| Accueil >> Sermons perdus

Homosexualité, ou hétérostupidité?

Jusepe de Ribera. La délivrance de saint Pierre.
«La sortie est par ici, Monsieur le Pape!»
(Jusepe de Ribera. La délivrance de saint Pierre. [Source])

1) Introduction

Plusieurs catholiques «purs et durs» se plaignent des personnes homosexuelles, de la pseudogamie (c'est-à-dire le «mariage gai»), et du fait que la Loi naturelle et la Bible sont traités avec mépris par certaines personnes ayant des attirances envers le même sexe. Ils semblent presque blâmer les personnes homosexuelles pour tous les problèmes de l'Église et du Monde. (D'autres catholiques «purs et durs» blâment d'autres boucs émissaires, comme l'Islam, etc.)

Je prétends que même si les personnes homosexuelles ne sont pas parfaites, néanmoins elles ne devraient pas porter la plus grande partie du blâme pour le triste état actuel de nos moeurs. En d'autres mots, nous devrions surtout blâmer «l'hétérostupidité catholique» pour nos problèmes, pas les attirances homosexuelles (ou l'Islam, ou les athées, etc.).

2) La pseudogamie n'est pas le fruit de la génération spontanée

Le problème de la pseudogamie n'est pas sorti de la cuisse de Jupiter. Bien sûr, ce problème a probablement plusieurs causes (parmi lesquelles la persécution des personnes homosexuelles par certains mauvais catholiques), mais il semble qu'on pourrait signaler trois des plus importantes: le divorce, la contraception, et l'avortement. Remarquez que ces trois sujets n'ont rien à voir avec les personnes homosexuelles, puisque les unions homosexuelles par définition sont naturellement stériles (et donc qu'elles n'ont aucun besoin de contraception ou d'avortement), et le «divorce gai» n'aurait pas pu être un problème avant l'existence du «mariage gai»!

2.1) Le divorce. Si le mariage n'est qu'une convention sociale qui peut être pliée et tordue selon nos caprices, alors pourquoi ne pas avoir des mariages homosexuels? L'argument fondamental contre le divorce est que le mariage est indissoluble de par la Loi naturelle. Si un des aspects les plus fondamentaux du mariage est méprisé, alors le mariage n'existe plus vraiment. Ce n'est plus qu'un mot avec lequel on peut jouer.

2.2) La contraception. Si l'acte sexuel n'a plus un rapport intrinsèque avec la reproduction humaine, alors pourquoi ne pas avoir de relations sexuelles entre deux mâles, ou deux femelles? Un vir et une femme qui ont des relations sexuelles tout en utilisant des contraceptifs sont tout aussi stériles que deux virs qui ont des relations sexuelles, par exemple. Si votre broyeur de cuisine est brisé, alors pourquoi ne pas s'en servir comme presse-papier, ou comme oeuvre d'art? Ce n'est plus un broyeur culinaire, sinon de nom. Si vous avez brisé «la signification nuptiale» du corps humain, pourquoi ne pas utiliser «l'équipement nuptial» du corps humain d'une manière complètement incompatible avec la reproduction?

2.3) L'avortement. Si l'avortement peut être bon lorsque la conscience d'une personne dit que c'est bon, alors ce n'est pas seulement le bébé qui est tué par l'avortement, mais la moralité elle-même (voir entre autres Erreur: «Pour bien agir, il suffit d'obéir à sa conscience!»). Si la moralité n'existe plus, alors pourquoi pas la pseudogamie?

Non seulement est-ce que je prétends que la pseudogamie n'est qu'une conséquence de l'hétérostupidité catholique, mais je prétends aussi que la pseudogamie est souvent utilisé par certains catholiques pour masquer leurs défauts.

3) La pseudogamie est souvent utilisée pour masquer l'hétérostupidité catholique

Rendons-nous à l'évidence: Nous les catholiques sommes le Sel de la Terre. Si tout goûte fade tout-à-coup, c'est nous qui devons être blâmés, et personne d'autre. Si les deux phrases précédentes sont fausses, alors Dieu est mort, ou Dieu n'a pas fondé l'Église catholique, et dans ce cas nous les catholiques devrions tout simplement nous taire. Si ces deux phrases ne sont pas fausses, alors nous sommes réellement, vraiment et effectivement responsables pour ce gâchis!

La liste des choses que certains catholiques font pour promouvoir l'hétérostupidité est longue et effrayante, mais voici un aperçu partiel:

3.1) Se couper du Magistère. Tout comme Satan a mille mensonges, il y a mille façons différentes de se couper du Magistère Par exemple, il y a la «Déclaration de Winnipeg». On pourrait prétendre que le 27 septembre 1968, l'Église catholique a été dissoute ici, au Canada, par les évêques canadiens eux-mêmes. Dans cette «Déclaration de Winnipeg», les évêques semblent bien rejeter l'autorité du Pape. Où est la révolte ouverte des catholiques canadiens contre leurs mauvais pasteurs, et en faveur du Pape, le vrai Vicaire du Christ?

3.2) «L'Omertà catholique». Il reste tout de même quelques bons évêques et prêtres, mais ceux-ci refusent de condamner publiquement les erreurs sérieuses de leurs pairs. Mais si un loup n'a rien fait de mal, il n'est pas un loup, et si une brebis n'a rien de négatif à dire concernant les loups, alors elle n'est pas vraiment une brebis. Voir entre autres «L'Omertà catholique».

3.3) Les luttes intestines. Question: «Combien de catholiques faut-il pour changer une ampoule?». Réponse: «Seulement un, sinon ils vont commencer à se chamailler et n'arriveront jamais à rien». Une autre manière d'avoir le même problême est le militantisme désuni, c'est-à-dire la tentative d'éviter d'avoir à régler la cause des luttes intestines (le péché), en déclarant que la meilleure manière de militer est d'éviter le travail d'équipe. (Voir aussi Voulez-vous être un proton ou un électron?)

3.4) Le quiétisme. Une autre hérésie qui décime le groupe des rares catholiques encore fidèles au Pape est le quiétisme. Cette hérésie fait que les gens pensent qu'ils peuvent balayer leur lâcheté sous un épais tapis de «Je vous salue Marie». Voir entre autres «Le quiétisme» dans la FAQ No. 9).

3.5) L'ineptie politique. Plusieurs catholiques sont d'une remarquable ineptie quand vient le temps de participer à la vie politique de leur pays. Voir entre autres «Pures comme des colombes, mais niais comme des drontes».

3.6) La religion de «scaphandre spatial». Au Québec, plusieurs nouveaux mouvements religieux sont fidèles au Pape, mais malheureusement ils souffrent aussi du «Syndrome du scaphandre spatial». Les cosmonautes ont des scaphandres qui leur fournissent un petit micro-environnement confortable, malgré le fait qu'ils sont plongés dans des températures glaciales ou brûlantes, et dans le vide de l'espace extra-atmosphérique. Plusieurs nouveaux mouvements religieux se coupent presque du reste de l'Église. Ils ont leur propre petit micro-environnement (de belles messes, de la bonne doctrine catholique, etc.), mais ils se fichent du reste. Si vous essayez d'entrer en contact avec eux, et qu'ils s'aperçoivent que vous ne voulez pas «entrer dans leur scaphandre», ils vont vous ignorer. Mais il y a pire: quand ces catholiques vont au travail le matin, ils enlèvent souvent leur scaphandre et deviennent des lézards extra-terrestres, afin de s'intégrer parfaitement à la foule des monstres païens. À l'extérieur de leur scaphandre, vous ne pourriez jamais savoir qu'ils sont catholiques.

3.7) «L'Apparitose» et la «Miraculite». Ces deux maladies spirituelles du catholicisme font beaucoup de dégâts. Bien sûr, il n'y a rien de mal avec les apparitions de la Vierge Marie approuvées par l'Église, ou les miracles «certifiés» de Jésus et des saints. Mais il me semble qu'il y a quelque chose qui cloche avec le désir tyrannique de flatter nos sens et nos émotions («l'apparitose»). Il semble aussi y avoir quelque chose de mal avec les «miracles» et les «signes de la Providence» qui sont toujours en orbite autour de notre nombril, et qui justifient commodément toutes les décisions suggérées par notre paresse ou notre stupidité (la «miraculite»). (Voir entre autres La Sainte Vierge, et la triste Crédulité).

3.8) L'auto-aveuglement biblique. Cette maladie spirituelle est reliée au Quiétisme (voir No. 3.4 ci-haut), car elle mène à l'inaction. Par contre, le Quiétisme ne nie pas le mal, alors que «l'auto-aveuglement biblique» est un effort volontaire de voir le bien là où il n'y a que du mal, en s'aveuglant grâce à des prétextes bibliques. (Voir entre autres Purification, ou strangulation?).

3.9) L'homophobie et le sexisme. Les enseignements officiels de l'Église sur les attirances homosexuelles, la contraception et l'avortement ne sont absolument pas sexistes ou homophobes. Mais certains catholiques le sont, et ils tentent de cacher leur péché derrière le Pape ou la Sainte Vierge.

3.10) L'inculture scientifique. L'Église catholique défend et encourage toutes les sciences (ce qui inclut la philosophie, la Science générale), mais plusieurs catholiques ont un tel manque de culture scientifique que le pauvre Galilée en sanglote dans sa tombe.

3.11) Le «Traditionalisme extrême». Au fond, les soi-disant «Traditionalistes extrêmes» disent au Pape d'aller se faire voir ailleurs. Ils habillent leur insubordination avec de somptueuses citations en latin et des citations de Papes canonisés mais morts (qui doivent certainement faire du temps supplémentaire au Ciel pour intercéder en faveur des Traditionalistes extrêmes, pour ne pas que Dieu les punisse trop sévèrement). Voir entre autres Le côté obscur de la tradition.

3.12) L'Idolâtrie papale. Nul ne peut m'accuser de ne pas être fidèle au Pape (voir ma Profession de foi). Mais le Pape n'est ni infaillible dans sa vie personnelle, ni dans son gouvernement quotidien de l'Église (voir entre autres «L'Infaillibilité papale, et les dieux stupides»). Je suis d'accord que critiquer notre chef est un sujet au mieux très délicat, néanmoins le Dogme de l'infaillibilité papale n'est pas une permission pour laisser son cerveau à la consigne.

3.13) La défense pitoyable de la Foi. Lorsqu'ils tentent de défendre leur Foi contre les hérétiques et les athées, plusieurs catholiques ont l'air de «téléphages» («couch potato» en anglais) qui voudraient arrêter un char d'assaut M-1B Abrams en lui lançant des bretzels et des cannettes de boissons gazeuses. Plusieurs catholiques connaissent à peu près rien de leur propre religion, et ne sont même pas au courant des arguments qui font qu'il est facile et amusant de clouer le bec aux hérétiques et aux athées.

3.14) L'inadaptation au réel. Le catholicisme n'est pas «l'opium du peuple», et les saintes et les saints ont inévitablement un grand sens pratique. Par contre bien des catholiques, aveuglés par l'amour-propre, ne voient que des qualités quand ils regardent leur inadaptation au réel. Sont-ils trop bêtes pour avoir étudié les sciences pures au collégial (math, physique, etc.)? Alors en voyant toutes les portes qui se ferment devant eux à l'université et sur le marché du travail, ils affirment qu'ils sont «au-dessus de ces choses», qu'ils préfèrent étudier des «sujets plus nobles» comme la philosophie et la théologie. Sont-ils «techno-ploucs», incapables d'exécuter une tâche moindrement difficile avec un ordinateur? Alors ils sont en pâmoison devant l'efficacité des «neuvaines à la bonne sainte Anne», ou des «merveilles que fait la Vierge à Medjugorje». Sont-ils trop paresseux pour travailler de leurs dix doigts comme saint Joseph le charpentier? Alors ils se vantent d'avoir la «pauvreté évangélique» et «de s'en remettre à la Providence divine». Mais s'ils ont tous ces défauts en même temps, c'est que «Dieu les appelle au sacerdoce»!

3.15) L'aveuglement concernant la pollution, le capitalisme et la course aux armements. Pour une raison hétérostupide quelconque, les bons catholiques fidèles au Pape sont souvent peu au fait des problèmes très réels, très difficiles et très urgents normalement débattus dans la presse dite «de gauche». La destruction de notre environment est potentiellement tout aussi horrible que l'avortement (autant sinon plus d'hommes innocents pourraient périr), et le capitalisme et la course aux armements maintiennent de larges pans de l'humanité dans un état de pauvreté abjecte qui «crie vers le Seigneur». Et quand le Seigneur va revenir, Il va être vraiment, mais alors vraiment fâché contre tout ceux qui n'auront pas tout mis en oeuvre pour faire cesser cette folie furieuse.

3.16) La microscopique et incestueuse déforestation. Il y a un nombre surprenant de minuscules organismes catholiques dont l'unique raison d'être est de recueillir de l'argent de leurs membres, pour ensuite couper des arbres afin de publier un bulletin de nouvelles inutile, qui ne sera lu que par ces mêmes quelques membres. Ce qui est encore pire est que plusieurs de ces minuscules organismes s'échangent les mêmes quelques membres!

3.17) «Voici ce que vous pensez». Je déteste recevoir des courriels qui disent: «Voici ce que vous pensez! Nous venons d'envoyer votre opinion aux médias!» Pourquoi ne m'a-t-on pas consulté avant de mettre mon nom sur cette opinion? Et bien sûr, c'est pire lorsque l'opinion est stupide et que j'aurais pu vous aider à l'améliorer beaucoup, si seulement on me l'avait demandé...

3.18) Le machisme masqué. Un jour, si vous voulez vous amuser, cherchez tous les sites web catholiques avec des noms comme «Les Défenseurs du Magistère», ou «Les Guerriers de Notre-Dame», etc., dont la seule information de contact est un courriel anonyme comme «info@macho-catho.com»! Pitié, les masques sont pour les terroristes. Si vous êtes trop une ballerine pour oser montrer votre visage, ne dites pas que vous êtes un guerrier macho pour le Christ!

3.19) Les dollars-fantômes. Combien de groupuscules catholiques sollicitent des dons, mais sans jamais dire précisément et publiquement combien d'argent a été récolté dans le passé, comment il a été dépensé, et comment ce nouvel argent sera dépensé!

3.20) Le pendule énervé. Nombreux catholiques tentent de combattre un extrême vicieux par un autre extrême tout aussi vicieux. Voir plusieurs textes sur ce site à ce sujet, comme «Les lunettes à double foyer de l'artisan de guerre», «La Révolution tranquille, et le pendule énervé», «Quelques erreurs typiques dans les programmes électoraux» (Section 9), etc.

Les lecteurs les plus réveillés auront noté le côté parfois hautement autobiographique de cette liste! Plus sérieusement, d'autres s'inquiéteront du grand nombre de défauts qu'il faut éviter; cette liste ne serait-elle pas trop longue? Je réponds: «Bonum ex integra causa, malum ex quolibet defectu».

4) Comment peut-on combattre l'hétérostupidité?

Si je savais comment trucider le Dragon de l'hétérostupidité, j'écrirais une lettre au Pape pour lui expliquer comment réparer son Église. Le mieux que j'ai pu faire jusqu'à maintenant est de proposer quelques idées que certaines personnes disent valoir la peine de discuter:

4.1) La sanctification personnelle. Le principe premier et le fondement permanent de toute amélioration dans l'Église et la Société civile est la sanctification de ses membres.

4.2) Défendre la Prêtrise, la Catéchèse et l'Eucharistie. Voir les sections 2 et 3 du Sermon perdu intitulé Le Derby de démolition diocésain.

4.3) Unifier tous les médias catholiques. En ce moment, il y a plusieurs médias catholiques (sites web, journaux, revues, maisons d'édition, stations radio, etc.). Si on pouvait d'une certaine manière unir leurs forces tout en respectant leur indépendance, ils pourraient mieux défendre les enseignements de l'Église. Voir Le Corps médiatique du Christ.

4.4) Élaborer un manuel de philosophie thomiste moderne. Sans la philosophie, la «Reine des sciences», nous ne pouvons pas défendre la valeur des sciences, ni avoir des débats rationnels avec les non-catholiques, ni défendre efficacement les enseignements de l'Église catholique. Voir la Vision du projet du MaPhiThoSO.

4.5) Créer des liens avec les non-catholiques. Les vrais catholiques, tout comme leur Chef suprême Jésus-Christ, sont affables, rationnels, logiques, ouverts, tolérants, etc. Si nous ne sommes pas en train de bâtir des liens avec les non-catholiques, nous ne faisons pas notre travail. Voir la Vision du projet de Déclaration de terrain d'entente.

4.6) Augmenter la qualité et la quantité de notre implication politique. Voir Comment s'impliquer en politique?.

4.7) Approfondir notre connaissance du catholicisme. Voir entre autres quelques bons livres, quelques bons sites web, et les Sermons perdus.

4.8) Faire des pressions auprès de notre évêque pour avoir au moins une paroisse catholique. Voir entre autres Pitié, M. le Cardinal, pourriez-vous nous laisser une paroisse?, et le No. 6 de Mon évaluation subjective du mouvement des Catholiques unis pour la Foi.

4.9) Appuyer nos chefs religieux en demandant une bonne et joyeuse inquisition. Voir la FAQ de ce site web.

5) Conclusion

Nous les catholiques sommes le Sel de la terre, ou du moins nous devrions l'être. Certains catholiques ont besoin de plus de pratique avec les Sept mots magiques, avant de se plaindre des autres:

«Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa.»

| Accueil >> Sermons perdus