n'a jamais eu lieu! Les sujets tabous sont donc un excellent entraînement. C'est un peu comme un haltérophile: s'il est capable de soulever 100kg, il sera sûrement capable de soulever 10kg! Si nous pouvons débattre respectueusement et constructivement des sujets les plus «lourds», tous les autres sujets seront «légers»!

De plus, comme le premier règlement de ce débat est: «Le premier qui invoque une croyance religieuse, perd!», les participants devront développer leurs habiletés rationnelles.

La deuxième raison, plus personnelle, est que j'en ai marre de me faire censurer par les médias gauchistes (entre autres par les journalistes de Radio-Canada, qui refusent systématiquement de présenter les points de vue autres que gauchistes), ainsi que par des politiciens gauchistes (comme ceux du Bloc Québécois, du Parti Québec-Solidaire, etc.). J'en ai aussi marre de me faire narguer par certains personnes (athées, féministes pro-avortement, sodomites, protestants, etc.), qui me disent des choses du genre: «Tous les catholiques sont incapables d'avoir un débat sérieux, donc j'ai gagné!», avant même que je puisse avoir un débat avec eux!

(Pour ceux qui s'inquiètent du prix en argent, je m'excuse tout-de-suite du montant minable. J'aurais bien voulu offrir un million de dollars, mais je ne l'ai pas! Si par contre vous trouvez que les débats philosophiques ne devraient pas s'abaisser à de telles considérations bassement pécunières, vous n'avez qu'à gagner, et je me ferai un plaisir de faire un chèque pour l'organisme caritatif de votre choix, à condition qu'il ne fasse pas la promotion de quelque chose d'immoral.)

4) Que faire si je veux participer?

Contactez-moi.

Si vous voulez améliorer vos chances de gagner, vous pouvez dès maintenant étudier mes arguments, afin de préparer vos répliques:

- Athées: Une liste de lecture pour les athées.

- Féministes pro-avortement: Une liste de lecture pour les pro-choix.

- Sodomites: Une liste de lecture pour les personnes ayant des attirances envers le même sexe.

- Protestants, musulmans, témoins de Jéhovah, etc.: La Soupe aux ragots.

5) Conclusion

Que le plus raisonnable gagne!


6) Annexe

6.1) Règlements du concours

Je n'ai pas envie de jouer à un concours compliqué. J'essaie donc de minimiser les règlements, mais il en faut tout de même quelques-uns:

6.1.1) Qui gagne? Le gagnant est celui qui défend sa thèse «le mieux», c'est-à-dire de la manière la plus rationnelle, scientifique, conforme aux faits, véridique, etc. (Une autre manière de formuler ce règlement est: «Le premier qui invoque une croyance religieuse, perd!») À moins que vous n'ayiez une meilleure idée, la méthode de débat suivante sera utilisée: Concedo, Nego, Distinguo et Qui dit vrai?

6.1.2) En cas de litige. Je soussigné affirme vouloir être poursuivi devant la Cour des petites créances si jamais je refuse de payer le gagnant. Un tricheur n'a pas droit à la récompense, mais j'affirme par les présentes que ce n'est pas moi qui décide, en dernière instance, qui est un tricheur. C'est le Juge de la Cour des petites créances.

6.1.3) Impôts. Je n'ai pas la moindre idée comment la Loi sur l'impôt va traiter ce concours, mais je vais certainement donner un reçu au gagnant. De plus, aux fins de l'impôt, ce concours est en même temps un programme d'aide aux rédacteurs de matériel pédagogique. Les participants sont en fait des gens qui m'aident à rédiger du matériel pédagogique pour mon cours de philosophie, alors la «récompense» est en fait un paiement pour leur travail.

6.1.4) Droit d'auteur. Le participant cède tous les droits d'auteur sur les courriels qu'il m'envoie. (C'est surtout pour éviter que quelqu'un tente de me poursuivre pour que j'enlève ses courriels de mon site web.)

6.1.5) Choix du participant. Je me réserve le droit de choisir la personne la plus «représentative». Par exemple, si deux athées se présentent, mais un est inconnu, et l'autre est le Président de l'Association Internationale des Athées, je vais choisir le Président. Par contre, si je choisis quelqu'un d'autre que vous, je vais quand même mettre votre nom ici, en indiquant que vous étiez bien prêt à participer. (C'est pour éviter la fraude suivante: je choisis secrètement les pires incompétents, de manière à garder mon argent tout en faisant mal paraître tous les athées.)

6.1.6) Travail d'équipe. Vous pouvez vous faire aider par autant de gens que vous voulez, pour rédiger vos courriels.

6.1.7) Corrections. Si vous dites une grosse niaiserie, je me réserve le droit de la laisser sur mon site. Mais normalement, quand on me le demande poliment, j'enlève les gaffes des autres sur mon site («Faites aux autres ce que vous voudriez que l'on vous fasse»).

6.1.8) Sexisme. Exceptionnellement, pour la catégorie «Féministe pro-choix», je préfère que tous les participants soient des participantes. Vous pourriez dire que c'est sexiste, mais moi je pense que c'est juste logique, dans ce cas-là.

6.1.9) Vérification des identités. Je ne vais pas afficher autre chose que vos noms et vos photos, mais je me réserve le droit de vérifier votre identité. (C'est pour éviter qu'on m'envoie le nom et la photo de quelqu'un d'autre, et qu'on dise des niaiseries en son nom, pour ensuite encaisser la cagnotte.)

6.1.10) Frais de participation. Rien. Zéro. Si vous gagnez, vous gagnez la cagnotte. Autrement, vous perdez le temps que ça vous aura pris pour écrire les courriels.

6.1.11) Conflit d'intérêt. (J'ai rajouté ce règlement plusieurs jours après avoir lancé le concours. J'aurais dû y penser avant, désolé.) Il me semble que cela serait plus juste et plus intéressant si ma famille et mes amis ne pouvaient pas jouer.

6.1.12) Formattage des courriels. Pitié, j'ai beaucoup de travail, alors il faut m'envoyer vos courriels sans HTML, en texte pur, prêts à être intégrés sur une page web sans travail de formattage supplémentaire. (Enfin, si vous savez ce que vous faites, et que vous êtes capable de coder du beau HTML 4.01 Strict, alors vous pouvez m'envoyer du HTML.)

6.1.13) Contact avec la réalité. Certains Post-modernistes sont capables de délirer complètement. Si vous dites des âneries du genre: «La réalité n'existe pas», ou «Nos mots, ou nos conventions sociales, créent nos réalités», alors voici ce que je vais faire. Je vais vous déclarer vainqueur, puis je vais sortir dehors le matin quand les gens promènent leurs chiens, et je vais demander à un passant son petit sac de plastique qui contient le «cadeau» encore tout chaud de son chien. Puis je vais vous l'envoyer dans une belle boîte décorée avec une grosse étiquette qui dit: «Cette boîte contient une vraie de vraie récompense monétaire!»

6.1.14) Délai de réponse. Vous pouvez prendre autant de temps que vous voulez pour rédiger chacun de vos courriels. Mais moi, je dois vous répondre dans un délai raisonnable. (Mettons deux semaines maximum.)

6.1.15) Critères de sélection pour les arbitres. Pour avoir le plein montant, il faut choisir au hasard des professeurs d'université qui enseignent en sciences «pures» (Mathématique, Physique, Chimie, Biologie). On peut négocier un exception à cette règle. Par exemple, peut-être des professeurs en sciences pures, mais au CÉGEP. Ou peut-être des gens qui ne sont pas professeurs de science pures, mais avec un montant réduit pour le prix, etc. L'idée est que nous voulons le groupe de juges le plus impartial et le plus sérieux possible.

6.2) Concurrents précédents

M. Guillaume Loignon

M. Guillaume Loignon était au moment du débat un étudiant à la Maîtrise en philosophie, à l'université de Montréal. Ses arbitres étaient MM. Gildas Haméon, Denis Labelle et Jean Ouellette.

Résultat: M. Loignon et ses trois arbitres ont comparé la Bible à de l'excrément de vache, et ont ensuite soutenu qu'il n'y avait rien d'insultant dans ce propos. Primo, je prétends qu'une telle affirmation n'est pas pertinente (le débat présume que Dieu n'existe pas, donc nous présumons dès le départ que le catholicisme est un mensonge, donc attaquer la Bible n'est pas pertinent). Secundo, je prétends que c'est une conduite anti-sportive. Donc, j'ai unilatéralement suspendu le débat. Les trois arbitres ont ensuite déclaré M. Loignon le «gagnant». (Voir ici pour les détails.)

| Accueil >> Philosophie