| Accueil >> Sermons perdus

Pourquoi j'ai brûlé un coran le 11 septembre

Le Pasteur Terry Jones, du «Dove World Outreach Center» en Floride.
Le Pasteur Terry Jones, du «Dove World Outreach Center» en Floride.
(Source)

1) Introduction

Depuis plusieurs jours, les médias parlent beaucoup d'un certain Pasteur protestant, Terry Jones, du «Dove World Outreach Center» en Floride, USA. Ce pasteur aurait invité les gens à brûler le coran ce 11 septembre.

Au début, j'étais contre l'idée de brûler un coran. Mais après avoir lu plusieurs articles, et avoir réfléchi, et laissé la nuit porter conseil, et écouté des prêtres et autres catholiques, et prié, j'ai changé d'idée.

2) D'abord, ce qui ne pourrait jamais justifier de brûler un coran

Commençons par les «non-raisons», c'est-à-dire ce qui ne justifie absolument pas de brûler un coran:

2.1) La haine des musulmans n'est pas acceptable. Il ne faut pas haïr son prochain. Jésus dit bien: «Aimez-vous les uns les autres» [Jn 13:34], et «Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament» [Lc 6:27-28], etc. La haine des musulmans n'est pas acceptable, surtout de la part des chrétiens!

2.2) Les péchés de certains musulmans ne nous donnent pas la permission de faire le mal. Oui, il est vrai que certain criminels sanguinaires prétendent que l'islam et le coran justifient leurs actions. Mais il demeure que le péché des autres n'absout pas les nôtres.

2.3) Il y a de bonnes choses dans le coran. Je suis le gars qui aime lire soigneusement les textes écrits par mes adversaires, afin de trouver toutes les affirmations avec lesquelles je suis d'accord. Je suis certain qu'il y a des affirmations vraies dans le coran, et je ne condamne certainement pas ces affirmations, au contraire. Je suis d'accord avec toutes les vérités partielles qu'on peut trouver dans l'islam. (Voir entre autres Nostra aetate, No. 3.)

2.4) Insulter des gens pour en tirer un avantage n'est pas acceptable. Oui, malheureusement, l'Histoire nous montre qu'en insultant certaines catégories de personnes, il est possible de devenir célèbre, ou de faire de l'argent, ou de se faire élire, etc. Mais la fin ne justifie jamais les moyens.

2.5) Je veux adorer Dieu, pas L'insulter. Je ne suis absolument pas athée, et je veux aimer Dieu de tout mon coeur, de toute mon âme, et de toutes mes forces. Je ne veux surtout pas insulter Dieu!

2.6) Des événements organisés pour insulter les gens sont mauvais. Oui, il est normal que les adorateurs de la Sainte Banane ne soient pas d'accord avec les croyances religieuses de ceux qui adorent la Sainte Citrouille. Mais autant que possible, les disciples de la Sainte Banane et ceux de la Sainte Citrouille devraient s'efforcer de co-exister pacifiquement. Un gros événement récurrent, par exemple «Tous ensemble, écrasons gaiment des Saintes Citrouilles!», n'a pas de sens selon moi. (Par contre, si quelqu'un décide de manger de la tarte à la citrouille, il ne devrait pas se faire menacer de mort!)

Etc.

La même Parole de Dieu, dessous dans un Missel respecté toute une vie, et dessus dans un «Prions en Église» qu'on jette à chaque semaine.
La même Parole de Dieu, dessous dans un Missel respecté toute une vie,
et dessus dans un «Prions en Église» qu'on jette à chaque semaine.

3) Quelques raisons pour ne pas prendre ce dossier trop au sérieux

Après avoir éliminé les «non-raisons» pour brûler un coran, examinons quelques raisons pour ne pas exagérer l'importance de toute cette histoire:

3.1) Où est le Vatican quand on brûle la Parole de Dieu à chaque semaine dans nos églises? Étant une des rares personnes au Québec à se plaindre publiquement du fait qu'on jette aux vidanges la Parole de Dieu, à chaque semaine, et dans presque toutes les paroisses, je trouve un peu ridicule que le Vatican (et les journalistes québécois) passe sous silence cette aberration, tout en jouant la vierge offensée quand on menace de brûler un coran [Communiqué Concerning "Koran Burning Day", Vatican Information Services, 2010-sept-08].

3.2) Où sont les gauchistes qui se gargarisent constamment de «liberté d'expression»? Aux USA, lorsqu'un «artiste» met un Crucifix dans une bouteille remplie de son urine, et qu'il appelle ça «Piss Christ», il se fait donner des subventions! Et nombreux sont les gauchistes qui «montent aux barricades» pour défendre ce genre de «liberté d'expression». Il serait instructif de faire une liste de gestes offensants, d'un côté pour les chrétiens, et de l'autre pour les musulmans, et ensuite de comparer le comportement des médias.

3.3) Brûler un livre n'est pas tuer une personne. Je suis tout-à-fait d'accord qu'il faut éviter d'insulter les gens autant que possible, mais «injure» et «blessure» ne sont pas la même chose. Utiliser le mot «violence» pour décrire la carbonisation d'un livre, c'est de l'inflation verbale. (Même menacer de tuer quelqu'un n'est pas de la «violence», selon moi, quoique vous pourriez métaphoriquement appeler ça de la «violence verbale».)

3.4) Il y avait des assassins suicidaires musulmans avant Terry Jones, et il y en aura après. Une religion peut être plus ou moins compatible avec le terrorisme. Avant de prétendre que l'islam est «La Religion De La Paix (MD)», il faut aller voir les faits: le contenu en tant que tel du coran, la vie personnelle de Mahomet, l'histoire récente et moins récente des peuples ayant subi l'influence de l'islam, etc.

3.5) Y a-t-il vraiment tant de gens que ça qui respectent les sentiments religieux des musulmans? Je vis dans une province où un grand nombre de Canadiens-Français ne cesse de blasphémer le nom de Dieu, où même des membres de ma famille m'ont ridiculisé parce que je trouvais que le Code de Da Vinci était insultant pour les chrétiens, où même les écoles catholiques privées n'ont plus le droit d'enseigner le catholicisme, etc. Le Peuple québécois a peut-être des qualités, mais le respect des sentiments religieux des autres n'en est certainement pas une!

Par contre, parmi les gens que je connais personnellement et qui sont coupables de ce genre de manque de respect, nombreux sont ceux qui s'étouffent presque de rage à l'idée que quelqu'un puisse offenser un tant soit peu les musulmans. Est-ce par respect des sentiments religieux des musulmans, ou sommes-nous tout simplement en train de constater que l'intimidation violente fonctionne?

3.6) L'idée qu'il faut «respecter toutes les religions» est farfelue. Voir la Section 2 de Doit-on respecter toutes les religions?

3.7) Si quelque chose est si sacré, pourquoi est-ce que cette religion le laisse traîner? Imaginez une nouvelle religion, une religion qui considérerait que certains cailloux sont «sacrés». Sauf que les disciples de cette religion répandraient ces cailloux dans la rue, et si un piéton marchait sur l'un d'entre eux, ils menaceraient de le tuer! Cela serait-il rationnel et socialement acceptable, selon vous?

Maintenant, comparez cela à la religion catholique. Il y a quelque chose qui est considéré comme très sacré par tous les vrais catholiques. C'est appelé par plusieurs noms, comme «Hostie consacrée», ou «ce qui n'était qu'un morceau de pain avant la Transsubstantiation», ou tout simplement «Jésus-Christ». Où pouvez-vous trouver de telles Hosties consacrées? Pas au centre d'achats près de chez vous, là sur une étagère comme les autres produits! Pour mettre la main sur une Hostie consacrée, vous devriez entrer par effraction dans l'église près de chez vous et briser le genre de coffre-fort dans lequel Elles sont entreposées (techniquement appelé «Tabernacle», et la loi catholique exige qu'ils soient «inviolables»). Même si vous veniez durant une cérémonie religieuse, vous auriez de la misère (si le prêtre se rend compte que vous n'êtes pas catholique, ou que vous avez de mauvaises intentions, la loi catholique exige qu'il ne vous remette pas une Hostie consacrée). En d'autres mots, pour qu'un sacrilège contre une Hostie consacrée se produise, un prêtre doit commettre un péché grave, ou un laïc doit entrer dans un temple catholique avec un gros pied-de-biche, ou un gros mensonge.

Etc.

Jean-Paul II embrassant le coran. Benoît XVI recevant avec plaisir le coran.
Gauche: Jean-Paul II embrassant le coran. (Source)
Droite: Benoît XVI recevant avec plaisir le coran. (Source)

4) De nos jours, un respect exagéré pour le coran cause-t-il scandale?

Les lois élémentaires de la logique nous disent que soit Jésus est Dieu, soit Il ne l'est pas. L'Église catholique dit que Jésus est Dieu, le coran dit qu'Il ne l'est pas. Si Jésus est vraiment Dieu, alors il faut aller l'enseigner à toute la terre! Si Jésus est vraiment Dieu, c'est un scandale de traiter le coran comme si c'était la Parole de Dieu.

De nos jours, les Papes embrassent le coran et vont prier dans les mosquées. Même le communiqué de presse du Vatican, cité ci-haut, fait de la restriction mentale. Ce qui le rend mensonger n'est pas tant ce qu'il affirme, que ce qu'il passe sous silence. Après avoir dit qu'il faut, autant que possible, éviter d'insulter les gens, il aurait dû rajouter quelque chose comme: «... mais bien sûr, brûler un coran n'est pas un sacrilège, car le coran ne contient pas la Parole de Dieu.»

Sommes-nous maintenant dans une situation où garder le silence serait assimilable à causer un scandale? À ma connaissance, le Pasteur Terry Jones a fini par ne pas brûler de coran. Je n'ai pas non plus entendu parler de quelqu'un d'autre qui l'aurait fait. Et d'après ce que j'ai lu, plusieurs églises «chrétiennes» en Floride ont lu des passages du coran durant leurs services religieux, afin de «montrer leur solidarité» avec les musulmans. À bien y penser, j'ai peine à me remémorer une citation officielle d'un Pape récent, affirmant bien clairement que le coran n'est pas la Parole de Dieu.

5) Réponse à quelques objections contre brûler un coran

J'ai envoyé la première ébauche de ce texte à de bons catholiques, pour leurs commentaires. Certains ont exprimé des objections:

5.1) «Tu vas empêcher les musulmans de se convertir au catholicisme!» Le coran dit de tuer les musulmans qui se convertissent au catholicisme. [2:217; 4:89, etc.]

5.2) «Jésus n'aurait pas fait ça!» Est-ce que Jésus a donné un bec aux changeurs de monnaie dans le Temple, pour encourager la Paix et l'Harmonie universelle? (Indice: Mt 21:12.) Est-ce que Moïse a donné un bec au veau d'or, pour encourager le dialogue inter-religieux? (Indice: Ex 32:20.) Est-ce que saint Thomas d'Aquin a donné un bec au coran, pour montrer aux Templiers que leur approche était anti-Évangélique? (Indice: Summa Theologica, IIa-IIae, q. 188, a. 3, «Un ordre religieux peut-il avoir pour but de faire la guerre?») Est-ce que le Pape saint Pie V a donné un bec aux navires de guerre musulmans pour leur souhaiter la bienvenue le 7 octobre 1571, lors de la Bataille de Lépante? (Indice: voir les raisons pour l'institution de la Fête de Notre-Dame du Rosaire.)

5.3) «Tu vas augmenter la violence contre les chrétiens!» Primo, les réactions d'un musulman sont le choix de ce musulman. N'insultez pas les musulmans en les traitant d'esclaves écervelés sous mon contrôle. Secundo, j'ai choisi une religion qui m'encourage à prier pour ceux qui me persécutent. C'est mon choix, mais c'est aussi un choix disponible à tous les musulmans. Tertio, avez-vous déjà parlé à des chrétiens persécutés par l'islam? Est-ce qu'ils veulent qu'on se taise, et qu'on cède à toutes les demandes des musulmans? Ou veulent-ils plutôt que la vérité sur l'islam soit connue, coûte que coûte, afin que leurs sacrifices ne soient pas en vain?

Si on prend un peu de recul, on se rend compte que ce problème n'est pas nouveau. C'est le dilemme moral standard du terrorisme: un gros méchant terroriste menace de tuer (ou violer, ou couper en morceaux, etc.) les otages innocents si vous ne faites pas ce qu'il ordonne de faire (comme lui donner de l'argent, ou libérer ses amis terroristes que vous avez mis en prison, ou embrasser un coran, etc.). La réponse standard à ce dilemme standard ne changera jamais: plus vous cédez au terroristes, plus ils vont terroriser. Oui, c'est triste pour les otages, mais ce n'est pas vous qui tuez les otages, ce sont les terroristes. (Techniquement, c'est encore une application du Principe de l'effet double.) Il ne sert à rien de négocier avec des terroristes: ils sont fous et dangereux.

5.4) «Tu vas aider les recruteurs musulmans!» Ne vous inquiétez pas, j'ai injecté un dangereux virus informatique dans la photo cruciale. Les recruteurs musulmans (et les journalistes gauchistes) pourront difficilement l'utiliser.

5.5) «Tes gestes ne sèment pas la paix!» Primo, ceux qui ignorent l'Histoire, s'exposent à en répéter les erreurs. Allez relire comment Neville Chamberlain, Premier Ministre de l'Angleterre de 1937 à 1940, a «semé la paix» pendant des années, en tentant «d'apaiser» Adolf Hitler. Céder à l'intimidation violente ne fait qu'encourager encore plus d'intimidation violente.

Secundo, pourquoi me croire sur parole? Allez tenter vous-même une expérience scientifique. Prenez des gestes qui selon vous «sèment la paix», et allez essayer de vivre comme un bon catholique dans un pays musulman, comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite. Soit votre catholicisme va tendre à disparaître, soit vous!

5.6) «Les bons catholiques imitent le Pape. Vous devriez embrasser des corans!» J'ai de plus en plus de misère à ne pas critiquer certains gestes «non-magistériels» des Papes récents, malgré mes bonnes intentions au début. Désolé. Si j'avais été Pape, je me serais fait prendre en photo en train de jouer au soccer avec des enfants musulmans, ou en train de faire du bénévolat dans un hôpital musulman, mais pas en train d'embrasser un coran. Je trouve louable les efforts que vous déployez, quand vous tentez d'expliquer ces gestes en disant que le Pape voulait seulement être poli. Cette explication serait plus facile à défendre, pour vous comme pour moi, si un Pape récent mettait ses pantalons à sequins, et chantait officiellement et explicitement que le coran n'est pas la Parole de Dieu.

5.7) «Brûler un coran ne règle rien!» Strictement parlant, je suis d'accord. Brûler un objet matériel, en se cachant dans un garde-robe, ne changera pas les intellects humains. Pour changer les intellects humains, il faut agir publiquement.

D'un autre côté, puisque c'est une activité d'enseignement, il n'est pas nécessaire de brûler plus d'un coran. (Si vous avez remarqué, je n'invite pas les gens à une sorte de «Journée internationale de brûlage de corans».) Selon moi, c'est seulement lorsque des vérités essentielles sont en train d'être oubliées par un grand nombre de personnes, ou lorsque les musulmans ont tendance à oublier où la ligne est tracée dans une société libre et démocratique, qu'un coran a besoin d'être brûlé.

5.8) «Ne brûle pas un coran! C'est trop dangereux!» Vraiment? Pourtant, j'ai fait très attention. Regardez la photo ci-bas: j'avais mon gros extincteur, une chaudière d'eau, et j'ai fait ça au-dessus de l'évier de cuisine, pour que tout petit bout de papier enflammé ne puisse pas causer de dommages.

5.9) «Ne fais pas ça! Ce sont des maniaques! Ils vont te tuer!» Primo (si vous êtes comme la plupart des gens qui m'ont dit ça), pourquoi votez-vous pour des partis politiques qui encouragent l'immigration sans condition de musulmans? Pourquoi votez-vous pour des partis politiques qui n'imposent aucune condition à la construction de mosquées et à la diffusion de l'islam? Pourquoi ne vous objectez-vous pas lorsque les gens autour de vous disent que l'islam est «La Religion de la Paix (MD)»?

Secundo, ne vous inquiétez pas pour moi. Je me traîne souvent au confessionnal, pour tenter d'être toujours en état de grâce. De plus, j'ai choisi de ne pas avoir d'épouse et d'enfants, entre autres pour pouvoir dire la vérité sans craindre de représailles. Enfin, je prie d'avance pour que Dieu pardonne les péchés de mes bourreaux éventuels.

L'Islam. La religion de la paix.
(Source)

6) La Vérité et la Liberté, ou la mort!

Lorsqu'un grand nombre de personnes risque d'être entraîné dans les ténèbres d'une erreur grave, il devient nécessaire de rejeter publiquement cette erreur. Par exemple, si une religion considère cela comme étant gravement offensant et outrageant de refuser de sacrifier à ses idoles, il faut quand même refuser de sacrifier aux idoles!

En vérité, le coran n'est qu'un livre écrit par un menteur. Le coran n'est pas la Parole de Dieu, et je peux le prouver. Oui, certaines personnes ne seront pas d'accord avec cette affirmation, mais je les ai invitées depuis longtemps à un débat serein et rationnel à ce sujet.

Pensez-vous que le coran est la Parole de Dieu? Envoyez-moi vos arguments, j'y répondrai soigneusement. Si vos arguments sont meilleurs que les miens, en plus de vous donner de l'argent, j'irai volontiers m'agenouiller, les bras en croix, devant la mosquée de votre choix, pour m'excuser publiquement d'avoir insulté Dieu.

Mais si le coran n'est pas la Parole de Dieu, quel mal pourrait-il y avoir à aller à la librairie près de chez moi, acheter un livre qui était là tout bêtement sur une étagère ordinaire comme tout autre livre ordinaire, le lire, puis m'en débarasser, dans le confort et l'intimité de ma propre maison?

Je suis libre. Je suis un Américain, né aux USA. La Vérité et la Liberté, ou la mort!

Stefan Jetchick brûlant un livre bien ordinaire le 11 septembre 2010.
Stefan Jetchick brûlant un livre bien ordinaire le 11 septembre 2010.

7) Post-Scriptum

Même chose que moi, mais beaucoup mieux fait!

Ann Barnhardt brûle un coran

| Accueil >> Sermons perdus