| Accueil >> Sermons perdus

Le jet privé du Pape François

Le Pape François. Un jet privé.
(Sources: Le Pape François, Un jet privé.)

1) Introduction

Peu après son élection le 2013-mars-13, le Pape François a commencé à dire des choses qui m'apparaissaient bizarres. Puisqu'il est le Pape, et que je ne suis rien, j'ai gardé le silence (sauf pour quelques lamentations en privé). Maintenant qu'il a eu plus de neuf mois pour s'adapter à son nouvel emploi, je me risque à passer quelques commentaires. Mais d'abord, quelques petites mises-en-garde:

1.1) Primo, je soumets mes écrits au jugement de l'Église, et j'ose seulement critiquer le Pape pour autant qu'il parle parfois et agit en tant que théologien personnel, et non pas en tant qu'autorité doctinale suprême du catholicisme.

1.2) Secundo, je sais que les journalistes Gauchistes aiment à mentir, alors je prends soigneusement mes citations du Pape François directement du site web officiel du Vatican (avec une exception: sa conversation avec Eugenio Scalfari était affichée sur le site web du Vatican, mais fut ensuite enlevée).

1.3) Tertio, ce qui m'a fait sortir de mon silence est la constatation des nombreux dommages à la Foi causés par le Pape François. D'abord, quelques exemples tirés de ma vie personnelle. Un des meilleurs prêtres du diocèse m'a dit sérieusement et devant témoin: «L'Église n'a pas le mandat de parler de l'avortement et du «mariage gai»; va lire l'entrevue avec le Pape François pour t'en convaincre». Un de mes bons copains s'est fait dire la même chose par son curé. Certains des gens les plus férocement opposés à l'Église que je connaisse (un membre de ma famille, et un collègue de travail) m'ont dit que le Pape François, contrairement à tous les autres Papes, leur était sympatique à cause de ses positions plus accomodantes sur l'avortement, la sodomie, etc. Ensuite, quelques exemples tirés des médias. Le Président des USA, Barack Hussein Obama, a eu de bonnes paroles pour le Pape François à cause de ses positions plus accomodantes sur l'avortement, la sodomie, etc. Même chose pour des journaux gauchistes à tirage mondial comme le New-York Times, The Guardian, le Huffington Post, etc.

1.4) Quarto, je présume que les intentions du Pape François sont excellentes. Sauf qu'il n'est pas nécessaire d'avoir de mauvaises intentions pour causer du mal. Je n'examine pas le coeur du Pape, mais certaines de ses déclarations, et leurs effets sur les gens.


Mes commentaires sur le Pape François concernent l'Énoncé de Mission de ce site web, qui est de présenter clairement et sans ambiguité les enseignements officiels de l'Église catholique que les pécheurs ne veulent pas entendre, et que les membres timides ou hérétiques du clergé ne veulent pas dire:

«L'avortement est un meurtre, l'islam est un mensonge, la sodomie est contre Nature, et l'athéisme empoisonne tout».

Vu sous cet angle, il est évident pourquoi le Pape François et moi avons un conflit de personnalité: il tente de cacher ce que je tente de montrer.

2) L'avortement est un meurtre

Nous ne pouvons pas insister seulement sur les questions liées à l'avortement, au mariage homosexuel et à l'utilisation de méthodes contraceptives. Ce n'est pas possible. [...] il n'est pas nécessaire d'en parler en permanence. Les enseignements, tant dogmatiques que moraux, ne sont pas tous équivalents. Une pastorale missionnaire n'est pas obsédée par la transmission désarticulée d'une multitude de doctrines à imposer avec insistance [...] autrement l'édifice moral de l'Église risque lui aussi de s'écrouler comme un château de cartes
[Entretien du Pape François avec le Père Antonio Spadaro, S.J., 2013-août-19]

Qu'est-ce qui ne tourne pas rond ici? Le Pape François a «raison», dans un sens très restreint. Il attaque un homme de paille, un adversaire-bidon («straw man argument» en anglais, c'est-à-dire une caricature facilement réfutée de la position de l'adversaire). L'adversaire-bidon qu'il attaque est vraiment mauvais, donc ses attaques sont bonnes. Sauf qu'il attaque un adversaire-bidon.

Primo, aucun membre du clergé ne parle de ces questions incessamment. Au contraire, presque aucun d'entre eux n'ose même mentionner ces sujets, et encore moins enseigner ce que l'Église enseigne officiellement à leur propos! (J'ai entendu seulement un sermon sur l'avortement dans toute ma vie! Et ce prêtre, selon mes sources, s'est fait expulser du diocèse à cause de ce sermon!)

Secundo, les enseignements de l'Église sur ces sujets sont exactement le contraire d'une «multitude de doctrines désarticulées». Allez relire «Evangelium Vitae», par exemple. Le Bienheureux Pape Jean-Paul II y explique pourquoi l'Église à le devoir de prêcher l'Évangile, et pourquoi l'Évangile de la Vie est une partie essentielle de l'Évangile. (Comment pouvez-vous prêcher la libération de l'homme du péché, si vous commencez par le tuer avec l'avortement? Comment pouvez-vous prêcher la dignité de tout homme, si certains se font traiter comme des sous-hommes dont nous pouvons nous débarasser quand bon nous semble?) Enlever l'Évangile de la Vie fait que l'Évangile s'écroule comme une maison de cartes, pas l'inverse.

Tertio, c'est lui qui fait équivaloir le meurtre avec la masturbation mutuelle (ce que les Gauchistes appellent la «contraception») et la glorification juridique de la sodomie (ce que les Gauchistes appellent le «mariage gai»). Pourquoi prétendre que «les enseignements, tant dogmatiques que moraux, ne sont pas tous équivalents», tout en simultanément faisant équivaloir le meurtre avec des péchés mortels beaucoup moins graves?

Quarto, le Pape François dit être «fils de l'Église» dans sa position sur l'avortement, sauf que tous les avorteurs «catholiques» disent la même chose! Les médias grouillent de déclarations ronflantes faites par des politiciens célèbres et puissants qui se prétendent «fils de l'Église» tout en faisant la promotion sauvage de l'avortement. À une époque où nul avorteur «catholique» se fait excommunier, ni même réprimander publiquement par les évêques pour leur soutien de l'avortement, le fait de professer qu'on est «fils de l'Église» n'est qu'un escherisme.

3) L'islam est un mensonge

Les écrits sacrés de l'Islam [...]
Exhortation apostolique Evangelii gaudium, No. 252.

[...] le véritable Islam et une adéquate interprétation du Coran s'opposent à toute violence.
Exhortation apostolique Evangelii gaudium, No. 253.

Ici encore, si nous sommes des contortionnistes mentaux, nous pouvons trouver une interprétation de ces déclarations qui est en accord avec le catholicisme. «Les écrits sacrés de l'Islam» signifie, pour tout lecteur humain normal, que «le Coran a été inspiré par Dieu». Et puisque le Coran dit que Jésus n'est pas Dieu, alors cela signifie que le catholicisme est un mensonge. Mais si nous nous enroulons la jambe autour du cou et que nous lèchons notre front avec notre langue, nous pouvons interpréter cette même déclaration comme voulant dire: «les écrits qui sont considérés comme sacrés par les musulmans, même si en réalité ils ne le sont pas». Maintenant, cette interprétation est compatible avec le catholicisme. Pourquoi le Pape ne l'a-t-il pas dit ainsi? Ce n'est pourtant pas bien difficile.

Le deuxième énoncé, pour tout lecteur humain normal, dit clairement que «L'islam est la religion de la paix (MD)», une des déclarations-fétiche des Gauchistes, qui est contredite clairement et sans ambiguïté par ce que le Coran dit en réalité.

Ici encore, si nous nous plantons le gros orteil dans l'oreille droite, nous pouvons aussi interpréter cet énoncé comme voulant dire: «Si un homme se sert de son bon sens et de sa raison droite, il peut présumer que le vrai Dieu ne dicterait jamais ce qui est écrit dans le Coran, et il peut simplement choisir d'ignorer ces nombreux passages, de même que d'ignorer toutes les déclarations officielles de tous ces chefs religieux musulmans au cours des siècles, et à la place se servir de l'interprétation proposée par le gars qui n'a pas le mandat d'interpréter le Coran, c'est-à-dire le Pape catholique».

Le Pape François, malgré son âge, serait un excellent contortionniste pour le Cirque du Soleil!
Le Pape François, malgré son âge, serait
un excellent contortionniste pour le Cirque du Soleil!

Mais ce que je trouve particulièrement amusant est la manière dont il insiste sur le dialogue avec les musulmans. Bien sûr, Monsieur le Pape! Je suis totalement en faveur. Mais pourquoi ne pas nous montrer comment faire, puisque vous semblez être un expert en la matière? Je vais payer pour votre billet d'avion aller-seulement pour le Nigéria, ou la Syrie, ou le Pakistan. J'ai bien hâte de voir vos tours de magie, Monsieur le Pape! Ah, oui, j'oubliais, vous devrez sortir de votre jet privé et aller dans les rues où ces pauvres chrétiens se font charcuter à mort avec machètes, bombes et kalashnikovs...

4) La sodomie est contre Nature

Si une personne est gaie et cherche le Seigneur, fait preuve de bonne volonté, qui suis-je pour la juger? Le catéchisme de l'Église catholique l'explique de manière très belle, mais il dit, attendez un peu comment il dit... il dit: «Nous ne devons pas mettre en marge ces personnes pour cela, elles doivent être intégrées dans la société». Le problème n'est pas d'avoir cette tendance, non [...]
[Conférence de presse du Saint-Père durant le vol de retour, 2013-juillet-28]

Ici encore, nous pouvons trouver une manière étroite et précaire d'interpréter ces déclarations d'une manière qui soit compatible avec le catholicisme. Primo, «gai» peut être interprété comme «personne ayant des attirances envers le même sexe», puisque l'Église enseigne officiellement qu'il ne faut pas les appeler «gaies».

Secundo, il est vrai que d'avoir des attirances envers le même sexe n'est pas nécessairement un péché («Le problème n'est pas d'avoir cette tendance»). L'Église catholique a toujours enseigné que si vous ne faites rien pour provoquer une tentation, et que vous résistez à cette tentation, alors être tenté n'est pas un péché. Mais l'Église catholique enseigne aussi que puisque le résultat de l'inclination (envers la sodomie) est un péché mortel, cela signifie que l'inclination elle-même est intrinsèquement mauvaise. [CÉC, No. 2358].

Tertio, il est vrai que le Christ va revenir juger les vivants et les morts, et que seul Dieu décide qui va en Enfer. Alors on peut pardonner au Pape de ne pas avoir mentionné le fait que Dieu a déjà décidé qui va en Enfer, et que Dieu Lui-même nous dit que les sodomites vont brûler pour toujours, s'ils ne se repentent pas.

Ambiguïté.
[Source]

5) L'athéisme empoisonne tout

Le Seigneur a racheté tout le monde avec le sang du Christ, «tout le monde, pas seulement les catholiques. Tout le monde». Et les athées? «Eux aussi. C'est ce sang qui nous rend enfants de Dieu».
Méditation du matin dans la chapelle Domus sanctae Marthae, 2013-mai-22.

Chacun de nous a sa propre vision du bien et du mal et doit choisir de suivre le bien et de lutter contre le mal tel qu'il les comprend.
[Conversation entre le Pape François et Eugenio Scalfari, fondateur athée de La Repubblica, 2013-oct-01.]

Une fois de plus, le Pape François dit la vérité (si par «vérité» vous voulez dire une restriction mentale très complexe).

Primo, il est absolument vrai que la Rédemption est divisée en Rédemption objective et Rédemption subjective. (Petit rappel: le Titanic frappe un iceberg, alors tout le monde est foutu. Un navire de sauvetage assez gros pour tout le monde arrive, donc tous sont «objectivement sauvés». Vous décidez de sauter du Titanic au navire de sauvetage: vous êtes «subjectivement sauvé». Un athée décide librement de rester sur le Titanic: il est perdu pour toujours, même si auparavant il était «objectivement sauvé».)

Du point de vue de la Rédemption objective, tous (incluant les athées) sont sauvés. Le Pape François omet commodément de mentionner la Rédemption subjective (qui est la partie difficile, car là il aurait été obligé de mentionner que hors de l'Église il n'y a pas de salut, et que les athées doivent se repentir de leur athéisme [1Jn 2:22] et croire en Jésus-Christ pour être sauvés).

Secundo, le Pape parle tout de même de faire le bien et d'éviter le mal. Comment un athée pourrait-il faire le bien? Si Dieu n'existe pas, le bien et le mal n'existent pas non plus!

Tertio, il est vrai que nous devons obéir à notre conscience. Le Pape omet commodément de mentionner que si notre conscience se trompe, nous pouvons aller directement en Enfer même si nous obéissons à notre conscience!

6) Mais que se passe-t-il?

Mais que se passe-t-il? Rien d'extraordinaire ou d'imprévu. Nous sommes témoin d'une autre confirmation de la vérité des enseignements officiels de l'Église catholique. N'oubliez pas que le Christ n'a pas seulement prédit que Simon-Pierre serait le premier Pape [Mt 16:18], Le Christ a aussi prédit que ce premier Pape Le renierait trois fois [Mt 26:34]! Et même après que Simon-Pierre se soit repenti de son triple reniement du Christ, il a quand même fait des erreurs, pour lesquelles des saints canonisés lui ont fait des remontrances publiques [Ga 2:11].

Comme je le répète sur tout ce site web, les Papes peuvent aller en Enfer tout comme vous et moi. Le dogme de l'Infaillibilité papale ne dit pas que le Pape est parfait à chaque fois qu'il s'ouvre la bouche.

7) Les Gauchistes devraient-il admirer le Pape François?

J'admire beaucoup les talents de clown de Rowan Atkinson (mieux connu sous le nom de «Mister Bean» ou parfois «Johnny English»). Un de ses meilleurs trucs pour nous faire rire est lorsqu'il essaie désespérément de cacher quelque chose que tout le monde peut voir. Je pense à des scènes comme lorsqu'il imite les miaulements et fait mine de caresser le chat qu'il a balancé par erreur du haut d'une tour à bureau, pour que son propriétaire ne détecte pas son mauvais coup. Ou lorsqu'il cache du mieux qu'il peut la boîte de pastilles modificatrices de ton de voix (après bien sûr en avoir goûté une!), tout en répondant: «Non, je ne les ai pas vues», mais d'un ton de voix ridiculement aigu, etc.

Johnny English faisant semblant de flatter un chat qu'il vient par mégarde de jeter par la fenêtre, ou tentant de cacher une boîte de pastilles qu'il n'était pas supposé goûter.
Johnny English faisant semblant de flatter un chat qu'il vient par mégarde de jeter par la fenêtre,
ou tentant de cacher une boîte de pastilles qu'il n'était pas supposé goûter.

J'ai parfois l'impression que le Pape François ressemble un peu à cela. La religion catholique est comme une boîte de biscuits, et ces biscuits contiennent des ingrédients qui font hurler de rage les Gauchistes. Le Pape François tient la boîte de biscuits catholiques, tout en posant devant les photographes Gauchistes. Sauf qu'il s'arrange toujours pour tenir cette boîte de biscuits en cachant avec ses doigts la liste d'ingrédients! Tout le monde sait quels ingrédients sont dans ces biscuits. Tout le monde sait ce qui est écrit sur la boîte. Mais le Pape François essaie quand même de mettre ses gros doigts aux endroits stratégiques, tout en ayant l'air innocent et photogénique.

Le secret de la popularité de François est dans la générosité avec laquelle il fait des concessions aux attentes de la «culture moderne», et dans l'habileté avec laquelle il esquive ce qui deviendrait un signe de contradiction.
[The Francis Transformation, 2013-oct-03.]

Est-ce le Pape François mérite l'admiration des Gauchistes? Je ne sais pas, je ne suis pas Gauchiste. Moi, si par exemple j'étais allergique aux arachides, je n'admirerais pas un vendeur de biscuits qui tiendrait la boîte en mettant ses gros doigts sur la liste d'ingrédients. J'aimerais mieux un vendeur de biscuits qui changerait la recette (si c'est possible), ou qui guérirait mon allergie.

8) Conclusion

Le Pape François fait de grands efforts pour cultiver l'image de quelqu'un qui est «près des pauvres». Mais malgré ses efforts pour avoir l'air «près des pauvres», le Pape François semble parfois traiter l'Église catholique comme son propre jet privé.

Pendant que les laïcs se débattent dans les tranchées, lui va s'esbaudir avec les médias Gauchistes. Il profite du style de vie d'un Pape, tout en évitant les parties sales et pénibles de l'emploi. Et s'il est soudainement confronté à une question difficile, il ouvre la porte de son jet privé et pousse dehors ces achalants pro-vie conservateurs à la sauce de Messe en latin.

Suis-je d'accord avec ce que dit le Pape François? Quand il répète les enseignements éternels de l'Église catholique, bien sûr! Mais quand il semble dire des choses qui contredisent directement des enseignements éternels de l'Église, mon devoir de catholique est de «lui résister en face» [Ga 2:11]. Et puisque je «cherche le Seigneur et que je fais preuve de bonne volonté», alors qui est le Pape François pour me juger?

;-)


9) Premier Post-Scriptum: j'essaie de m'encourager même si les choses empirent

Un de mes copains non-catholiques a récemment attiré mon attention sur le fait que le Pape François peut être comparé avec saint Jean-Paul II, mais qu'il peut aussi être comparé avec, par exemple, le Pape Benoît IX. J'admets qu'en lire plus sur Benny 9 m'a sérieusement encouragé à propos du Pape François.

Terriblement désolé pour le vol de PI, je ne sais pas d'où ceci vient.

Par contre, après presque 3 ans comme Pape (j'écris ceci le 2015-nov-08), mon opinion sur Jorge Mario Bergoglio n'a fait que se confirmer. J'ai bien apprécié entre autres ces deux articles. Quelques extraits:

«Le discours [de clôture du synode de 2015] était remarquable par sa méchanceté, manifestant précisément le manque de charité qu'il assigne de manière routinière aux conservateurs.»

«Les Papes précédents [...] conclueraient que l'orateur était un adepte du protestantisme libéral. Ils trouveraient que les faux contrastes entre la loi divine et la miséricorde, sur lesquels François dépend habituellement, sont pitoyables dans leur superficialité, et ils trouveraient que son recours continuel aux faussetés d'arguments bidon [«straw man argument»] et procès d'intention [«motive-mongering»] contre les traditionalistes, entachent la papauté de leur laideur. Avec un pape comme celui-ci, les catholiques orthodoxes n'ont pas besoin d'ennemis.»

«Comme plusieurs jésuites modernes, François semble souvent aimer toutes les religions sauf la sienne.»

«Aucun pontife de mémoire d'homme n'a soulevé la crainte spécifique qui se diffuse maintenant dans l'Église: que le Magistère, l'autorité d'enseignement confiée à Pierre par Jésus, n'est pas en sécurité entre ses mains.»

«Parfois il a l'air d'un automobiliste qui conduit à toute allure sans carte routière ni rétroviseur. Et lorsque la voiture cale, comme elle l'a fait au synode d'octobre sur la famille, il fait un Basil Fawlty et fouette le capot-moteur avec un bâton.»

Apparemment, il y a même un répertoire des bizarreries doctrinales de Bergoglio (mais attention, ils tendent parfois à une version «tradi» de culpabilité par assocation):

Le «Denzinger-Bergoglio»

Une autre «liste d'épicerie» des stupidités de Bergoglio se trouve ici:

Avec une ardente préoccupation: Nous accusons le Pape François

Alors où en suis-je avec le Pape et le Magistère? Comme toujours. Je n'ai fait qu'ajouter un paragraphe à la fin de la Section 10 pour répéter en d'autres mots ce que tout mon site web proclame depuis des années. Et je continue de prier pour le Pape deux fois par jour.


10) Deuxième Post-Scriptum: le Pape François est un hérétique

Après la débâcle pontificale d'Amoris Laetitia, j'abandonne officiellement tout espoir pour Bergoglio, je pense maintenant qu'il est un hérétique. C'est la seule explication logique pour ce qu'il dit et fait.

Dire de telles choses peut sembler contradictoire avec ce que je dis dans mes Considérations juridiques:

Si jamais il devait y avoir un désaccord entre le Pape et moi, le Pape a raison, et j'ai tort!

Mais il n'y a pas de contradiction. Le second hyperlien est important, surtout le dernier paragraphe de la Section 10. Je ne parle pas de n'importe quelle niaiserie dite par le gars qui est le Pape. Je parle de ce que dit le Pape, en tant que Pape. Bergoglio contredit le Christ, le Catéchisme de l'Église catholique et tous les Papes précédents (sans parler de saint Jean Baptiste et saint John Fisher et tous les autres saints qui sont morts martyrs pour défendre la dignité du Mariage). Il ne parle manifestement pas en tant que Pape.

Cela étant dit, je répète mes conclusions précédentes. Le Pape François aura à répondre de ses actes devant le Juge Éternel. Moi aussi, et j'en tremble. Je dois redoubler d'efforts pour prier, jeûner, et extirper mes vices.


11) Troisième Post-Scriptum: Bergoglio est-il un anti-Pape?

Voir Hasta la vista, Franky!

 

| Accueil >> Sermons perdus